Actualités

Cédric Aoun est devenu maire de Triel-sur-Seine

par | 9 juil­let 2020 | Poli­tique, Triel-sur-Seine

Le chemin a été long mais le résul­tat de cette cam­pagne de 2020 est probant pour Cédric Aoun et ses fidèles. (DR)

Le 3 juil­let, au COSEC de Triel, a eu lieu la séance d’in­vesti­ture du con­seil munic­i­pal de Triel pour la man­da­ture 2020–2026. Avec neuf adjoints et dans une ambiance solen­nelle, Cédric Aoun est devenu maire de Triel-sur-Seine. Triel dis­pose désor­mais de trois élus com­mu­nau­taires au lieu de deux : Cédric Aoun, Bérengère Voil­lot pour l’équipe majori­taire et Sophie Kerig­nard pour l’équipe minoritaire.

Mme Bérengère Voil­lot, la doyenne de l’assem­blée, a com­mencé la séance en soulig­nant l’im­por­tance “d’être à la hau­teur des attentes qui nous venons de faire naître. Nous allons tra­vailler, assem­blés avec effi­cac­ité dans la recherche de l’in­térêt général, qui est à la base de notre engage­ment.

Après avoir adop­té la délibéra­tion qui éli­sait ses neuf adjoints(1), le nou­veau maire a fait quelques annonces : Joël Man­cel sera pro­posé comme maire-hon­o­raire ; en out­re, la ville sécuris­era les envi­rons du restau­rant Coq au vin (qui vient d’être fer­mé), rou­vri­ra le Parc munic­i­pal, rénovera les écoles de Triel et met­tra en œuvre ses deux pro­jets struc­turants, la médiathèque et le parc mul­ti­sports, sans oubli­er la sécu­rité de tous les Triel­lois. Il a aus­sitôt ajouté “tout en con­ser­vant une fis­cal­ité maîtrisée, raison­née, et budgétée, sans aucune aug­men­ta­tion d’im­pôts.

Cédric Aoun a mesuré l’ex­i­gence de sa tâche et la respon­s­abil­ité qui sont désor­mais dans son esprit ;  il a remer­cié tous les mem­bres du con­seil munic­i­pal qui ont voté pour lui et les électeurs qui se sont mobil­isés pour une nou­velle ère à Triel. Il a promis qu’il sera “le maire de Triel et de tous ses quartiers… et de tous ses habi­tants” et que son équipe sera à l’écoute.

Mme Sophie Kerig­nard pour­ra-t-elle tenir son rang de cheffe de l’op­po­si­tion ? (J2R)

Mme Sophie Kerig­nard, son opposante prin­ci­pale, a fait une déc­la­ra­tion publique et M. Jonas Mau­ry a par­ticipé à la séance avec bon­homie. Une nou­veauté : Mme Marie-Hélène Lopez-Jol­livet(2), anci­enne maire de Vernouil­let et actuelle con­seil­lère d’op­po­si­tion à Vernouil­let, a été nom­mée cheffe de cab­i­net par le nou­veau maire de Triel-sur-Seine.

Notes

1. La liste des 9 maires adjoints, élus lors du con­seil munic­i­pal d’installation :

Valérie Duval, 1ère adjointe (pro­jet citoyen, engage­ment petite enfance) ;
Pas­cal Gilles (sécu­rité et prévention) ;
Cather­ine Evano (affaires sociales, san­té, insertion) ;
Philippe Da-Rin (urban­isme, travaux et agriculture) ;
Bérengère Voil­lot (cul­ture, asso­ci­a­tion, communication) ;
Marc Fontaine (tran­si­tion écologique, enfance et jeunesse) ;
Alexan­dra Pradelle (affaires sco­laire, restau­ra­tion collective) ;
Fabi­en Tan­ti (mobil­ité, plan vélo) ;
Souad Bend­jed­dou (finances).

2. Mme Lopez-Jol­livet, ancien maire de Vernouil­let et anci­enne con­seil­lère départe­men­tale des Yve­lines, a été can­di­date aux pri­maires du Par­ti social­iste pour les élec­tions lég­isla­tives de 2012. Elle était passée à LaREM en vue des élec­tions munic­i­pales de 2020 mais elle a, ensuite, changé de stratégie poli­tique pour se présen­ter, en juin 2019, aux élec­tions munic­i­pales de Vernouil­let, qu’elle a, à nou­veau, perdues.

 

Marie-Hélène Lopez-Jol­livet passe de la lumière à l’om­bre (dix­it). (J2R)

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020