Actualités

La tempête « Aurore » a soufflé durement sur Les Yvelines et Les Mureaux

par | 22 octo­bre 2021 | Com­mu­niqués, Envi­ron­nement, Les Mureaux

Un arbre situé dans le jardin d’un par­ti­c­uli­er s’écroule sur la clo­ture et les cables à hautes ten­sions. (DR)

Dans la nuit du 20 au 21 octo­bre, la tem­pête « Aurore » a touché les côtés du Nord-Ouest avant d’entrer dans les ter­res. Météo France avait émis une alerte Vig­i­lance Orange vent vio­lent pour 9 départe­ments du mer­cre­di 20 à 16h au jeu­di 21 à 16h. Le départe­ment des Yve­lines était en vig­i­lance jaune. Dans la nuit, le départe­ment est passé en Orange et des rafales de vent sont mon­tées très hauts en ter­mes de vitesse. Il y a eu des dégâts comme aux Mureaux.

A 16h, le mer­cre­di 20 octo­bre, Météo France avait émis une alerte « Vig­i­lance » météo en rai­son de la tem­pête « Aurore » et avait placé en « Vig­i­lance Orange » 9 départe­ments des côtes Nord-Ouest de la France jusqu’au jeu­di 21 octo­bre 16h. Plusieurs départe­ments situés en dessous, comme les Yve­lines, étaient placés en « Vig­i­lance Jaune  ».
Mais durant la nuit du 20 au 21, la tem­pête « Aurore », con­traire­ment à son homonyme de con­te de fée, né s’est pas endormie 100 ans en pas­sant au-dessus de la France. A Paris, au niveau de la Tour Eif­fel, la vitesse du vent est mon­tée à 150 km/h.

Météo France mul­ti­plie les alertes durant la nuit 

En rai­son de la vio­lence des vents, Météo France a émis une nou­velle alerte à 1h du matin le 21 octo­bre pour met­tre 11 départe­ments en « Vig­i­lance Orange » jusqu’à 16h.

A 4h03, Météo France a émis une nou­velle alerte qui réduit à 9 le nom­bre de départe­ments con­cernés. 33 min­utes plus tard, 17 départe­ments passent en « Vig­i­lance Orange » dont Les Yve­lines. Météo France a annon­cé, alors que lors du pas­sage de la tem­pête en Seine-Mar­itime à Fécamp, la vitesse du vent était de 175 km/h.
A 6h du matin, 13 départe­ments étaient encore en « Vig­i­lance Orange » dont Les Yve­lines. A 7h du matin, Les Yve­lines et 11 autres départe­ments sont tou­jours en Orange. Le préfet des Yve­lines a émis un bul­letin d’expertise locale d’Alerte Météorologique con­cer­nant le départe­ment mais aus­si l’ensemble de la région Île-de-France. Ce bul­letin fait référence aux phénomènes météorologiques dan­gereux classés Orange liés à un événe­ment de type Pluie-Inon­da­tion. Cela doit s’abattre sur le départe­ment des Yve­lines et la région courant de l’après-midi ce jeu­di 21 octo­bre jusqu’au dimanche après-midi.
A 8h13, Météo France a émis une dernière alerte où seule­ment trois départe­ments restés en « Vig­i­lance Orange » dans l’Est de la France. Les Yve­lines et le reste de l’Île-de-France redescendaient en « Vig­i­lance Jaune ».

Une alerte qui est en vigueur jusqu’au ven­dre­di 22 octo­bre à 16h. Mais selon les dernières prévi­sions de Météo-France, tout est en train de ren­tr­er dans l’ordre car la tem­pête est passé et que le temps revient au calme pour le week­end. Cepen­dant, il reste les dégâts.

Des dégâts visibles

La Nor­mandie a été la région la plus touchée par la tem­pête « Aurore » avec une pointe à 175 km/h au niveau de la ville de Fécamp. Mais l’Île-de-France, Les Yve­lines et les com­munes, comme Les Mureaux, ont subit la tem­pête aus­si. Les trans­ports fer­rovi­aires et les par­ti­c­uliers ont subits les con­séquences de la puis­sance des vents de la tem­pête. Des arbres dérac­inés, arrachés, cassés, des vit­res cassés, des maisons endom­magées, des coupures élec­triques et des voies fer­rées imprat­i­ca­bles en rai­son de chutes d’arbres font par­tis des nom­breuses con­séquences de cette tem­pête dont la puis­sance des vents a sur­pris beau­coup de per­son­nes.
Les trans­ports né sont pas encore revenus à la nor­mal en Île-de-France comme, par exem­ple, à la gare Saint-Lazare, où le traf­ic fer­rovi­aire est tou­jours per­tur­bé en ce jeu­di soir. 40 000 foy­ers sont tou­jours sans élec­tric­ité égale­ment, con­tre 250 000 après le pas­sage de la tem­pête.
Aux Mureaux, les habi­tants ont enten­du la puis­sance des vents et ont vu les con­séquences. Des arbres se sont écroulés dans plusieurs endroits de la ville.
(Pho­to J2r 21/10/2021 à 12h40)
Par exem­ple rue Aris­tide-Briand, un arbre situé dans le jardin d’une mai­son s’est écroulé sur la clô­ture et sur les fils élec­triques longeant la pro­priété. Et ce matin, une inter­ven­tion était en cour pour découper et retir­er l’arbre.
(Pho­to J2r 21/10/2021 à 10h)
Un arbre est tombé sur l’avenue Paul-Raoult au niveau du Cen­tre Com­mer­cial Espace mais les autorités sont inter­v­enues.
(Pho­to J2r 21/10/2021 à 5h du matin)
De nom­breuses coupures élec­triques ont été observées ce matin également.

(Pho­to correspondant)

Le plus impres­sion­nant fut dans le quarti­er des Musi­ciens où les façades de bâti­ments ont souf­fert. Effec­tive­ment, vers 4h du matin, la force du vent a fait s’en vol­er des plaques de poly­styrène qui com­po­saient la façade d’un bâti­ment. Une par­tie de la façade s’est donc retrou­vée sur le trot­toir. Une con­séquence extrême­ment impres­sion­nante qui donne une idée de la puis­sance des vents de la tem­pête « Aurore ». Mais elle pose aus­si des ques­tions sur la qual­ité de la con­struc­tion. Pour rap­pel, c’est dans ce quarti­er que la prochaine réno­va­tion urbaine, qui est piloté par la Com­mu­nauté Urbaine Grand Paris Seine &Oise (GPS&O), va se faire.

Cet épisode météorologique donne la réfléchir et prou­ve que l’Homme est encore peu de chose lorsque la Nature se déchaine.

 

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020