Actualités

Un samedi de mobilisation pour l’environnement dans les rues et sur les berges de la Seine, aux Mureaux et dans d’autres villes de GPS&O

Entre le « World Clean Up Day » et l’opération « Berges saines », la jour­née du same­di 18 sep­tembre fut mobi­li­sa­trice de béné­voles recon­nais­sables à leurs T‑shirts. De nom­breuses asso­cia­tions se sont…

lire plus

Mme Arenou : le « projet des Guédrus » est une simple rumeur (droit de réponse)

par | 11 juin 2021 | Chan­te­loup-les-Vignes, Poli­tique, Tri­bunes

Mme Cathe­rine Are­nou, maire de Chan­te­loup-les-Vignes, conseillère dépar­te­men­tale, vice-pré­si­dente de GPS&O, a réagi vive­ment à l’ar­ticle du J2R du 8 juin. (DR)

Mme Are­nou, maire de Chan­te­loup-les-Vignes, can­di­date aux élec­tions dépar­te­men­tales de juin pro­chain, dément toute ten­ta­tive de béton­ner les coteaux. « L’in­for­ma­tion du J2R avait un carac­tère men­son­ger », dit-elle. C’est son droit de le dire, mais la réa­li­té de la réunion de 40 per­sonnes était un fait avé­ré. Tou­te­fois, « la Ville est dis­po­sée à sus­pendre la pro­cé­dure de déclas­se­ment et à mettre en place, en concer­ta­tion avec les rive­rains, plu­sieurs actions de valo­ri­sa­tion envi­ron­ne­men­tale sur les par­celles dont la Ville et l’EPFIF sont pro­prié­taires, à com­men­cer par le clas­se­ment des arbres remar­quables du sec­teur ». Voi­ci la posi­tion de Mme Are­nou, publiée en fonc­tion du droit de réponse.

Le « pro­jet » des Gué­drus : une simple rumeur 

Depuis une semaine, le bruit court à Chan­te­loup-les-Vignes qu’un pro­jet immo­bi­lier serait en pré­pa­ra­tion sur les ter­rains des Gué­drus. Une réunion a notam­ment été orga­ni­sée le 7 juin par les rive­rains pour dénon­cer « un coup bas de la mai­rie ». Même si je me réjouis de voir les habitant(e)s se mobi­li­ser si ardem­ment pour défendre nos coteaux, je ne peux accep­ter que la rumeur l’emporte sur les faits.

Je tiens à réta­blir la véri­té : aucun pro­gramme immo­bi­lier n’est actuel­le­ment en cours sur la zone des Gué­drus.

Au vu des impré­ci­sions col­por­tées par plu­sieurs pro­ta­go­nistes de cette « affaire » (dont le Jour­nal des Deux Rives qui a publié un article men­son­ger le 8 juin sous le titre « La maire de Chan­te­loup relance l’urbanisation des Coteaux »), il me semble éga­le­ment utile de cla­ri­fier les choses :

L’origine de cette rumeur remonte au 8 février der­nier lorsque le conseil muni­ci­pal a voté le déclas­se­ment de plu­sieurs sentes rurales désaf­fec­tées, dont la sente N°22 située entre les Côtes et les Gué­drus (pré­ci­sons que l’opposition muni­ci­pale, dont M. Fari­goule, qui figure par­mi les orga­ni­sa­teurs de la réunion des rive­rains, a voté POUR ce déclas­se­ment sans aucun commentaire).

Ce qui devait n’être qu’une simple pro­cé­dure de mise à jour admi­nis­tra­tive de l’état de nos voi­ries s’est alors chan­gé en regret­table malentendu…

Pour­tant, la situa­tion des Gué­drus n’est pas nou­velle. L’EPFIF (Eta­blis­se­ment Public Fon­cier d’Ile-de-France) s’est por­té acqué­reur d’une par­tie des ter­rains en 2007. Depuis 2019, la zone fait éga­le­ment l’objet d’une OAP (Orien­ta­tion d’Aménagement et de Pro­gram­ma­tion) visant pré­ci­sé­ment à évi­ter une urba­ni­sa­tion anar­chique moti­vée par l’intérêt par­ti­cu­lier. Ces 15 der­nières années, de nom­breux pro­mo­teurs ont essayé de construire sur ce sec­teur. Or, ni l’ancien maire Pierre Car­do, ni moi ne leur avons jamais accor­dé de permis.

Tou­te­fois, afin qu’aucun doute ne soit plus per­mis, la Ville est dis­po­sée à sus­pendre la pro­cé­dure de déclas­se­ment et à mettre en place, en concer­ta­tion avec les rive­rains, plu­sieurs actions de valo­ri­sa­tion envi­ron­ne­men­tale sur les par­celles dont la Ville et l’EPFIF sont pro­prié­taires, à com­men­cer par le clas­se­ment des arbres remar­quables du secteur.

Une réunion est d’ores et déjà pro­gram­mée ven­dre­di 11 juin en mai­rie pour com­men­cer à tra­vailler avec une quin­zaine de rive­rains sur l’avenir des Gué­drus. Cette ren­contre per­met­tra sans nul doute de retrou­ver le che­min de l’honnêteté et de la trans­pa­rence dont nous avons tant besoin.

Cathe­rine ARENOU

Maire de Chanteloup-les-Vignes

 

 

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This