Actualités

Parc municipal de Triel: retombons sur terre!

par | 1 sep­tem­bre 2020 | Tri­bunes, Triel-sur-Seine

Un lieu à val­oris­er avec mesure au prof­it de tous les Triel­lois (DR)

Main­tenant que le temps des promess­es tous azimuts, toutes listes con­fon­dues, est der­rière nous, essayons de bâtir, de réfléchir à des pro­jets réal­istes pour la ville. Par­mi les ter­rains investis par l’imagination de nos candidat(e)s, il y a bien sûr la friche du Parc municipal. 

Rap­pelons-nous que le pro­mo­teur pressen­ti a jeté l’éponge parce qu’après exa­m­en le sol s’est avéré trop peu solide pour recevoir les bâti­ments col­lec­tifs prévus. L’équipe munic­i­pale refu­sait à juste titre que la com­mune sup­porte le sur­coût de l’opération par un moin­dre prix de vente et avait, par la même occa­sion, mon­tré son ama­teurisme. Tels la laitière et le pot au lait, les can­di­dats ont imag­iné plein de choses pour ce lieu.

Un projet qui aurait été contraire à l’intérêt général

Si nous met­tons de côté la protes­ta­tion sub­tile­ment xéno­phobe qui s’est exprimée à l’occasion de la con­sul­ta­tion organ­isée par la précé­dente équipe, une con­tes­ta­tion qui s’inquiétait surtout du trop faible mon­tant des prix au m² pro­posés à la vente, com­prenez “pas assez dis­crim­i­nants”, il nous sem­ble avoir perçu surtout une crainte d’appropriation au prof­it de quelques uns, sans resti­tu­tion de ce lieu aux Triellois.

Rap­pelons-nous qu’auparavant, cet endroit était assez peu val­orisé ; il était, de fait, réservé au seul usage des pra­ti­quants du ten­nis, com­prenant égale­ment un loge­ment de fonc­tion réservé au DGS et une salle où les Triel­lois du secteur se rendaient ponctuelle­ment pour voter.

Un signe positif venant de la nouvelle équipe municipale.

Un par­cours san­té dans le Parc ?

Pourquoi ne pas créer un par­cours sportif (Foot­ing, Jog­ging, Course à pied, Vélo, Cyclisme, VTT, Roller, Ran­don­née…) avec un par­cours san­té dans le Parc Munic­i­pal. Pour se ren­dre compte, il suf­fit de se ren­dre sur les bor­ds de Seine à Meulan-en-Yvelines

 

Il faut saluer un pre­mier geste : fin juil­let, le maire a signé un arrêté de réou­ver­ture du parc à compter du 3 août et l’a ain­si ren­du aux Triel­lois. Je peux témoign­er que j’ai enten­du une maman qui se réjouis­sait à l’idée d’y aller promen­er ses très jeunes enfants. Moi-même, j’ai décou­vert un lieu qui ne manque pas d’un cer­tain charme pro­pre aux endroits lais­sés à l’abandon. Un min­i­mum de travaux de défrichage avait été entre­pris, quelques semaines aupar­a­vant, par un chantier de jeunesse à l’initiative de la Mairie.

On ne devrait pas faire l’économie d’un pro­jet réal­iste, c’est à dire un pro­jet peu coû­teux, durable et à l’usage du plus grand nom­bre car ce lieu unique appar­tient aux Triel­lois. Si des con­ces­sions sont accordées au privé, il faut qu’elles soient réversibles et peu impac­tantes, exclu­ant des alié­na­tions et des trans­for­ma­tions trop impor­tantes et de nature défini­tive. Espérons que les nou­veaux décideurs revien­dront à plus de mesure. Après tout, la cam­pagne munic­i­pale est der­rière nous et il faut retomber sur terre !

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020