Actualités

Mme Arenou : le « projet des Guédrus » est une simple rumeur (droit de réponse)

par | 11 juin 2021 | Chanteloup-les-Vignes, Poli­tique, Tri­bunes

Mme Cather­ine Are­nou, maire de Chanteloup-les-Vignes, con­seil­lère départe­men­tale, vice-prési­dente de GPS&O, a réa­gi vive­ment à l’ar­ti­cle du J2R du 8 juin. (DR)

Mme Are­nou, maire de Chanteloup-les-Vignes, can­di­date aux élec­tions départe­men­tales de juin prochain, dément toute ten­ta­tive de béton­ner les coteaux. “L’in­for­ma­tion du J2R avait un car­ac­tère men­songer”, dit-elle. C’est son droit de le dire, mais la réal­ité de la réu­nion de 40 per­son­nes était un fait avéré. Toute­fois, “la Ville est dis­posée à sus­pendre la procé­dure de déclasse­ment et à met­tre en place, en con­cer­ta­tion avec les riverains, plusieurs actions de val­ori­sa­tion envi­ron­nemen­tale sur les par­celles dont la Ville et l’EPFIF sont pro­prié­taires, à com­mencer par le classe­ment des arbres remar­quables du secteur”. Voici la posi­tion de Mme Are­nou, pub­liée en fonc­tion du droit de réponse.

Le « pro­jet » des Gué­drus : une sim­ple rumeur 

Depuis une semaine, le bruit court à Chanteloup-les-Vignes qu’un pro­jet immo­bili­er serait en pré­pa­ra­tion sur les ter­rains des Gué­drus. Une réu­nion a notam­ment été organ­isée le 7 juin par les riverains pour dénon­cer « un coup bas de la mairie ». Même si je me réjouis de voir les habitant(e)s se mobilis­er si ardem­ment pour défendre nos coteaux, je ne peux accepter que la rumeur l’emporte sur les faits.

Je tiens à rétablir la vérité : aucun pro­gramme immo­bili­er n’est actuelle­ment en cours sur la zone des Gué­drus.

Au vu des impré­ci­sions col­portées par plusieurs pro­tag­o­nistes de cette « affaire » (dont le Jour­nal des Deux Rives qui a pub­lié un arti­cle men­songer le 8 juin sous le titre « La maire de Chanteloup relance l’urbanisation des Coteaux »), il me sem­ble égale­ment utile de clar­i­fi­er les choses :

L’origine de cette rumeur remonte au 8 févri­er dernier lorsque le con­seil munic­i­pal a voté le déclasse­ment de plusieurs sentes rurales désaf­fec­tées, dont la sente N°22 située entre les Côtes et les Gué­drus (pré­cisons que l’opposition munic­i­pale, dont M. Farigoule, qui fig­ure par­mi les organ­isa­teurs de la réu­nion des riverains, a voté POUR ce déclasse­ment sans aucun commentaire).

Ce qui devait n’être qu’une sim­ple procé­dure de mise à jour admin­is­tra­tive de l’état de nos voiries s’est alors changé en regret­table malentendu…

Pour­tant, la sit­u­a­tion des Gué­drus n’est pas nou­velle. L’EPFIF (Etab­lisse­ment Pub­lic Fonci­er d’Ile-de-France) s’est porté acquéreur d’une par­tie des ter­rains en 2007. Depuis 2019, la zone fait égale­ment l’objet d’une OAP (Ori­en­ta­tion d’Aménagement et de Pro­gram­ma­tion) visant pré­cisé­ment à éviter une urban­i­sa­tion anar­chique motivée par l’intérêt par­ti­c­uli­er. Ces 15 dernières années, de nom­breux pro­mo­teurs ont essayé de con­stru­ire sur ce secteur. Or, ni l’ancien maire Pierre Car­do, ni moi ne leur avons jamais accordé de permis.

Toute­fois, afin qu’aucun doute ne soit plus per­mis, la Ville est dis­posée à sus­pendre la procé­dure de déclasse­ment et à met­tre en place, en con­cer­ta­tion avec les riverains, plusieurs actions de val­ori­sa­tion envi­ron­nemen­tale sur les par­celles dont la Ville et l’EPFIF sont pro­prié­taires, à com­mencer par le classe­ment des arbres remar­quables du secteur.

Une réu­nion est d’ores et déjà pro­gram­mée ven­dre­di 11 juin en mairie pour com­mencer à tra­vailler avec une quin­zaine de riverains sur l’avenir des Gué­drus. Cette ren­con­tre per­me­t­tra sans nul doute de retrou­ver le chemin de l’honnêteté et de la trans­parence dont nous avons tant besoin.

Cather­ine ARENOU

Maire de Chanteloup-les-Vignes

 

 

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020

Share This