Actualités

Remue-ménage au sein du RN local du canton de Verneuil

par | 25 juin 2021 | Poli­tique, Triel-sur-Seine

Depuis lun­di 21 juin, le télé­phone a son­né à plu­sieurs reprises pour reprendre la main d’une com­mu­ni­ca­tion jugée « indi­vi­dua­liste ». (J2R)

Depuis la décla­ra­tion du can­di­dat mal­heu­reux, Jean-Luc Gal­lais sur la consigne de vote pour le 2e tour, la pilule ne passe pas au sein du Ras­sem­ble­ment natio­nal (RN, ancien FN). L’an­cien res­pon­sable du can­ton de Triel a fait le ménage mais M. Gal­lais ne se donne pas vaincu.

Avec 14,21 % des voix, le binôme du Ras­sem­ble­ment Natio­nal pour le can­ton de Ver­neuil-sur-Seine, com­po­sé de Denise Heuze et de Jean-Luc Gal­lais, est arri­vé en der­nière position.

 

Avec 14,21 % des voix expri­mées, le binôme du RN pour le can­ton de Ver­neuil-sur-Seine peut peser dans la suite des évé­ne­ments : Jean-Luc Gal­lais, res­pon­sable RN depuis des années, a appe­lé, le 21 juin, à faire bar­rage à Jean-Fran­çois Ray­nal et Fabienne Devèze, en fai­sant du pro­jet de la dévia­tion de la RD154 et de celui de l’A 104bis « les enjeux » du second tour.

L’ap­pa­reil RN (ancien FN) a tar­dé à réagir mais le télé­phone a son­né et a, cer­tai­ne­ment, chauf­fé pen­dant quelques jours ; le résul­tat a été un com­mu­ni­qué du 24 juin (vers 22 heures). En somme, le RN ne demande pas, offi­ciel­le­ment, à voter contre M. Ray­nal : « Concer­nant les élec­tions dépar­te­men­tales pour le can­ton de Ver­neuil, le Ras­sem­ble­ment Natio­nal 78 rap­pelle qu’au­cune consigne de vote n’est don­née au deuxième tour lorsque nos can­di­dats ne sont pas pré­sents. » Plus suc­cinc­te­ment, le RN78 sou­ligne, dans ce com­mu­ni­qué, que « le RN ne donne aucune consigne de vote contrai­re­ment à ce que son can­di­dat Jean-Luc Gal­lais a pu annon­cer, c’é­tait une ini­tia­tive per­son­nelle qui ne sau­rait enga­ger le Ras­sem­ble­ment Natio­nal des Yve­lines ! »

Inter­ro­gé par la rédac­tion, le soir du 24 juin, Jean-Luc Gal­lais, mili­tant depuis des lustres, était en colère : « Pen­dant la cam­pagne et même avant, la direc­tion du RN avait fixé l’ob­jec­tif de battre Bédier et son équipe ; je ne com­prends pas cette volte-face. C’est pour cela que le RN perd ses mili­tants car il ne va pas au bout de sa démarche. »

Loin d’être abat­tu, M. Gal­lais s’est dit être « droit dans ses bottes et conti­nue­ra, sur le ter­rain, à faire le néces­saire pour battre Bédier et ses amis. »

Vincent Per­non, ancien res­pon­sable du RN dans le ter­ri­toire de Triel et ses envi­rons, a « désap­prou­vé » les agis­se­ments de M. Gal­lais. Pour M. Per­non, la consigne du par­ti RN n’é­tait pas cela. Donc acte, le RN n’a pas don­né une posi­tion offi­cielle pour la suite de l’é­lec­tion dépar­te­men­tale dans le can­ton de Ver­neuil-sur-Seine.  En revanche,  en tant qu’an­cien res­pon­sable du can­ton, « à titre per­son­nel, [M. Per­non] invite les élec­teurs à ne pas faire confiance au duo Aoun /Jollivet. Aucune voix ne doit se por­ter sur ce duo ! »

En foot­ball, on appelle cela « 1−1, balle au centre ». Le match (Aoun/Raynal) continue !

Pour en savoir plus : https://www.facebook.com/RNational78/posts/4254492264599187

https://www.journal-deux-rives.com/jean-luc-gallais-un-appelle-au-vote-contre-le-duo-vainqueur-du-canton-de-verneuil/

 

 

 

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This