Actualités

Gwenaële Guillo et Boris Venon, candidats sur les deux rives du Canton des Mureaux

par | 30 avril 2021 | Com­mu­niqués, Les Mureaux, Meu­lan, Poli­tique, Vaux-sur-Seine

Gwé­naëlle Guil­lo et Boris Venon (Pho­to du com­mu­niqué de presse) 

Par un com­mu­niqué du jeu­di 29 avril, Boris Venon présente sa can­di­da­ture commune avec Gwé­naëlle Guil­lo, élue de Meu­lan-en-Yve­lines (can­di­date tit­u­laire), Mustapha Kacem (can­di­dat sup­pléant) et Joëlle Mar­ti­choux (can­di­date sup­pléante) à l’élection départe­men­tale dans le Can­ton des Mureaux. Ils pro­posent un nou­veau départ pour les Yvelines.

Boris Venon est secré­taire de la sec­tion du Par­ti Social­iste (PS) aux Mureaux, et adjoint au maire chargé de la mis­sion « Action Cœur de Villedans­dans de la réno­va­tion urbaine, de l’habitat et de l’urbanisme. Gwé­naëlle Guil­lo, élue de la minorité au sein du Con­seil munic­i­pal de Meu­lan-en-Yve­lines, et Boris Venon se présen­tent à l’élection départe­men­tale dans le Can­ton des Mureaux avec pour slo­gan : « Un nou­veau départ (ement) ».

Boris Venon (Pho­to J2R)

Par un com­mu­niqué du 29 avril, Boris Venon présente sa can­di­da­ture et les moti­va­tions de ce tick­et à cheval sur les deux rives de la Seine.

Le communiqué 

« Alors que les élec­tions munic­i­pales se sont achevées en juin 2020, la crise san­i­taire ne nous aura guère lais­sés tran­quilles, nous empêchant de nous réu­nir col­lec­tive­ment comme nous le souhaitions. Et voici que de nou­velles élec­tions arrivent à l’horizon du mois de juin 2021 : les élec­tions régionales ain­si que les élec­tions départementales.

Je souhaitais vous annon­cer en « primeur », comme ils dis­ent au Québec, ma can­di­da­ture pour les élec­tions départe­men­tales (ex-can­tonales) des 20 et 27 juin prochains.

J’ai le plaisir et la fierté de par­tir pour cette cam­pagne aux côtés de Gwé­naëlle Guil­lo, élue de Meu­lan-en-Yve­lines (can­di­date tit­u­laire), de Mustapha Kacem (can­di­dat sup­pléant) et de Joëlle Mar­ti­choux (can­di­date sup­pléante). Je voulais vous expos­er la moti­va­tion de cette candidature.

Élus des deux rives de la Seine, attachés à notre can­ton et à nos villes respec­tives, nous avons pour ambi­tion de porter et de pro­pos­er un nou­veau départ à la fois pour notre can­ton et pour notre département.

Nous esti­mons néces­saire que des sujets essen­tiels pour notre can­ton soient portés et défendus auprès du départe­ment où l’opposition a dis­paru à l’occasion des dernières élec­tions en 2015. Cette sit­u­a­tion n’est pas saine. Notre départe­ment a besoin d’une res­pi­ra­tion démoc­ra­tique : le retour d’une oppo­si­tion vig­i­lante et con­struc­tive y con­tribuerait. Nous la porterons.

Con­crète­ment, ces dernières années, le départe­ment a pris plusieurs déci­sions qui ne vont pas dans l’intérêt du can­ton et de ses habi­tants. Par­mi celles-ci, l’augmentation de 66 % de la part départe­men­tale de la taxe fon­cière et la déci­sion de main­tenir le pro­jet de dévi­a­tion de la RD 154 con­tre l’avis des villes con­cernées et de ses habi­tants (dont Chapet). Nous nous opposerons à ce projet.

