Actualités

Un samedi de mobilisation pour l’environnement dans les rues et sur les berges de la Seine, aux Mureaux et dans d’autres villes de GPS&O

Entre le « World Clean Up Day » et l’opération « Berges saines », la jour­née du same­di 18 sep­tembre fut mobi­li­sa­trice de béné­voles recon­nais­sables à leurs T‑shirts. De nom­breuses asso­cia­tions se sont…

lire plus

Collecte des déchets : trois pétitions mais sans efficacité !

par | 28 jan­vier 2021 | André­sy, Conflans-Sainte-Hono­rine, Ver­neuil-sur-Seine

Une vision apo­ca­lyp­tique de la ges­tion des déchets est appa­rue depuis le 1er jan­vier 2021. (DR)

Les Fran­çais sont des râleurs ;  le pré­sident de la Répu­blique le sait ! Dans le cas du chan­ge­ment de la col­lecte des déchets inter­ve­nu le 1er jan­vier dans  la Com­mu­nau­té urbaine Grand Paris Seine & Oise, tout le monde s’ac­corde à dire que l’on a man­qué de concer­ta­tion et d’in­for­ma­tion préa­lables. Trois péti­tions, dont les ori­gines sont dis­pa­rates, font res­sor­tir l’ab­sence de réflexion avant de réfor­mer un ser­vice, par défi­ni­tion, de proxi­mi­té : le ser­vice de col­lecte, de tri et de ges­tion de déchets. 

Dès les pre­miers jours du chan­ge­ment des horaires et des moda­li­tés de la col­lecte des déchets, tout le monde a réagi sur Inter­net, notam­ment sur les réseaux sociaux. C’é­tait la grande pagaille qui a pro­vo­qué des réac­tions hos­tiles des élus et de la population.

Rapi­de­ment, des acteurs locaux (poli­tiques, asso­cia­tifs et com­mer­çants) se sont mis à échan­ger sur l’i­dée de lan­cer une péti­tion, voire plu­sieurs, sans qu’il y ait une conver­gence, ni un front com­mun. Ain­si, Denis Faist, conseiller muni­ci­pal d’An­dré­sy, s’est rapi­de­ment mis à cogi­ter pour lan­cer la pre­mière péti­tion contre la méthode de GPS&O. Ensuite, Pierre-Fran­çois Degand, élu vil­len­nois et par ailleurs sup­pléant de la dépu­tée des Yve­lines Nata­lia Pou­zy­reff (LREM), a mis sur la pla­te­forme Change.org sa péti­tion avec un accent vil­len­nois. En troi­sième place, la gauche « Confluence » s’est mise à tra­vailler avec une péti­tion plus cen­trée sur la gou­ver­nance de la Com­mu­nau­té urbaine Grand Paris Seine & Ois, en met­tant en exergue des pro­po­si­tions claires et cohé­rentes. Le seul point com­mun entre les péti­tions de M. Faist, de M. Degand et de la Gauche Confluence est qu’elles sont, toutes les trois, héber­gées par la pla­te­forme Inter­net Change.org.

Leur ori­gines et leur por­tée ont rapi­de­ment mon­tré que le manque d’u­ni­té ou de conver­gence a atté­nué l’ef­fi­ca­ci­té de ces péti­tions. La pre­mière n’a récol­té que 257 péti­tion­naires pour « exi­ger un mora­toire sur la col­lecte des déchets de la CU GPSeO » ; et ces pre­miers péti­tion­naires deman­daient :
• Un mora­toire d’un an de la mise en œuvre de ces modi­fi­ca­tions ;
• La mise en œuvre d’un accom­pa­gne­ment muni­ci­pal et inter­com­mu­nal auprès des André­siens durant ce mora­toire ;
• La mise en œuvre préa­lable d’une har­mo­ni­sa­tion de la TEOM.

Tou­jours tour­né vers la com­mune d’o­ri­gine de la péti­tion, M. Degand a expli­qué que « Le nou­veau calen­drier vient de ren­trer en vigueur sans concer­ta­tion, nos besoins ne sont pas pris en compte au risque de voir des décharges sau­vages souiller à nou­veau le sol de notre dépar­te­ment. Parce que nous sommes atta­chés à la qua­li­té de notre envi­ron­ne­ment, parce que nous sommes pour une concer­ta­tion entre les besoins des Vil­len­nois et les ser­vices qui leur sont ren­dus, nous vous pro­po­sons de signer et faire signer cette péti­tion. » 

Seule­ment 53 per­sonnes ont signé la péti­tion (objec­tif affi­ché le 28 jan­vier : 100 !), pro­po­sée par la liste « Ave­nir Vil­lennes » qui cherche à se relan­cer dans la concur­rence muni­ci­pale en atten­dant la déci­sion de jus­tice sur le scru­tin contes­té par M. Degand et son équipe. Cette péti­tion est éga­le­ment adres­sée à GPS&O pour deman­der « une sus­pen­sion de la réforme de la col­lecte des ordures ; [et] pro­pose une remise à plat de la col­lecte des déchets verts pour Vil­lennes et un accom­pa­gne­ment muni­ci­pal en concer­ta­tion avec les Vil­len­nois. » Optimiste !

En troi­sième lieu, la péti­tion plus mili­tante, voire plus poli­tique, a été conçue par la Gauche Confluence, une myriade d’as­so­cia­tions et d’ha­bi­tants qui cherchent à ren­ver­ser la gou­ver­nance de la com­mu­nau­té urbaine GPS&O.
« NON à la nou­velle poli­tique de ges­tion des déchets par GPS&O » illustre le sens de cette troi­sième péti­tion qui a su ratis­ser large et a mobi­li­sé 553 péti­tion­naires. Certes, ce sont des aguer­ris de la contes­ta­tion. La péti­tion a aus­si des argu­ments et des prin­cipes à faire valoir : « Ce n’est pas en rédui­sant les pou­belles que nous rédui­rons les déchets mais en rédui­sant les déchets que nous rédui­rons les pou­belles ! » Les signa­taires de cette péti­tion demandent :
- Que GPS&O revienne sur ces dis­po­si­tions afin d’améliorer dans nos com­munes le tri sélec­tif des déchets, et a mini­ma réta­blisse la fré­quence de col­lecte 2020 ;
– Que GPS&O amé­liore sa poli­tique « déchets » par plus de recy­clage, ou de réem­ploi, et réa­lise des inves­tis­se­ments dans une flotte de camions de col­lecte à éner­gie propre ;
– Que les dys­fonc­tion­ne­ments de GPS&O soient l’objet d’un débat de façon à réta­blir le lien entre la gou­ver­nance de GPS&O et les citoyens.
C’est une prise de posi­tion ferme envers GPS&O des élus de la droite qui affirment publi­que­ment ne pas cau­tion­ner la déci­sion de la com­mu­nau­té urbaine.

En somme, les trois péti­tions, qui ont le mérite d’exis­ter, démontrent la viva­ci­té de la vie publique à l’est de la Com­mu­nau­té urbaine Grand Paris Seine & Oise. En revanche, ces péti­tion­naires et leurs orga­ni­sa­teurs ont man­qué d’ef­fi­ca­ci­té pour mobi­li­ser davan­tage du monde car 863 signa­taires ne repré­sen­tant pas grand monde aux yeux des vice-pré­si­dents et des ges­tion­naires de l’in­ter­com­mu­na­li­té en charge de la ges­tion des déchets.

(Texte ache­vé le 28 jan­vier 2021)

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This