Actualités

Démission d’Eric Roulot : “laisser la place à la jeunesse et aux nouvelles générations”

par | 28 juil­let 2021 | Com­mu­niqués, Poli­tique

Dans une let­tre adressée aux habi­tants de Limay, Eric Roulot explique les raisons de son départ (doc­u­ment Eric Roulot) 

Le 2 octo­bre 2021, Eric Roulot, le maire com­mu­niste de Limay, quit­tera offi­cielle­ment sa fonc­tion de pre­mier mag­is­trat de sa com­mune. Il donne les raisons dans une let­tre adressée aux habi­tants de Limay, qu’il a pub­liée le mar­di 27 juillet.

Mem­bre du Par­ti Com­mu­niste Français et maire de Limay depuis 11 ans, Eric Roulot a annon­cé, il y a quelques semaines, avoir envoyé, par un cour­ri­er, sa démis­sion au Préfet des Yve­lines, Jean-Jacques Brot. Il quit­tera sa fonc­tion de maire le 2 octo­bre prochain pour prof­iter, à 64 ans, pleine­ment de sa famille et de ses amis. C’est ain­si que le futur ex-maire de Limay explique sa démis­sion au début d’une let­tre qu’il a pub­liée le 27 juil­let sur les réseaux soci­aux, à l’attention des habi­tants de Limay.

Passer la main

« Une page se tourne pour moi et une nou­velle va s’écrire pour Limay » est le titre de la let­tre d’Eric Roulot. Il écrit que son tra­vail de maire fut très enrichissant mais qu’il s’est vu fatigué par ses man­dats et la dernière cam­pagne. Il ajoute qu’il est temps pour lui de « pass­er la main ». Il juge aus­si que le man­dat de maire est devenu plus dif­fi­cile avec la baisse des dota­tions (taxe pro­fes­sion­nelle par exem­ple) et la créa­tion de la Com­mu­nauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O), qui regroupe plus de 400 000 habi­tants. Moins de com­pé­tences, moins de moyens financiers et moins de recettes affaib­lis­sent, pour lui, les com­munes qui ont du mal à répon­dre aux deman­des de prox­im­ité et du quo­ti­di­en.
Sa réélec­tion en 2020 lui a per­mis de met­tre en place une équipe renou­velée et plus jeune. Il estime que les con­di­tions sont réu­nies pour « laiss­er la place à la jeunesse et aux nou­velles généra­tions ».

Djamel Nedjar, prochain maire de Limay

C’est à Djamel Ned­jar, pre­mier adjoint au maire de Limay en charge de l’urbanisme, de l’aménagement du ter­ri­toire, du pat­ri­moine bâti et du trans­port, qu’Eric Roulot souhaite trans­met­tre le flam­beau. Celui-ci a fait un très beau score lors de l’élection départe­men­tale dans le Can­ton de Limay le 28 juin dernier, avec plus de 58 % des voix dans la com­mune. Il a réus­si égale­ment à présen­ter une liste pour cette élec­tion regroupant la gauche : Europe Écolo­gie Les Verts (EELV), le Par­ti Com­mu­niste, le Par­ti Social­iste et Génération.S.

C’est un “enfant de Limay” pré­cise Eric Roulot, qui annonce aux habi­tants que son suc­cesseur con­tin­uera la mise en appli­ca­tion du pro­gramme pour lequel sa liste a été élue en 2020.

C’est lors de la réu­nion extra­or­di­naire du con­seil munic­i­pal du same­di 2 octo­bre 2021 qu’Eric Roulot a annon­cé qu’il quit­tera sa charge et qu’un nou­veau maire de Limay sera élu. Lors d’une élec­tion munic­i­pale, les habi­tants élisent une liste mais pas le maire directe­ment. Ce sont les mem­bres de cette liste qui doivent élisent le maire. Par con­séquent, il n’est pas néces­saire de provo­quer des élec­tions munic­i­pales anticipées. Il suf­fit juste de réu­nir le con­seil munic­i­pal pour qu’il élise le nou­veau maire. Cela sera sans doute Djamel Nedjar.

À la fin de sa let­tre, Eric Roulot annonce qu’il organ­is­era, après la séance du  con­seil munic­i­pal du 2 octo­bre, dans le Parc de la Roseraie, un moment de partage pour dire en revoir à ses administrés.

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020