Actua­li­tés

Les com­man­di­taires et le construc­teur de la Mai­son de fer de Pois­sy (pre­mière par­tie)

L’inauguration, le same­di 19 sep­tembre 2020, de la Mai­son de fer de Pois­sy, recons­truite dans le Parc Meis­so­nier, a mar­qué la renais­sance de cet impor­tant élé­ment du patri­moine local. Elle a été l’aboutissement d’un remar­quable pro­jet de sau­ve­tage d’un ori­gi­nal bâti­ment en ruines, construit en 1896.

lire plus

Retour sur une soi­rée d’é­lec­tion à Triel, juste avant la nuit

par | 9 juillet 2020 | Poli­tique, Triel-sur-Seine

Cédric Aoun et des membres de sa liste, savou­rant modes­te­ment leur vic­toire (DR)

Pas de sus­pense ce soir là : rési­gnée, seule et dans son coin, la can­di­date de Triel Autre­ment était mal­gré tout pré­sente pour assis­ter au triomphe atten­du de Cédric Aoun et de sa liste, sereins et à la vic­toire plu­tôt modeste. Arri­vé en troi­sième posi­tion, Jonas Mau­ry, à l’origine de la tri­an­gu­laire qui a clai­re­ment faci­li­té l’élection de Cédric Aoun, a vou­lu une pho­to sou­ve­nir avec le vain­queur qui lui devait bien ça. Au milieu de ce ras­sem­ble­ment papillon­nait une visi­teuse inat­ten­due pour le qui­dam, venue de la com­mune voi­sine dont la pré­sence trou­ve­ra son expli­ca­tion un peu plus bas.

Notons que nous étions par­qués sur la place de la mai­rie, grille fer­mée, dont l’accès était contrô­lée par des poli­ciers. En effet, la ques­tion de la sécu­ri­té pré­oc­cupe de plus en plus les Triel­lois, par­ti­cu­liè­re­ment le soir en centre-ville et en fin de semaine ; cha­cun a pu le voir en se ren­dant à l’annonce des résul­tats !

Les com­mer­çants du jour et les com­mer­çants du soir 

Pour ceux qui ne fré­quentent le centre-ville que pour y pas­ser en voi­ture et y faire quelques courses, s’y rendre le soir en fin de semaine est, depuis déjà long­temps, assez ins­truc­tif : les zonards croisent dea­lers et leur clien­tèle pour des emplettes d’une toute autre nature. D’autres zonards, accom­pa­gnés de chiens tout aus­si agres­sifs, s’installent dans le quar­tier du théâtre ; selon le témoi­gnage pré­cis d’une pro­me­neuse, ils l’ont récem­ment ter­ri­fiée avant qu’elle pré­fère, pru­dem­ment, rebrous­ser che­min. Naguère nous en avions sur­pris cer­tains en train d’incendier les car­tons d’emballage dépo­sés devant la Phar­ma­cie Del­val­lée. L’officine a dû rem­pla­cer sa vitrine. On se sou­vient enfin de la per­ma­nence élec­to­rale de Jonas Mau­ry tag­gée de toutes sortes d’ins­crip­tions à la fin novembre 2019 pen­dant la cam­pagne élec­to­rale de pre­mier tour car située à l’en­droit des tra­fics. La délin­quance inves­tit les lieux aban­don­nés ou sans occu­pant. Nous pour­rions mul­ti­plier les exemples mais nous sommes déjà très loin de la carte pos­tale.

Une nomi­na­tion inat­ten­due ?

Rela­tion de confiance et sou­tien, lors­qu’elle était cheffe de la mai­rie de Ver­nouillet, des acti­vi­tés évé­ne­men­tielles qu’exerçait aupa­ra­vant notre nou­vel élu, on pour­rait pen­ser qu’il s’agit d’un très banal ren­voi d’ascenseur à une per­sonne qui n’a plus aucun man­dat.
Marie-Hélène Lopez Jol­li­vet a, néan­moins, un atout qui a sans doute davan­tage pesé dans le choix de l’employer comme direc­trice de cabi­net. D’abord, elle connaît bien les rouages d’une mai­rie et peut libé­rer le maire du quo­ti­dien ; ensuite, elle a une expé­rience qu’il n’a pas autant du milieu poli­tique yve­li­nois. Cri­ti­quée dès son arri­vée, elle devra assez vite mon­trer qu’elle apporte une véri­table plus-value car son poste est, par nature, dis­cré­tion­naire. Good luck !

Marie-Hélène Lopez-Jol­li­vet parée à toutes les attaques

Le jeu­di 9 juillet, a lieu la séance du conseil muni­ci­pal qui enté­ri­ne­ra cette nomi­na­tion, ins­tal­le­ra l’équipe et déci­de­ra des régimes indem­ni­taires. Il est à parier qu’il y aura du monde, les curieux et tous les élus. Puis vien­dra la ren­trée, après une courte période esti­vale qui leur per­met­tra de récu­pé­rer un peu. Alors, l’état de grâce sera fini !

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Muni­ci­pales 2020

Share This