Actualités

Jules Verne et les wokistes

Pas­sion­né de l’œuvre de Jules Verne, je me dou­tais qu’un de ces jours la tri­bu wokiste s’at­ta­que­rait à cette grande figure de la lit­té­ra­ture fran­çaise. Vous l’i­gno­rez, Jules Verne était « Sexiste »,…

lire plus

Coupes d’arbre à la base de loisirs : l’Adiv Environnement demande des explications

par | 19 avril 2024 | Com­mu­ni­qués, Envi­ron­ne­ment, Ver­neuil-sur-Seine

Le sol de la Base de loi­sirs de Ver­neuil-sur-Seine est deve­nu lunaire. (DR)

Coupes à l’Ile de Loi­sirs du Val de Seine : nous deman­dons des expli­ca­tions a publié l’A­div-Envi­ron­ne­ment dans un article sur leur site Inter­net qu nous repro­dui­sons ici. Cet hiver, d’importantes coupes de bois ont eu lieu sur l’Ile de Loi­sirs du Val de Seine créant la conster­na­tion auprès des habi­tants : pour com­prendre les rai­sons de ces coupes nous avons envoyé un cour­rier à la pré­si­dente du syn­di­cat mixte qui gère l’Ile de Loi­sirs.

Des zones com­plè­te­ment déboi­sées, des sen­tiers impra­ti­cables, les bâti­ments de la socié­té Ariane Group main­te­nant bien visibles de l’ensemble du site, on peut dire que les coupes effec­tuées cet hiver à l’Ile de Loi­sirs du Val de Seine ne sont pas pas­sés inaper­çues. De nom­breux habi­tants se sont émus de cette situa­tion sur les réseaux sociaux.

Plus d’un hec­tare déboi­sé

Le débar­dage a ren­du les che­mins impra­ti­cables pour les usa­gers de l’Ile de Loi­sirs du Val de Seine. Ces coupes vont bien au-delà des coupes habi­tuel­le­ment menées pour assu­rer la sécu­ri­té du public : de larges zones en bor­dure d’étang ont été déboi­sées ; nous esti­mons la sur­face déboi­sée à plus d’un hec­tare.

Pour com­prendre les rai­sons de ces coupes, nous avons d’abord consul­té le site de l’Ile de Loi­sirs du Val de Seine qui est géré par un syn­di­cat mixte. Mal­heu­reu­se­ment, les PV des réunions de ce syn­di­cat ne sont plus mis en ligne sur le site de l’Ile de Loi­sirs du Val de Seine. Le der­nier PV dis­po­nible est celui de la réunion du 13/02/2023 au cours de laquelle Madame Fabienne Devèze a été élue pré­si­dente.

L’absence de ces PV nous empêche de com­prendre dans quelles condi­tions les déci­sions de coupes ont été prises notam­ment de savoir si ces coupes ont été vali­dées lors d’une réunion du conseil syn­di­cal.

Avec les asso­cia­tions Bien vivre à Ver­nouillet et Les Eco­li­bris – Rive gauche, nous avons donc envoyé un cour­rier à la pré­si­dente de la base pour lui deman­der la rai­son de ces coupes et les auto­ri­sa­tions obte­nues ; nous deman­dons éga­le­ment que soient mis en ligne les PV des réunions du syn­di­cat qui se sont dérou­lées au cours de l’année 2023.

Peu d’arbres ont échap­pé aux coupes réa­li­sées cet hiver lais­sant les berges des étangs com­plé­te­ment déboi­sées. L’Ile de Loi­sirs est un refuge impor­tant pour les oiseaux migra­teurs et les arbres entou­rant les étangs sont néces­saires à leur tran­quilli­té. Nous conce­vons tout à fait que la mis­sion pre­mière de l’Ile de Loi­sirs soit d’accueillir le public mais la par­tie Ouest de l’étang du Rouillard était jusqu’à main­te­nant une zone pré­ser­vée et rela­ti­ve­ment peu fré­quen­tée.

Il s’a­git d’un double sou­ci, garan­tir la sécu­ri­té et favo­ri­ser la décou­verte

Nous nous posons la ques­tion de la rai­son de ces coupes. Dans un post sur Face­book, la pré­si­dente de l’Ile de Loi­sirs a indi­qué qu’il s’agissait de créer des ouver­tures afin que le public ait des vues sur les étangs.

Dans une publi­ca­tion Face­book, Mme Fabienne Deveze a défen­du son action le 21 décembre 2023 : « L’île de loi­sirs du Val-de-Seine est un espace natu­rel remar­quable qu’il faut entre­te­nir pour assu­rer la sécu­ri­té de tous et notam­ment des visi­teurs. Sou­cieux de pré­ser­ver le cadre arbo­ré et la bio­di­ver­si­té, nous avons entre­pris le net­toyage des arbres morts, au sol ou sur pied pour redé­cou­vrir, nos berges d’é­tang ou de Seine, nos sen­tiers, nos pers­pec­tives et points de vue. En col­la­bo­ra­tion avec l’en­tre­prise Inoe nous tra­vaillons pour amé­lio­rer notre bio­di­ver­si­té et redon­ner tout son panache à cet écrin de ver­dure. »

Nous nous deman­dons si ces coupes n’ont pas été menées pour favo­ri­ser l’activité des pêcheurs, comme cela avait été le cas en 2022 lorsque les pêcheurs avait pro­cé­dé à « l’entretien » de l’ile au milieu de l’étang du Gal­lar­don en abat­tant les arbres abri­tant des nids de cor­mo­rans.

Ce n’est pas ras­su­rant pour la suite

Le fait que Madame Devèze indique que les tra­vaux aient été réa­li­sés en col­la­bo­ra­tion avec l’entreprise INOE ne nous ras­sure pas : le col­lec­tif Respire78 dénonce régu­liè­re­ment les nui­sances (odeurs, pous­sières) géné­rées par cette entre­prise qui fait d’ailleurs l’objet d’une mise en demeure de la part de l’administration.

Enfin, nous avons indi­qué à la pré­si­dente de l’Ile de Loi­sirs du Val de Seine que notre asso­cia­tion était à sa dis­po­si­tion pour évo­quer avec elle les solu­tions pour pré­ser­ver ce site.

Pour nous, les nom­breux oiseaux qui viennent sur les étangs de l’Ile de Loi­sirs du Val de Seine font par­tie des richesses de ce site : ils font par­tie de la bio­di­ver­si­té de cet écrin de ver­dure que doit res­ter l’Ile de Loi­sirs du Val de Seine.

PS : depuis la publi­ca­tion de cet article, nous avons obte­nu un ren­dez-vous avec Mme Devèze et les PV des réunions du syn­di­cat mixte nous ont été trans­mis.

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

RÉSERVEZ VOTRE PANIER DU MARCHÉ (FERME DE TORCHY) A RETIRER LE VENDREDI OU LE SAMEDI AU RELAIS JOURNAL DES DEUX RIVES 76 RUE PAUL DOUMER À TRIEL !

RÉSERVATION
LES MARDI & MERCREDI
PAR SMS AU 07 67 53 45 63
RENS AU 06 79 69 51 50

Share This
Verified by MonsterInsights