Nous porterons au sein du con­seil départe­men­tal les pro­jets d’avenir pour notre can­ton dont :
• L’amélioration du fran­chisse­ment de Seine grâce, notam­ment, au pro­jet de passerelle entre Meu­lan-en-Yve­lines et Les Mureaux
• La réfec­tion de nos routes départe­men­tales avec pistes cyclables et amé­nage­ment des abor­ds, notam­ment pour la RD 190
• Le développe­ment de solu­tions d’habitat à taille humaine et acces­si­bles pour per­son­nes âgées dépen­dantes et la créa­tion d’un ser­vice départe­men­tal du Grand Âge comme d’autres départe­ments ont pu le faire
• L’aide à l’installation de pro­fes­sion­nels de san­té sur le ter­ri­toire.
• L’amélioration de la desserte en trans­ports des vil­lages par la mise en place d’une ligne interur­baine Tran­sYve­lines
• Une vraie poli­tique de ges­tion et de val­ori­sa­tion des cours d’eau en accom­pa­g­nant la réha­bil­i­ta­tion du bassin de l’Aubette et la résur­gence du rû d’Orgeval dans la par­tie nord des Mureaux

Nous porterons ces pro­jets avec les citoyens, en les infor­mant régulière­ment de notre action, en ten­ant des per­ma­nences dans les villes du can­ton et en pro­mou­vant l’association des citoyens aux déci­sions qui les con­cer­nent. »

Présentation des candidats : qui sont-ils ?

Lors des élec­tions départe­men­tales, depuis l’élection précé­dente, dans chaque can­ton, deux con­seillers sont élus. C’est donc pour un binôme (un homme et une femme) pour lequel les électeurs vont vot­er les 20 et 27 juin prochains. Le tick­et de Gwé­naëlle Guil­lo et Boris Venon se com­pose donc deux tit­u­laires et de deux remplaçants.

Gwé­naëlle Guil­lo a 51 ans, sans éti­quette poli­tique, meu­lanaise depuis 50 ans, elle a deux enfants. Elle tra­vaille comme respon­s­able de pro­jets dans le secteur des assur­ances. Elle est élue de la minorité au sein du con­seil munic­i­pal de Meu­lan-en-Yve­lines et il s’agit de son deux­ième mandat.

Boris Venon a 37 ans, adjoint au maire des Mureaux en charge de l’urbanisme, de l’habitat, d’Action Cœur de ville et de la réno­va­tion urbaine et mem­bre du PS, comme précédem­ment indiqué. Il réside dans le ter­ri­toire des Mureaux et du can­ton depuis plus de 12 ans. Il fut assis­tant par­lemen­taire et il est désor­mais engagé auprès de l’association des « Petits Frères des Pau­vres » dans la lutte con­tre l’isolement des aînés.

Joëlle Mar­ti­choux a 56 ans, mem­bre du PS et meu­lanaise depuis 27 ans. Elle fut élue de 2001 à 2014, en charge de la jeunesse, puis de la poli­tique de la ville et de la par­tic­i­pa­tion des habi­tants. Elle est impliquée dans plusieurs asso­ci­a­tions locales comme le Sec­ours Pop­u­laire et l’Asso­ci­a­tion des Com­pé­tences Maro­co-Française. Après avoir tra­vail­lé 10 ans à la CAF de Mantes-la-Jolie comme assis­tante sociale, elle tra­vaille désor­mais dans la médi­a­tion sociale à l’Agence nationale de la cohé­sion des territoires.

Mustapha Kacem a 43 ans, mem­bre du PS (Par­ti social­iste), muri­autin depuis tou­jours, il s’est impliqué depuis longtemps dans la vie de sa com­mune et il fut con­seiller munic­i­pal de 2014 à 2020. Il est respon­s­able région­al d’un étab­lisse­ment financier.

Cette can­di­da­ture est net­te­ment ancrée à gauche mais elle est égale­ment bien instal­lée sur les deux rives du Can­ton des Mureaux.

 

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020

Share This