Actua­li­tés

Un nou­vel évêque pour le dio­cèse de Versailles : Mgr Luc Crépy

par | 16 avril 2021 | Culture, His­toire

L’archevêque de Paris, Mgr Aupe­tit et l’évêque de Versailles, Mgr Cré­py. (Pho­to : Patri­cia Kohl) 

Dimanche 11 avril, à 15 h, a eu lieu l’installation de Mon­sei­gneur Luc Cré­py, nou­vel évêque du dio­cèse de Versailles, en la cathé­drale Saint-Louis de Versailles.

En décembre 2020, Mgr Éric Aumô­nier annon­çait l’acceptation de sa démis­sion, par le pape Fran­çois, de son siège épis­co­pal de Versailles, après 19 ans de ser­vice. Le 6 février 2021 fut annon­cée la nomi­na­tion de son suc­ces­seur par le pape Fran­çois. Le nou­vel évêque de Versailles est Mgr Luc Cré­py, pré­cé­dem­ment évêque du Puy-en-Velay. Celui-ci a fait un pas­sage dans son futur dio­cèse pour ren­con­trer les prêtres et les diacres à la col­lé­giale Notre-Dame de Poissy le 3 mars der­nier. Il est arri­vé à Versailles le 6 avril en com­pa­gnie de deux poules et de son expé­rience, avant d’être ins­ti­tué offi­ciel­le­ment, le 11 avril, dans sa nou­velle cathé­drale. En cadeau, le dio­cèse lui a offert deux autres poules, une de race Man­toise et l’autre de race Houdanaise.

La messe d’installation

A la céré­mo­nie, étaient pré­sents l’ensemble des prêtres et sémi­na­ristes du dio­cèse, plu­sieurs diacres, des repré­sen­tants des auto­ri­tés civiles de la ville de Versailles et des envi­rons, des repré­sen­tants d’autres confes­sions reli­gieuses, quelques fidèles triés sur le volet, un évêque orien­tal et des membres de l’ordre de Malte. Il y avait éga­le­ment plu­sieurs évêques d’Île-de-France, preque tous, dont l’évêque auxi­liaire de Versailles, Mgr Bru­no Valen­tin, le nonce apos­to­lique, Mgr Celes­ti­no Migliore et l’archevêque de Paris, Mgr Michel Aupe­tit.


Des mesures sani­taires avaient été prises : invi­ta­tions à l’entrée, gestes bar­rières, port du masque obli­ga­toire, dis­tan­cia­tion sociale et, par consé­quent, réduc­tion du nombre de per­sonnes pou­vant être pré­sentes à l’événement. La messe d’installation s’est dérou­lée de manière très for­melle. L’archevêque de Paris atten­dait à l’extérieur avec Mgr Luc Cré­py. Ils ont ensuite frap­pé avec la crosse de l’évêque la porte de la cathé­drale avant d’y entrer et d’être accueillis par plu­sieurs pré­lats et ser­vants d’autel, avec à leur tête le doyen du cha­pitre cathé­drale, le père Jean-Marc Bot. Après avoir embras­sé la croix et s’être signé avec l’eau, le nou­vel évêque de Versailles a sui­vi le petit cor­tège pour faire le tour de l’édifice, une sorte de « tour du pro­prié­taire ». Sur un ancien chant en latin, Mgr Cré­py s’est recueilli devant les reliques de saint Louis et la sta­tue de la Vierge, avant de suivre Mgr Aupe­tit dans le chœur. Celui-ci lui a pré­sen­té son nou­veau siège épis­co­pal et sa crosse. Ensuite, l’ancien vicaire géné­ral de Mgr Luc Cré­py, au Puy-en-Velay, a pré­sen­té son ancien évêque à son nou­veau dio­cèse. S’ensuivit la pré­sen­ta­tion du dio­cèse par un groupe de jeunes. Le reste de la célé­bra­tion s’est dérou­lée comme une messe nor­male. Comme l’a sou­li­gné Mgr Bru­no Valen­tin, la plu­part des fidèles ne pou­vant être pré­sent phy­si­que­ment, ils ont sui­vi la messe d’installation en direct sur les réseaux sociaux, sur You Tube et sur la chaine KTO. La maî­trise de la cathé­drale de Versailles aux com­mandes, les chants étaient très beaux et repré­sen­ta­tifs de l’histoire de la ville. Au contraire, la vidéo pré­sen­tée par les jeunes repré­sen­tait un peu plus les « cités popu­laires ». Seul bémol, cer­taines villes (du sud du dépar­te­ment) ont été oubliées.

