Actualités

Villennes : une victoire très serrée pour Jean-Pierre Laigneau

par | 30 juin 2020 | Poli­tique, Villennes/Médan

La liste Bien Vivre à Vil­lennes Autrement a gag­né les élec­tions munic­i­pales à Vil­lennes-sur-Seine. (DR)

Le soir du 28 juin restera dans les annales de Vil­lennes-sur-Seine : deux voix ont séparé Jean-Pierre Laigneau de Pierre-François Degand, respec­tive­ment 926 pour le pre­mier et 924 pour le deux­ième. Loin der­rière, Olivi­er Hardouin avec 465 voix n’a pas réus­si sa “remon­ta­da”.

Les élec­tions sont tou­jours spé­ciales pour les pro­tag­o­nistes, mais celle du 28 juin restera gravée non seule­ment chez les trois têtes de liste, mais elle fera l’ob­jet de dis­cus­sions inter­minables pour savoir pourquoi et com­ment elles sont arrivées à ce résul­tat. La liste Bien Vivre à Vil­lennes Autrement, résul­tant d’une fusion, a rem­porté la mise au fin­ish par deux voix avec un taux de par­tic­i­pa­tion de 53 %, très supérieur à la moyenne départe­men­tale, 37,8 %.

Après l’annonce des résul­tats, Jean-Pierre Laigneau a tenu à remerci­er les Vil­len­nois présents pour la con­fi­ance accordée. Il sera “le maire de tous les Vil­len­nois” selon les pro­pos de son allo­cu­tion dans une vidéo pub­liée, le soir du 28 juin, sur Youtube. Il a fait part « du priv­ilège d’appartenir à une équipe riche de sa diver­sité et de ses com­pé­tences qui a tra­vail­lé avec con­vic­tion et sincérité pour présen­ter aux Vil­len­nois un pro­jet réal­iste, sincère et respectueux de tous ».  Cepen­dant, il faut not­er que le report des voix des deux listes fusion­nées a été très loin de la somme math­é­ma­tique et la liste Avenir Vil­lennes de Pierre-François Degand (1) a pro­gressé de huit points.

Par­mi les pri­or­ités de la nou­velle équipe munic­i­pale, on peut citer :

  • L’installation d’une gou­ver­nance par­tic­i­pa­tive (per­me­t­tant notam­ment aux asso­ci­at­ifs et citoyens de par­ticiper aux com­mis­sions municipales ;
  • La réal­i­sa­tion d’un plan de mobil­ités sur l’ensemble de la commune ;
  • L’installation de médecins général­istes (en atten­dant l’ouverture de la future mai­son médicale) ;
  • La mise en place d’une poli­tique de tran­si­tion écologique et énergétique ;
  • La mise en place d’un Site Pat­ri­mo­ni­al Remar­quable (SPR) ;
  • Le lance­ment de la réno­va­tion du château d’Acqueville (en vue d’en faire un tiers lieu ouvert à tous) ;
  • L’accompagnement à l’installation d’un col­lège.

Dans un com­mu­niqué du 30 juin, Pierre Bédi­er s’est appro­prié la vic­toire de M. Laigneau : “La relève est assurée dans les villes où se posaient des ques­tions de suc­ces­sions, avec notam­ment Véronique Matil­lon à Ram­bouil­let, Jean-Pierre Laigneau à Vil­lennes-sur-Seine ou Philippe Guiguen aux Clayes-sous-Bois”. Cette déc­la­ra­tion étonne de nom­breux électeurs vil­len­nois aux­quels Jean-Pierre Laigneau et Olivi­er Daeschn­er avaient affir­mé qu’ils présen­taient leur liste sans éti­quette politique !

Est-ce déjà “autrement”, autrement que pen­dant la cam­pagne pour le deux­ième tour des élec­tions ? J.-P. Laigneau sera élu maire grâce à une par­tie des voix recueil­lies par O. Daeschn­er au pre­mier tour. Alors que les deux can­di­dats étaient côte à côte sur les pho­tos des affich­es et de tous les doc­u­ments de la liste Bien Vivre à Vil­lennes Autrement, seul le pre­mier, tête de liste, s’est exprimé après l’an­nonce des résul­tats ; son “ami” écoutait ses pro­pos par­mi les per­son­nes présentes, dont une grande par­tie des mem­bres de leur liste. 

Le pre­mier con­seil munic­i­pal de la nou­velle man­da­ture s’est réu­ni le same­di 4 juil­let 2020. Le maire et ses adjoints ont été désignés. Comme ils s’y sont engagés au cours de la cam­pagne, les nou­veaux élus signeront la « Charte de l’élu local ».

Pierre-François Degand pose un recours

Je pense que, pour que vivre la démoc­ra­tie dans notre beau vil­lage de Vil­lennes-sur-Seine, nous nous devons de deman­der à la jus­tice d’ex­am­in­er les dys­fonc­tion­nements de ce scrutin (NDRL 28 juin 2020) et de se pronon­cer sur sa sincérité”, a déclaré M. Pierre-François Degand dans sa page Face­book, le 3 juil­let. En effet, dix bul­letins en sa faveur ont été annulés car ils n’é­taient pas régle­men­taires alors tous les électeurs n’avaient pas reçu le bul­letin de cette liste avec les deux autres.

Dans des tracts, il a égale­ment com­mu­niqué que le recours a été déposé le 2 juil­let 2020 au Tri­bunal admin­is­tratif de Ver­sailles. En atten­dant le chem­ine­ment de ce recours, l’équipe de M. Laigneau a devant lui env­i­ron six mois de ges­tion municipale.

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020

Share This