Actualités

Bien Vivre à l’Hautil demande la réouverture de la C4 vers Maurecourt

par | 23 févri­er 2021 | Mau­re­court, Triel-sur-Seine

Pour les habi­tants de l’Hau­til, cette route est essen­tielle pour la desserte locale. (J2R)

La munic­i­pal­ité de Mau­re­court a fer­mé défini­tive­ment la Rue de l’Hautil à Mau­re­court depuis le 15 févri­er par crainte d’éboulis provenant d’une petite façade rocheuse qui bor­de la route. En réac­tion, le bureau de l’as­so­ci­a­tion Bien Vivre à l’Hau­til a élaboré un plan d’ac­tion pour faire rou­vrir cette voie essen­tielle pour la desserte locale. Bien Vivre à l’Hau­til lance, égale­ment, une péti­tion après avoir réal­isé un recours gracieux.

Comme le J2R l’avait déjà souligné, la fer­me­ture décidée uni­latérale­ment par la com­mune de Mau­re­court a créé la zizanie sur le mas­sif de l’Hautil. Accusé par l’un des anciens élus de Mau­re­court de vouloir faire le buzz, le J2R a tem­po­risé. De plus, M. Le Goff a demandé que l’on “démon­tre sci­en­tifique­ment la vérac­ité de(s) allé­ga­tions”.

Cette attaque gra­tu­ite n’a pas empêché les Hau­til­lois de s’or­gan­is­er et désor­mais c’est à Bien Vivre à l’Hau­til (BVH) de con­tre-atta­quer.  Cette asso­ci­a­tion agit pour la défense du cadre de vie, l’amélio­ra­tion de la sécu­rité routière, l’an­i­ma­tion du hameau et la défense de l’environnement. Elle avait déjà fait par­ler d’elle dans les années 2000 à pro­pos de la sécu­rité routière à l’Hautil.

Pour BVH, “cette déci­sion [de fer­me­ture] a été prise sans appli­ca­tion des recom­man­da­tions du CEREMA (Cen­tre d’é­tudes et d’ex­per­tise sur les risques) et de l’IGC (Inspec­tion Générale des Car­rières) qui per­me­t­traient de sécuris­er la façade rocheuse et qui pré­conisent l’interdiction des poids lourds”.  L’as­so­ci­a­tion envi­ron­nemen­tale a étudié les dossiers à fond, notam­ment les exper­tis­es du CEREMA et de l’IGC, et a sol­lic­ité et obtenu l’in­ter­ven­tion du maire de Triel-sur-Seine, Cédric Aoun pour faire un comp­tage des voitures util­isant cette voie vitale pour les Hau­til­lois. En out­ré, BVH a obtenu l’in­ter­ven­tion du con­seiller départe­men­tal du can­ton, Jean-François Ray­nal, et a ten­té de ren­con­tr­er Joël Tissier, maire de Maurecourt. 

Les choses vont se cors­er avec deux actions lancées par BVH. D’abord, ses mem­bres ont exploré les voies et moyens d’une action en jus­tice, tout en gag­nant du temps avec un recours gra­cieux (réponse dans deux mois). Ensuite, ils ont lancé une péti­tion “Non à la fer­me­ture défini­tive de la rue de l’Hau­til à Mau­re­court”. Voici le lien à cette péti­tion citoyenne : sign­er en lignePour les péti­tion­naires, cette rue est “utile pour les habi­tants de Triel et en par­ti­c­uli­er ceux de l’Hau­til qui se ren­dent dans les com­merces de Mau­re­court et vers la gare RER de Con­flans Fin d’Oise et alen­tour, et dans l’autre sens pour les Mau­re­cour­tois se ren­dant à Triel-sur-Seine et au-delà.”

Pour ces raisons, BVH et, a for­tiori, tous les habi­tants du hameau sont con­tre la fer­me­ture de la Rue de l’Hautil et deman­dent la mise en sécu­rité de la por­tion à con­forter et l’interdiction effec­tive à la cir­cu­la­tion des poids lourds, recom­mandée par les experts afin que la route soit réouverte.

Pour en savoir plus : https://www.journal-deux-rives.com/lhautil-la-barriere-de-la-discorde/      

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020