Qui est Mgr Luc Crépy ?


Mgr Luc Cré­py(1) a été ordon­né prêtre, le 21 mai 1989 à Paris. De 1989 à 1995, il com­mence son minis­tère parois­sial comme curé du sec­teur pas­to­ral de Bré­ti­gny-sur-Orge dans le dio­cèse d’Évry-Corbeil-Essonnes. De 1990 à 2011, spé­cia­li­sé en théo­lo­gie morale, il l’enseigne à l’Institut catho­lique de Paris. En paral­lèle, de 1995 à 2001, il est rec­teur du sémi­naire inter­dio­cé­sain d’Orléans. De 2001 à 2007, il est nom­mé Pro­vin­cial de France-Afrique au ser­vice de ses confrères eudistes et est pré­sident de la Confé­rence des supé­rieurs majeurs de France. De 2005 à 2007, il est aumô­nier de la pri­son de Fleu­ry-Méro­gis. De 2007 à 2012, il rede­vient rec­teur du sémi­naire inter­dio­cé­sain d’Orléans. En 2012, il est élu vicaire géné­ral de la Congré­ga­tion de Jésus et Marie(2) à Rome où il tra­vaille à la recon­nais­sance de Saint Jean-Eudes comme doc­teur de l’Église. Il enseigne à l’Université pon­ti­fi­cale gré­go­rienne à Rome au Centre Saint-Pierre-Favre dans la for­ma­tion de for­ma­teurs à la vie sacer­do­tale et reli­gieuse. De 2015 à 2021, il est l’évêque du Puy-en-Velay.

Avis sur la messe d’installation et sur le nou­vel évêque

Les prêtres et les fidèles du dio­cèse de Versailles sont heu­reux d’accueillir Mgr Luc Cré­py. Les trois prêtres actuel­le­ment en fonc­tion aux Mureaux, le père Bau­doin de Beau­vais (admi­nis­tra­teur), le père Gaël Jacob (vicaire) et le père Philippe Mal­let (prêtre au ser­vice), mais éga­le­ment deux parois­siennes étaient pré­sentes à Versailles ce dimanche. Ils s’accordent tous pour dire que la céré­mo­nie était belle, bien qu’elle pou­vait être jugée trop « ver­saillaise  » pour les Muriau­tins et la moi­tié du dio­cèse. Le père Gaël insiste sur la beau­té du dérou­le­ment, sym­bo­lique et for­mel de cette ins­tal­la­tion. Pour lui, l’évêque lui a sem­blé ému. Le père Bau­doin, quant à lui, a trou­vé que l’évêque était une per­sonne posée. A cela le père Philippe a ajou­té que la célé­bra­tion repré­sen­tait bien « l’hétéroclicité » du dio­cèse, ce à quoi le nou­vel évêque devra s’habituer mais il est confiant et, a prio­ri, les fidèles le sont également.

Notes

1. Wiki­pé­dia
2. Fon­dée par saint Jean Eudes en 1643. Au ser­vice des dio­cèses, les Eudistes vivent en com­mu­nau­tés fra­ter­nelle et tra­vaillent dans la for­ma­tion des prêtres et des laïcs, dans la mis­sion en paroisses, dans le monde sco­laire et étu­diant, dans la pré­di­ca­tion de retraites.

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://​fr​.tipeee​.com/​l​e​s​-​2​-​r​i​v​e​s​-​y​v​e​l​i​nes

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Muni­ci­pales 2020

Share This