Actualités

Un samedi de mobilisation pour l’environnement dans les rues et sur les berges de la Seine, aux Mureaux et dans d’autres villes de GPS&O

Entre le « World Clean Up Day » et l’opération « Berges saines », la jour­née du same­di 18 sep­tembre fut mobi­li­sa­trice de béné­voles recon­nais­sables à leurs T‑shirts. De nom­breuses asso­cia­tions se sont…

lire plus

Manœuvres en haut lieu pour tenter de sauver le soldat Raynal

par | 25 juin 2021 | Poli­tique

En dépla­ce­ment à Triel-sur-Seine, les der­niers Mohi­cans LR ont vou­lu faire une démons­tra­tion de force, avec peu ou pas de mili­tants triel­lois. (DR)

A l’approche d’un second tour, qui s’an­nonce ser­ré dans le can­ton de Ver­neuil-sur-Seine, les can­di­dats sor­tants, M. Ray­nal et Mme Deveze, pour­sui­vant leur cam­pagne, ont convié le pré­sident du Sénat, M. Gérard Lar­cher, à Triel-sur-Seine ce jeu­di 24 juin ; ce der­nier a confir­mé son sou­tien s’a­jou­tant à celui de Pierre Bédier.

Gérard Larcher, partisan et non plus consensuel

La deuxième per­son­na­li­té de l’État, Gérard Lar­cher a, lors de sa visite à Triel-sur-Seine, affir­mé son sou­tien de manière expli­cite aux can­di­dats sor­tants « Je suis venu appor­ter mon sou­tien à Fabienne Devèze […] et bien sûr à Jean-Fran­çois Ray­nal qui nous a tou­jours appor­té, y com­pris jusque dans le sud Yve­lines, le sou­tien du conseil dépar­te­men­tal ». Pour autant, sur cette visite, cer­taines ques­tions sont sans réponse.

Si le sujet de sa visite est sans équi­voque, les rai­sons qui ont pous­sé le pré­sident du Sénat à prendre posi­tion sur des enjeux locaux res­tent obs­cures. En effet, d’or­di­naire, M. Lar­cher est plu­tôt dans la recherche d’un consen­sus, ce qui n’est abso­lu­ment pas le cas de cette visite  car il a insis­té sur son sou­tien à l’un des deux duos en course pour le second tour.

Est-ce tou­jours le M. Lar­cher que nous connais­sons ? S’abaisser à venir don­ner son avis dans la poli­tique locale du can­ton de Ver­neuil-Sur-Seine, alors qu’il est le numé­ro 2 de l’Etat, est curieux. Cette action au cœur de la cam­pagne de M. Ray­nal et de Mme Devèze, qui semblent vou­loir frap­per fort en mon­trant les sou­tiens haut pla­cés qu’ils peuvent avoir, résonne plu­tôt comme la der­nière carte à jouer pour les faire réélire. En effet, si les maires de cer­taines com­munes des alen­tours de Triel-sur-Seine étaient conviés, peu de per­son­na­li­té triel­loises étaient pré­sentes. Il semble que M. Ray­nal ait per­du ses sou­tiens de la droite triel­loise, puisque au pre­mier tour, il n’a reçu que 9,20 % des voix de la ville de Triel, quand 64,52 % des voix triel­loises allaient à son maire, M. Cédric Aoun.

Gérard Larcher pour la déviation de la RD154

En 2011, lors de la céré­mo­nie de vœux à Ver­neuil-sur-Seine, avant les débâcles des élec­tions pré­si­den­tielles de 2012 et 2017. (J2R)

Par ailleurs, un détail impor­tant n’a pas été men­tion­né sur cette posi­tion de M. Lar­cher. S’il affirme avec fer­veur son sou­tien aux can­di­dats sor­tants en décla­rant « Il est clair que je sou­tiens Jean-Fran­çois et Fabienne », il ne donne pas, du moins dans ce que montre la vidéo de sa visite, son avis sur la dévia­tion de la RD154. Au contraire, M. Aoun, qui affirme, sur les réseaux sociaux,  lui avoir posé la ques­tion, constate qu’il n’a pas obte­nu de « réponse claire ». Cepen­dant, nous savons que M. Lar­cher se posi­tionne en faveur de cette route et s’il l’a affir­mé, cela n’a pas été dif­fu­sé dans la vidéo de pro­pa­gande du mini-par­ti EPY de M. Bédier. L’es­sen­tiel n’a donc pas été mon­tré puis­qu’il s’agit d’un sujet au cœur des débats dans cette cam­pagne d’entre deux tours et un grand sujet d’opposition entre les can­di­dats sor­tants et le duo du maire de Triel. Cette visite serait-elle donc pour le duo sor­tant une manière de sor­tir du débat de la RD154, en don­nant à voir autre chose ?

Gérard Larcher dépassé par l’enjeu local, la déviation

Ce sou­tien aux can­di­dats M. Ray­nal et Mme Devèze n’est pas res­té sans réponse puisque M. Aoun, maire de Triel-sur-Seine et can­di­dat, a publié sur Face­book sa ver­sion des faits et a uti­li­sé l’é­vé­ne­ment à son avan­tage. Certes, M. Aoun a « ins­tru­men­ta­li­sé » la visite de cour­toi­sie de M. Lar­cher en mai­rie. Cepen­dant, ce sont des moments forts de la cam­pagne.  M. Aoun a grillé les can­di­dats Ray­nal et Devèze en se ser­vant des réseaux sociaux pour com­men­ter, le pre­mier, cette visite, sans men­tion­ner les réelles rai­sons de cette venue. La rapi­di­té de M. Aoun, pre­nant de vitesse ses adver­saires sou­ligne l’écart de géné­ra­tions entre M. Aoun et les can­di­dats sor­tants (épau­lés par M. Lar­cher), les mon­trant dépas­sés face à cette uti­li­sa­tion de Facebook.

De plus, tout au long de cette cam­pagne, M. Aoun a mon­tré sa maî­trise des réseaux sociaux, notam­ment de Face­book, avec une grande dex­té­ri­té, et cela s’est remar­qué lors de la visite d’hier. Vive­ment dimanche pour avoir le résul­tat final !

Article rédi­gé par Romane Destombes  

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This