Actualités

Un samedi de mobilisation pour l’environnement dans les rues et sur les berges de la Seine, aux Mureaux et dans d’autres villes de GPS&O

Entre le « World Clean Up Day » et l’opération « Berges saines », la jour­née du same­di 18 sep­tembre fut mobi­li­sa­trice de béné­voles recon­nais­sables à leurs T‑shirts. De nom­breuses asso­cia­tions se sont…

lire plus

Le Cercle d’aviron du Confluent, prêt pour une belle reprise

par | 11 mai 2021 | André­sy, Sport

Le club d’a­vi­ron a été affec­té par le Covid, mais dans une moindre ampleur que les sports en salle. (J2R)

Le club d’a­vi­ron existe depuis plus vingt ans à André­sy. La rédac­tion a consta­té que, mal­gré le Covid, la pas­sion pour un sport com­plet reste intacte.

Alors que des tou­ristes fran­ci­liens s’im­pa­ten­taient, le dimanche 9 mai, pour tra­ver­ser le bras de la Seine jus­qu’à l’Île Nan­cy, nous avons obser­vé des spor­tifs se per­fec­tion­nant sur le plan d’eau long de 4 kilo­mètres entre André­sy et l’é­cluse de Carrières-sous-Poissy.

Le ber­ceau du Cercle d’a­vi­ron du Confluent (CAC) se trouve jus­te­ment dans l’Île Nan­cy.  Eric Saillard,  son pré­sident, est venu à notre ren­contre pour nous expli­quer l’é­tat des lieux et l’es­prit dans les­quels se trouvent le club à l’an­nonce de la sor­tie du confinement.

Pen­dant la pan­dé­mie, « le CAC a pris en compte les consignes sani­taires pré­co­ni­sées par le minis­tère des Sports et par la Fédé­ra­tion d’a­vi­ron. » Les acti­vi­tés du CAC ont, tou­te­fois, été réduites pour assu­rer une dis­tan­cia­tion phy­sique et les com­pé­ti­tions spor­tives ont été sus­pen­dues. C’é­tait un coup dur pour les 75 adhé­rents du club, mais il fal­lait bien pas­ser par là pour atté­nuer la conta­gion du coronavirus.

Le club béné­fi­cie d’un envi­ron­ne­ment pri­vi­lé­gié : une zone d’en­traî­ne­ment idéale, fer­mée à toute cir­cu­la­tion com­mer­ciale. Soixante-dix bateaux consti­tuent les équi­pe­ments pour ce sport de pas­sion­nés, néces­si­tant une bonne syn­chro­ni­sa­tion. Le CAC pro­pose, pour les jeunes, des entraî­ne­ments les mer­cre­dis (de 17 h à 19 h), les same­dis après-midi (de 14 h 30 à 18 h) et les dimanches matins (de 9 h jusqu’à midi). Les jeunes sont encou­ra­gés à par­ti­ci­per à des com­pé­ti­tions dès que la situa­tion sani­taire le permettra.

Deux jeunes spor­tives s’en­traînent sur le bras de la Seine. (J2R)

Une sec­tion « Loi­sir » pro­pose un à trois entraî­ne­ments par semaine : same­di matin, dimanche matin, jeu­di soir sur l’eau (aux beaux jours) ou en salle (l’hiver). Le same­di matin et le jeu­di soir sur l’eau sont réser­vés aux rameurs déten­teurs de l’Aviron d’argent (qui peut être obte­nu dès la pre­mière année). En plus des séances d’en­traî­ne­ment, la sec­tion par­ti­cipe à des ran­don­nées d’un jour ou de plu­sieurs : Tra­ver­sée de Paris, sor­tie sur l’Oise, tra­ver­sée de Venise, des­cente du Cher…).

Une sec­tion « Com­pé­ti­tion Mas­ters » est ouverte aux plus de 27 ans et à ceux et celles qui s’engagent pour un pro­gramme d’en­traî­ne­ment régu­lier d’au moins quatre séances par semaine.

En atten­dant le retour à la nor­male, une dizaine d’adhé­rents se donnent des ren­dez-vous pour pra­ti­quer ce sport pas­sion­nant, qui est très com­plet. Vous pou­vez pra­ti­quer à tout niveau et à tous les âges. Eric Saillard a sou­li­gné que l’a­vi­ron est une dis­ci­pline olym­pique depuis le début des Olym­piades modernes et que cela le rend opti­miste pour la suite. « Même si ce fléau ne va pas dis­pa­raître, [il] sou­hai­te­rai[t] rou­vrir sans pro­blème de jauge afin per­mettre la pra­tique nor­male de ce sport. », a‑t-il conclu.

Le club est ouvert toute l’année, y com­pris pen­dant les vacances sco­laires. Les ins­crip­tions sont pos­sibles pour les jeunes né(e)s en 2010 et avant ain­si que pour les adultes jusqu’à 79 ans.

Coti­sa­tion : 150 € pour les moins de 15 ans ; 295 € pour les 15–18 ans, les étu­diants et les deman­deurs d’emploi ; 360 € pour les adultes ; droit d’en­trée :  65 euros. Paie­ment pos­sible en plu­sieurs fois.

Nou­veau : vous pou­vez béné­fi­cier du Pass+ des Yve­lines qui per­met une aide jus­qu’à 100 € pour les jeunes. Les infor­ma­tions sont à retrou­ver sur le site du dépar­te­ment et du CAC.

Photoreportage 

Le CAC,  le 9 mai 2021

Pour plus de renseignements : 

Site Inter­net du club.

 

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This