Actualités

154 élus signent une tribune contre la déviation de la RD 154

par | 16 mai 2021 | Envi­ron­nement, Poli­tique

Pho­to de cou­ver­ture du live Face­book du maire de Verneuil du 11 mai 2021 qui a été, sym­bol­ique­ment, dif­fusé depuis l’Allée de Sépa­ra­tion (route rouge) dans le Bois de Verneuil. (DR)

Nous repro­duisons un nou­veau doc­u­ment pub­lié par l’as­so­ci­a­tion ADIV-Envi­ron­nement, sur son site Inter­net, relatif au débat sans fin à pro­pos de la dévi­a­tion de la RD154. 154 élus ont signé une tri­bune pour que soit pris en compte l’avis de la population.

Un nom­bre sym­bol­ique pour mon­tr­er l’opposition des élus à la dévi­a­tion de la RD154 : 154 élus ont signé une tri­bune con­tre le pro­jet de dévi­a­tion de la RD154 et pour que soit pris en compte l’avis de la population.

Dans le détail, on dénom­bre 6 maires, 33 adjoints au maire, 2 séna­teurs, 6 députés, 1 député européen, 7 con­seillers régionaux, 5 con­seillers com­mu­nau­taires et de nom­breux con­seillers munic­i­paux ; tous ont signé un texte deman­dant l’abandon du pro­jet de dévi­a­tion de la RD154.

La tri­bune pub­liée reprend en grande par­tie les argu­ments dévelop­pés, depuis de nom­breuses années, par l’as­so­ci­a­tion ADIV Envi­ron­nement : mas­sacre écologique, pro­jet inutile large­ment rejeté par la pop­u­la­tion lors de la con­sul­ta­tion citoyenne d’octobre 2020 organ­isée par Verneuil-sur-Seine, Vernouil­let et Chapet.

Face à cette forte mobil­i­sa­tion, nous n’attendons pas d’évolution notable de la posi­tion de Pierre Bédi­er sur la ques­tion : pour lui, hors de la con­struc­tion de routes et du développe­ment de l’automobile, point de salut : il est défini­tive­ment resté coincé au niveau des années 70.

Néan­moins, le pro­jet de dévi­a­tion de la RD154 devient chaque jour plus con­nu, plus con­testé et plus attaquable. Jean-François Ray­nal, vice-prési­dent aux mobil­ités au niveau de Con­seil Départe­men­tal se représente aux élec­tions départe­men­tales de juin 2021 dans le can­ton de Verneuil-sur-Seine : il a tou­jours soutenu ce pro­jet ; nous ver­rons s’il ose encore le porter lors de sa cam­pagne électorale.

Selon les déc­la­ra­tions du maire de Verneuil lors de son inter­ven­tion depuis l’allée de Sépa­ra­tion dans le Bois de Verneuil, les maires des trois com­munes ont envoyé un cour­ri­er au préfet des Yve­lines pour lui deman­der de ne pas sign­er l’autorisation envi­ron­nemen­tale qui per­me­t­trait la réal­i­sa­tion du projet.

M. Aufrechter a égale­ment annon­cé que si le préfet pas­sait out­re cette demande, les munic­i­pal­ités atta­que­raient le pro­jet en jus­tice du fait de son incom­pat­i­bil­ité avec les ori­en­ta­tions du PLUi (Plan Local d’Urbanisme intercommunal).

De plus, cer­tains pro­prié­taires con­cernés par le pro­jet ont demandé au Départe­ment la resti­tu­tion de leurs par­celles puisque l’ordonnance d’expropriation a été pub­liée il y a plus de cinq ans et que les travaux de la dévi­a­tion n’ont pas commencé.

Une autre action a été lancée par un col­lec­tif nou­velle­ment créé, il s’agit d’une péti­tion auprès de Bar­bara Pom­pili, Min­istre de la Tran­si­tion écologique ; cette péti­tion a déjà recueil­li de nom­breuses signatures.

Enfin, au cas où le préfet sign­erait l’autorisation envi­ron­nemen­tale (déro­ga­tion pour destruc­tion d’espèces pro­tégées), l’association ADIV-Envi­ron­nement déposerait un recours auprès du tri­bunal admin­is­tratif : nous pré­parons ce recours depuis longtemps : nous saurons mon­tr­er l’insuffisance des études menées par le Départe­ment et l’incohérence des objec­tifs annon­cés pour cette dévi­a­tion, tan­tôt présen­tée comme une sim­ple dévi­a­tion locale, tan­tôt comme un pro­jet struc­turant du réseau viaire du nord des Yvelines.

De jour en jour, l’opposition au pro­jet de dévi­a­tion de la RD154 devient plus nom­breuse et plus forte : bien­tôt Pierre Bédi­er restera le seul à soutenir ce pro­jet obsolète. On peut espér­er qu’il se ren­dra un jour à l’évidence.

Arti­cle repris du site Inter­net de l’ADIV-Envi­ron­nement. 

 

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020

Share This