Actua­li­tés

Eddie Aït, haut la main !

par | 8 juillet 2020 | Car­rières-sous-Pois­sy, Poli­tique

Le reve­nant, Eddie Aït, a été élu maire de Car­rières-sous-Pois­sy le 3 juillet.(DR)

La tra­ver­sée du désert a été longue : six ans ; Eddie Aït est rede­ve­nu maire de Car­rières-sous-Pois­sy d’une manière magis­trale. C’est un sans faute car il se paie le luxe de réduire l’im­po­si­tion locale et les indem­ni­tés des élus !

Le ver­dict est tom­bé le soir du 28 juin : par plus de 500 voix, Eddie Aït et son équipe Agir pour Car­rières ont lar­ge­ment domi­né le scru­tin dans tous les bureaux de vote, sauf dans celui de l’hô­tel de ville.

Eddie Aït a été féli­ci­té par tous ses élec­teurs, le soir de la vic­toire. (J2R)

Jus­te­ment à l’hô­tel de ville, le 28 juin, plus de 200 per­sonnes ont scan­dé « Eddie, Eddie… » afin de féli­ci­ter le vain­queur qui n’arrêtait pas de saluer ses supporteurs/​électeurs. Tout le monde deman­dait un sel­fie avec Eddie. Par la suite, nos confrères du Cour­rier des Yvelines et la rédac­tion du J2R ont inter­ro­gé M. Aït sur son état d’es­prit après la vic­toire : « Je suis conscient de la res­pon­sa­bi­li­té qui est la mienne après quelques années de dif­fi­cul­tés poli­tiques, admi­nis­tra­tives et bud­gé­taires et la conci­lia­tion est de mise. Cette ville en a besoin… Le pro­jet que j’ai pro­po­sé a été choi­si lar­ge­ment par les Car­rié­rois. C’est un pro­jet éco­lo­giste. Je suis fier d’être le pre­mier maire éco­lo­giste de Car­rières-sous-Pois­sy. C’est l’é­co­lo­gie au cœur de notre man­dat muni­ci­pal. Plus de 500 voix d’a­vance repré­sente une très lourde res­pon­sa­bi­li­té. C’est un impé­ra­tif d’hu­mi­li­té et de la co-construc­tion avec les habi­tants. Cette ville va se conci­lier avec elle-même et je serai le maire de tous les Car­rié­rois. »

Quant à l’é­quipe sor­tant, elle s’est lamen­tée en attri­buant la défaite à la pra­tique d’une poli­tique « hors sol » car elle n’a pas fait un tra­vail de ter­rain et qu’elle avait une com­mu­ni­ca­tion « catas­tro­phique ». Il faut y ajou­ter la divi­sion de son camp, suite à la défec­tion de Mme Kha­di­ja Gam­raoui. L’an­cien maire, Chris­tophe Del­rieu, est dans le déni : « Nous aurions obte­nu une majo­ri­té confor­table de 52 % » (cité dans Le Cour­rier des Yvelines du 1er juillet 2020, page 43). La poli­tique ne se résume pas à l’a­rith­mé­tique. Quant aux nou­veaux élus mino­ri­taires, ils attendent des actes et « l’on ver­ra sur son posi­tion­ne­ment dans les dos­siers tel la Mari­na Saint-Louis et le Pont d’A­chères, sans oublier le béton­nage dans le péri­mètre de la Cen­tra­li­té ».

Le ven­dre­di 3 juillet, la séance du conseil muni­ci­pal d’ins­tal­la­tion du maire, des adjoints et des conseillers délé­gués a per­mis à Eddie Aït de pas­ser aux actes : les conseillers muni­ci­paux ont déci­dé de réduire de 2 % la taxe fon­cière et celle du bâti. En outre, M. Aït a réduit les indem­ni­tés de tous les neuf adjoints (- 5 %)et de lui-même (- 20 %).

Résul­tats 

▶️ Eddie AÏT : 47,17 % soit 1 910 votes
AGIR POUR CARRIÈRES AVEC EDDIE AÏT
Sièges attri­bués : 25

▶️ Chris­tophe DELRIEU : 34,37 % soit 1 392 votes
SO CARRIÈRES
Sièges attri­bués : 5

▶️ Kha­di­ja GAMRAOUI : 18,44 % soit 747 votes
RÉUNIS POUR CARRIÈRES
Sièges attri­bués : 3

Taux d’abs­ten­tion : 55,51 %

Par­ti­ci­pa­tion :
Ins­crits : 9 380
Abs­ten­tions : 5 207 — 55,51 %

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Muni­ci­pales 2020

Share This