Actualités

Élisabeth Borne pour la première fois aux Mureaux en tant que Première ministre

par | 19 mai 2022 | Les Mureaux, Pois­sy, Poli­tique, Vie asso­cia­tive

Élis­a­beth Borne, Pre­mière min­istre, aux Mureaux (Pho­to J2R) 

Jeudi 19 mai 2022, la ville des Mureaux a reçu la vis­ite de la Pre­mière min­istre, Élis­a­beth Borne. Pour sa pre­mière vis­ite aux Mureaux, elle est venue à la ren­con­tre des filles et des jeunes femmes suiv­ant des dis­posi­tifs et mem­bres d’as­so­ci­a­tions, qui œuvrent pour l’égalité des chances au sein du Pôle Molière.

C’est vers 14 h qu’Élisabeth Borne, nou­velle­ment nom­mée Pre­mière min­istre par le prési­dent Emmanuel Macron, quelques semaines après sa réélec­tion, est arrivée à la mairie des Mureaux. C’est sa pre­mière vis­ite en tant que Pre­mière min­istre, mais cette com­mune a, sou­vent, été vis­itée par les mem­bres des gou­verne­ments suc­ces­sifs, ces dernières années. La com­mune expéri­mente sou­vent les nou­veaux dis­posi­tifs gou­verne­men­taux. Il ne faut pas oubli­er, aus­si, que c’est ici qu’Emmanuel Macron a pronon­cé, le 2 octo­bre 2020, « Le dis­cours des Mureaux  »,  dans lequel il a dess­iné les con­tours de la lutte con­tre le séparatisme islamiste.

Une première aux Mureaux pour la Première ministre 

La Pre­mière min­istre a été reçue par le maire des Mureaux, François Garay, par sa pre­mière adjointe, Mme Souad Ammouri-Mostafi, et Mme Oumou Touré, con­seil­lère munic­i­pale déléguée à la lutte con­tre les dis­crim­i­na­tions et à l’égalité des chances, ce déplace­ment étant placé sous le thème de « l’égalité des chances ».

La Pre­mière min­istre, Élis­a­beth Borne, et le maire des Mureaux, François Garay (pho­to J2r)

Soutiens aux candidats d’Ensemble

En tant que Pre­mière min­istre, Mme Borne, que la gauche place à droite  de l’échiquier poli­tique et que la droite place à gauche, est égale­ment chef du gou­verne­ment et de la majorité prési­den­tielle. C’est pour cette rai­son qu’elle est can­di­date aux élec­tions lég­isla­tives dans le Cal­va­dos en Nor­mandie, dans la cir­con­scrip­tion de Vire. Elle a aus­si annon­cé qu’elle allait se déplac­er pour soutenir les can­di­dats du par­ti « Renais­sance » (ex La République En Marche) et, plus large­ment, les can­di­dats de l’union des par­tis, qui œuvrent pour Emmanuel Macron, appelée « Ensem­ble ». Ce ne fut, donc, pas éton­nant de voir, au point d’arrivée de la Pre­mière min­istre, Karl Olive, maire de Pois­sy et can­di­dat d’Ensemble sur la 12e cir­con­scrip­tion des Yve­lines ; il a accueil­li Mme Borne à la descente de sa voiture. Était égale­ment présent Bruno Mil­li­enne, député MoDem de la 9e cir­con­scrip­tion (celle des Mureaux), can­di­dat à sa pro­pre suc­ces­sion, ‚qui a accom­pa­g­né la Pre­mière min­istre tout le long de sa vis­ite. De nom­breux autres élus ou can­di­dats aux lég­isla­tives étaient présents égale­ment ain­si que de poten­tiels ministres.

Par­al­lèle­ment à cette vis­ite, la Nou­velle Union pop­u­laire écologique et sociale (Nupes) a présen­té, dans la mat­inée, son « Pro­gramme partagé » en 8 chapitres et 650 mesures. Les sept prin­ci­paux points sont les suivants :

1. Instau­r­er l’âge de la retraite à 60 ans, aug­menter le SMIC à 1500 euros
2. Instau­r­er un RIC et pass­er à la VIe République
3. Réduire à 65 % les gaz à effet de serre d’ici à 2030 et instau­r­er un ISF cli­ma­tique
4. Aug­menter les moyens de la jus­tice
5. Met­tre en place un impôt uni­versel à 1063 euros pour les jeunes
6. Désobéir aux traités européens
7. Lut­ter con­tre vio­lences faites aux femmes

Exemple de réussite féminine 

Le thème de cette vis­ite étant « l’égalité des chance », la Pre­mière min­istre a voulu dis­cuter et échang­er avec des femmes et des jeunes femmes suiv­ant des dis­posi­tifs de for­ma­tions ou mem­bres d’associations, qui œuvrent pour l’égalité des chances au Pôle Molière des Mureaux, devant les dizaines de caméras qui scru­taient ses moin­dres gestes. Elle l’a fait en souri­ant et en posant des ques­tions. Elle n’a pas, seule­ment, écouteé les par­cours de ces femmes : elle s’est intéressée à elles. A une for­ma­trice, qui lui expli­quait son tra­vail lié au monde du numérique, la Pre­mière min­istre n’a pas pu s’empêcher de pos­er des ques­tions rel­a­tives à l’accès des femmes aux emplois du numérique. Évo­quant, en prélude à son pro­pos, le fait que peu de femmes se tour­nent vers ces métiers, elle a souligneé le fait qu’il n’est pas évi­dent « de com­pren­dre où sont les freins ? ». Son but est alors de voir si la for­ma­trice s’est posé la ques­tion pour mieux com­pren­dre les dif­fi­cultés des jeunes femmes qu’elles for­ment à ces métiers. Le pre­mier frein, qui est venu à la bouche de la for­ma­trice, est le frein cul­turel, qui est selon elle « énorme ! ».

Élis­a­beth Borne était dans son rôle de mod­èle de réus­site qui mon­tre le chemin aux autres femmes et qui s’intéresse à trou­ver les moyens de favoris­er l’ascenseur de la réus­site. C’est une vision qui peut paraître réduc­trice mais Mme Borne est la deux­ième femme à accéder à la charge de pre­mier min­istre. Elle devient un exem­ple à suiv­re avant même que nous sachions si elle va réus­sir en tant que Pre­mière min­istre. Il est évi­dent que les femmes et les jeunes femmes, que Mme Borne a ren­con­trées le jeu­di 19 mai aux Mureaux, vont retenir prin­ci­pale­ment l’exemple de réus­site pro­fes­sion­nelle et poli­tique, qu’est la Pre­mière ministre.

Dispositif sérieux de sécurité

En amont de cette vis­ite, et même pen­dant, des dis­posi­tifs de sécu­rité impor­tants ont été déployés autour du Pôle Molière des Mureaux. Cela avait même com­mencé la veille au soir avec l’installation de bar­rières et le déplace­ment des véhicules gênants. Durant la mat­inée, ils se sont révélés efficaces.

Le Pôle Molière, le matin du jeu­di 19 mai (pho­to J2R)

C’est vers 14 h que les accès au Pôle Molière furent bar­rés. Cela a gêné un peu la cir­cu­la­tion des voitures et des bus, aus­si, dans le quarti­er de la Vigne Blanche. Heureuse­ment, des rues par­al­lèles per­me­t­taient de faire le tour. Le plus dur fut sans doute pour les immeubles situés juste à côté du Pôle Molière. Ces dif­fi­cultés de cir­cu­la­tion n’ont duré que le temps de cette vis­ite min­istérielle, qui ne sera, sans doute, pas la dernière.

 

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020