Actualités

Collecte des déchets : trois pétitions mais sans efficacité !

par | 28 jan­vi­er 2021 | Andrésy, Con­flans-Sainte-Hon­orine, Verneuil-sur-Seine

Une vision apoc­a­lyp­tique de la ges­tion des déchets est apparue depuis le 1er jan­vi­er 2021. (DR)

Les Français sont des râleurs ;  le prési­dent de la République le sait ! Dans le cas du change­ment de la col­lecte des déchets inter­venu le 1er jan­vi­er dans  la Com­mu­nauté urbaine Grand Paris Seine & Oise, tout le monde s’ac­corde à dire que l’on a man­qué de con­cer­ta­tion et d’in­for­ma­tion préal­ables. Trois péti­tions, dont les orig­ines sont dis­parates, font ressor­tir l’ab­sence de réflex­ion avant de réformer un ser­vice, par déf­i­ni­tion, de prox­im­ité : le ser­vice de col­lecte, de tri et de ges­tion de déchets. 

Dès les pre­miers jours du change­ment des horaires et des modal­ités de la col­lecte des déchets, tout le monde a réa­gi sur Inter­net, notam­ment sur les réseaux soci­aux. C’é­tait la grande pagaille qui a provo­qué des réac­tions hos­tiles des élus et de la population.

Rapi­de­ment, des acteurs locaux (poli­tiques, asso­ci­at­ifs et com­merçants) se sont mis à échang­er sur l’idée de lancer une péti­tion, voire plusieurs, sans qu’il y ait une con­ver­gence, ni un front com­mun. Ain­si, Denis Faist, con­seiller munic­i­pal d’An­drésy, s’est rapi­de­ment mis à cog­iter pour lancer la pre­mière péti­tion con­tre la méth­ode de GPS&O. Ensuite, Pierre-François Degand, élu vil­len­nois et par ailleurs sup­pléant de la députée des Yve­lines Natalia Pouzyr­eff (LREM), a mis sur la plate­forme Change.org sa péti­tion avec un accent vil­len­nois. En troisième place, la gauche “Con­flu­ence” s’est mise à tra­vailler avec une péti­tion plus cen­trée sur la gou­ver­nance de la Com­mu­nauté urbaine Grand Paris Seine & Ois, en met­tant en exer­gue des propo­si­tions claires et cohérentes. Le seul point com­mun entre les péti­tions de M. Faist, de M. Degand et de la Gauche Con­flu­ence est qu’elles sont, toutes les trois, hébergées par la plate­forme Inter­net Change.org.

Leur orig­ines et leur portée ont rapi­de­ment mon­tré que le manque d’u­nité ou de con­ver­gence a atténué l’ef­fi­cac­ité de ces péti­tions. La pre­mière n’a récolté que 257 péti­tion­naires pour “exiger un mora­toire sur la col­lecte des déchets de la CU GPSeO”; et ces pre­miers péti­tion­naires demandaient :
• Un mora­toire d’un an de la mise en œuvre de ces mod­i­fi­ca­tions ;
• La mise en œuvre d’un accom­pa­g­ne­ment munic­i­pal et inter­com­mu­nal auprès des Andrésiens durant ce mora­toire ;
• La mise en œuvre préal­able d’une har­mon­i­sa­tion de la TEOM.

Tou­jours tourné vers la com­mune d’o­rig­ine de la péti­tion, M. Degand a expliqué que “Le nou­veau cal­en­dri­er vient de ren­tr­er en vigueur sans con­cer­ta­tion, nos besoins ne sont pas pris en compte au risque de voir des décharges sauvages souiller à nou­veau le sol de notre départe­ment. Parce que nous sommes attachés à la qual­ité de notre envi­ron­nement, parce que nous sommes pour une con­cer­ta­tion entre les besoins des Vil­len­nois et les ser­vices qui leur sont ren­dus, nous vous pro­posons de sign­er et faire sign­er cette péti­tion.” 

Seule­ment 53 per­son­nes ont signé la péti­tion (objec­tif affiché le 28 jan­vi­er : 100 !), pro­posée par la liste “Avenir Vil­lennes” qui cherche à se relancer dans la con­cur­rence munic­i­pale en atten­dant la déci­sion de jus­tice sur le scrutin con­testé par M. Degand et son équipe. Cette péti­tion est égale­ment adressée à GPS&O pour deman­der “une sus­pen­sion de la réforme de la col­lecte des ordures ; [et] pro­pose une remise à plat de la col­lecte des déchets verts pour Vil­lennes et un accom­pa­g­ne­ment munic­i­pal en con­cer­ta­tion avec les Vil­len­nois.” Opti­miste !

En troisième lieu, la péti­tion plus mil­i­tante, voire plus poli­tique, a été conçue par la Gauche Con­flu­ence, une myr­i­ade d’as­so­ci­a­tions et d’habi­tants qui cherchent à ren­vers­er la gou­ver­nance de la com­mu­nauté urbaine GPS&O.
NON à la nou­velle poli­tique de ges­tion des déchets par GPS&O” illus­tre le sens de cette troisième péti­tion qui a su ratiss­er large et a mobil­isé 553 péti­tion­naires. Certes, ce sont des aguer­ris de la con­tes­ta­tion. La péti­tion a aus­si des argu­ments et des principes à faire val­oir : “Ce n’est pas en réduisant les poubelles que nous réduirons les déchets mais en réduisant les déchets que nous réduirons les poubelles !” Les sig­nataires de cette péti­tion deman­dent :
- Que GPS&O revi­enne sur ces dis­po­si­tions afin d’améliorer dans nos com­munes le tri sélec­tif des déchets, et a min­i­ma rétab­lisse la fréquence de col­lecte 2020 ;
— Que GPS&O améliore sa poli­tique « déchets » par plus de recy­clage, ou de réem­ploi, et réalise des investisse­ments dans une flotte de camions de col­lecte à énergie pro­pre ;
— Que les dys­fonc­tion­nements de GPS&O soient l’objet d’un débat de façon à rétablir le lien entre la gou­ver­nance de GPS&O et les citoyens.
C’est une prise de posi­tion ferme envers GPS&O des élus de la droite qui affir­ment publique­ment ne pas cau­tion­ner la déci­sion de la com­mu­nauté urbaine.

En somme, les trois péti­tions, qui ont le mérite d’ex­is­ter, démon­trent la vivac­ité de la vie publique à l’est de la Com­mu­nauté urbaine Grand Paris Seine & Oise. En revanche, ces péti­tion­naires et leurs organ­isa­teurs ont man­qué d’ef­fi­cac­ité pour mobilis­er davan­tage du monde car 863 sig­nataires ne représen­tant pas grand monde aux yeux des vice-prési­dents et des ges­tion­naires de l’in­ter­com­mu­nal­ité en charge de la ges­tion des déchets.

(Texte achevé le 28 jan­vi­er 2021)

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020