Actualités

Un samedi de mobilisation pour l’environnement dans les rues et sur les berges de la Seine, aux Mureaux et dans d’autres villes de GPS&O

Entre le « World Clean Up Day » et l’opération « Berges saines », la jour­née du same­di 18 sep­tembre fut mobi­li­sa­trice de béné­voles recon­nais­sables à leurs T‑shirts. De nom­breuses asso­cia­tions se sont…

lire plus

Pierre Bédier ou l’obstination puérile

par | 3 jan­vier 2021 | Envi­ron­ne­ment, Inter­co

Mal­gré une consul­ta­tion locale au résul­tat incon­tes­table, le chef poli­tique du dépar­te­ment per­siste et signe (DR)

Avec ce pas­sage à la nou­velle année où notre vie tout comme notre infor­ma­tion quo­ti­dienne est entiè­re­ment occu­pée par le virus, notre vie poli­tique locale est pas­sée au second plan. Et pour­tant, imper­tur­bable, mal­gré une consul­ta­tion au résul­tat incon­tes­table, le chef poli­tique du dépar­te­ment et la majo­ri­té des élus de GPS&O, à l’occasion du conseil com­mu­nau­taire du 10 décembre, assem­blée où il siège aus­si, per­sistent à rendre pos­sible un pro­jet très ancien et dont on a presque oublié la rai­son ; enfin dont presque plus per­sonne ne veut et ne com­prend l’intérêt.

Absence de bon sens et com­por­te­ment mou­ton­nier : il n’était qu’à vision­ner le der­nier conseil com­mu­nau­taire de GPS&O du 10 décembre 2020 qui a été dif­fu­sé en direct, pour consta­ter le très majo­ri­taire “doigt sur la cou­ture” des élus de GPS&O. Il a suf­fi d’une inter­ven­tion de Pierre Bédier arguant de l’exclusive com­pé­tence dépar­te­men­tale pour dénier toute légi­ti­mi­té à la consul­ta­tion locale. Le conseil a voté comme un seul homme, sans débat et à bul­le­tin secret, le dépla­ce­ment en dou­ceur de séden­ta­ri­sés et fait ain­si sau­ter un des der­niers obs­tacles à la réa­li­sa­tion du pro­jet de dévia­tion de la RD-154.

Malgré une consultation au résultat incontestable …

À l’initiative des élus de Ver­neuil, Ver­nouillet et Cha­pet, une consul­ta­tion locale avait pour­tant eu lieu peu de temps aupa­ra­vant. Ces élus com­mu­naux, qui sont-ils ? Ils n’ont abso­lu­ment rien d’écologistes for­ce­nés, pas plus d’ailleurs leur élec­to­rat. Il s’agit tout juste de conser­va­teurs lucides, pas bête­ment obéis­sants, qui voient l’intérêt géné­ral. Ils ne veulent même pas chan­ger l’orientation poli­tique du dépar­te­ment ; ils constatent sim­ple­ment l’absurdité d’un pro­jet et ses consé­quences funestes sur le res­tant de milieu natu­rel qui les entoure et veulent le pré­ser­ver. Ils ont ana­ly­sé les argu­ments des pro­mo­teurs du pro­jet, les ont bien sou­pe­sés et sont arri­vés à l’é­vi­dence que la balance des argu­ments pour et contre penche fran­che­ment vers l’abandon.

Une manière raisonnable et plus heureuse de terminer une carrière politique compliquée

Per­sonne ne repro­che­ra à cet anté­di­lu­vien élu dépar­te­men­tal une conver­sion tar­dive et inté­res­sée à l’écologie ! Jamais deux sans trois dit le pro­verbe : il y eut naguère l’abandon d’un pro­jet de cir­cuit de For­mule 1, plus récem­ment le retrait à contre cœur de la car­rière géante d’un déci­dé­ment trop ingrat cimen­tier(1). Il ne vous reste plus, mon­sieur le pré­sident du Conseil dépar­te­men­tal des Yve­lines, qu’à en finir avec une dévia­tion par­fai­te­ment inutile !

1 – https://actu.fr/ile-de-france/gargenville_78267/yvelines-pierre-bedier-part-guerre-contre-cimentiers_30839672.html
La lettre aux Cha­pe­tois de leur maire : https://www.chapet.fr/wp-content/uploads/2020/12/Lettre-aux-Chapetois.pdf

 

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This