Actualités

« Action Cœur de ville » en ouverture de la réunion de rentrée du conseil municipal des Mureaux

par | 16 sep­tembre 2021 | Les Mureaux, Poli­tique

Afin de res­pec­ter le droit à l’image du per­son­nel de la mai­rie, il n’y aura pas de pho­tos de l’intérieur (DR)

Le mer­cre­di 15 sep­tembre 2021 s’est tenu, à par­tir de 19 h, la réunion du conseil muni­ci­pal des Mureaux de la ren­trée, à la mai­rie et en ligne sur le Web. Elle a com­men­cé par un point d’étape sur le pro­jet Action Cœur de Ville. Une ren­trée qui s’est faite .

La ren­trée en sep­tembre n’est pas que sco­laire. De nom­breuses struc­tures font leurs ren­trée comme les conseils muni­ci­paux. Aux Mureaux, cette séance de la ren­trée s’est tenu le 15 sep­tembre à la mai­rie, après plu­sieurs séances en dehors, à l’Espace des habi­tants, pour des rai­sons sani­taires. Comme les der­nières fois, elle a été fil­mée et dif­fu­sée en ligne. Il y a même un replay. Cela per­met aux habi­tants de se faire leurs propres idées de la situation.

Action Cœur de ville en introduction

En dehors des vali­da­tions habi­tuelles d’une réunion d’un conseil muni­ci­pal, celui-ci a com­men­cé avec  un point d’étape sur le pro­jet « Action Cœur de ville » par Boris Venon, 2e adjoint au maire, char­gé de la mis­sion Action Cœur de ville, de la réno­va­tion urbain, de l’habitat et de l’urbanisme. « Action Cœur de Ville » est un pro­gramme de redy­na­mi­sa­tion finan­cé par l’État, sou­te­nu par une dizaine de par­te­naires, des centres de villes moyennes, pour lequel 234 col­lec­ti­vi­tés en France ont été rete­nues à ce jour. Au départ, il y en avait 222. C’est le 8 octobre 2018, que la ville des Mureaux a signé la conven­tion « Action Cœur de Ville ».

Trois villes appar­te­nant à la Com­mu­nau­té urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) ont adhé­ré à ce pro­gramme à l’époque : Mantes-la-Jolie, Pois­sy et Les Mureaux. Depuis, la ville de Limay en lien avec Mantes, et Meu­lan-en-Yve­lines en lien avec Les Mureaux, sont entrées dans le programme.

C’est à par­tir d’un diag­nos­tic com­plet de la situa­tion du centre-ville concer­né qu’un comi­té de pro­jet local doit déter­mi­ner les actions de reva­lo­ri­sa­tion concrètes à mener autour de cinq axes ; pour Les mureaux, ce seront les suivantes :

  • La réha­bi­li­ta­tion-restruc­tu­ra­tion de l’habitat en centre-ville (la créa­tion du pôle gare des Mureaux dont le sché­ma est vali­dé, la créa­tion de 1 000 loge­ments, recons­truc­tions sur le Bou­le­vard Vic­tor-Hugo et des­truc­tions des Sablières une fois que les habi­tants ont été relo­gés, per­mis de louer…) ;
  • Le déve­lop­pe­ment éco­no­mique et com­mer­cial (conti­nui­té com­mer­ciale, expé­ri­men­ta­tion de la pié­to­ni­sa­tion de la rue Paul-Doumer…) ;
  • L’accessibilité, les mobi­li­tés et connexions (voies et axes de cir­cu­la­tion à requa­li­fier, le pôle gare, l’arrivée d’Eole (RER E en 2025), la pas­se­relle entre Les Mureaux et Meulan-en-Yvelines…)
  • La mise en valeur de l’espace public et du patri­moine (valo­ri­sa­tion du patri­moine existant) ;
  • l’accès aux équi­pe­ments et aux ser­vices publics (Espace Senior ouvert en 2020, l’arri­vée du CNAM jan­vier 2022 au Sei­ner­gy Lab, créa­tion d’un tiers lieu « Média­lab » et amé­na­ge­ment des bords de Seine) ;
    A ces cinq axes, la Ville des Mureaux en a ajou­té deux : un axe cultu­rel et un axe déve­lop­pe­ment durable, avec l’objectif de faire un éco­quar­tier dans le centre-ville.

Selon une pre­mière esti­ma­tion « à la hausse » de l’adjoint au maire Boris Venon, le coût serait de 59 840 945, 09 € TTC.
Les détails de la pré­sen­ta­tion sont à retrou­ver dans le replay du conseil muni­ci­pal.

La CLECT de la discorde

Après cette pré­sen­ta­tion, qui a durée une bonne heure, le conseil a exa­mi­né les 30 déli­bé­ra­tions de la soi­rée. L’opposition n’a dépo­sé aucun amen­de­ment. Cepen­dant, la seconde déli­bé­ra­tion a sou­le­vé des inter­ro­ga­tions dans l’opposition et dans la majo­ri­té. Un amen­de­ment a même été dépo­sé par la majo­ri­té. Cette déli­bé­ra­tion por­tait sur l’adoption du rap­port 2021 de la Com­mis­sion locale d’évaluation des charges trans­fé­rées (CLECT) de la com­mu­nau­té urbaine GPS&O. La fameuse ques­tion est celle des com­pé­tences com­mu­nales qui ont été délé­guées à GPS&O. Même si le rap­port a été voté par le conseil muni­ci­pal avec l’opposition de droite, ce  rap­port ne fai­sait pas l’unanimité. Afin de mon­trer que les élus n’étaient pas d’accord sur cer­tains points, un amen­de­ment a été pré­sen­té par la majo­ri­té muni­ci­pale. Il n’a pas été voté par la droite. La Ville des Mureaux, comme plu­sieurs autres villes, sou­haitent récu­pé­rer des com­pé­tences per­dues. Beau­coup de ces villes voient des mécon­ten­te­ments de la popu­la­tion suite à la ges­tion de GSP&O de cer­tains ser­vices, prin­ci­pa­le­ment, la « pro­pre­té ». La Ville des Mureaux a signé une conven­tion de ges­tion sur la « pro­pre­té manuelle » mais, comme l’a expli­qué Albert Bische­rour, conseiller muni­ci­pal délé­gué à l’environnement, à la pro­pre­té, à la ges­tion des réseaux et des déchets, en lien avec la GPS&O, dans les endroits où il y a un pro­blème avec la pro­pre­té, ce sont à 80 % des zones non gérées par la Ville.

Cette déli­bé­ra­tion fut le point le plus ten­du de cette réunion du conseil muni­ci­pal de ren­trée. Toutes les déli­bé­ra­tions et les dis­cus­sions sont à retrou­ver sur le replay du conseil muni­ci­pal.

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This