Actualités

Un samedi de mobilisation pour l’environnement dans les rues et sur les berges de la Seine, aux Mureaux et dans d’autres villes de GPS&O

Entre le « World Clean Up Day » et l’opération « Berges saines », la jour­née du same­di 18 sep­tembre fut mobi­li­sa­trice de béné­voles recon­nais­sables à leurs T‑shirts. De nom­breuses asso­cia­tions se sont…

lire plus

L’opposition de droite explose aux Mureaux

par | 2 avril 2021 | Les Mureaux, Poli­tique

Her­vé Riou (à droite) a consta­té le départ de deux de ses colis­tiers. (J2R)

Mercre­di 31 mars 2021 s’est réuni le conseil muni­ci­pal de la com­mune des Mureaux. En rai­son des mesures sani­taires, la séance s’est tenue à l’Espace des Habi­tants, mais à huis-clos après un vote. Une per­sonne a râlé car seuls les élus et la presse ont pu res­ter. Ce n’était, tou­te­fois, pas le point plus ori­gi­nal de cette réunion. En effet, le groupe d’opposition de droite a explo­sé en trois, lais­sant son pré­sident, Her­vé Riou, perplexe.

Le conseil muni­ci­pal des Mureaux, qui s’est tenu, le 31 mars à 19 h, non pas à la mai­rie comme d’ha­bi­tude mais à l’Espace des Habi­tants, était spé­cial à plus d’un titre. Tout d’abord, ce fut un conseil à huis-clos, à la suite du pre­mier vote de la soi­rée, qui offi­cia­li­sa cette confi­gu­ra­tion. Ce fut la pre­mière réunion du conseil muni­ci­pal fil­mée en fonc­tion de la situa­tion sani­taire. La vidéo sera dis­po­nible, 48 heures après la réunion, sur les sup­ports de la Mairie.

Vote du budget et d’amendements

C’est, aus­si, durant cette séance que le bud­get de la com­mune a été voté. Le vote du bud­get est tou­jours l’occasion pour l’opposition de pro­po­ser de nom­breux amen­de­ments pour le modi­fier. L’opposition de droite, incar­née par le groupe « Les Mureaux pour tous », pré­si­dé par Her­vé Riou, a répon­du pré­sente en met­tant au vote 16 amen­de­ments. La majo­ri­té de Fran­çois Garay, maire des Mureaux, a évi­dem­ment voté contre ces amen­de­ments, sauf pour un, qui ne concer­nait pas le bud­get : pro­po­sé par la droite sur le vote du pro­gramme AP/CP NPNRU (Nou­veau Pro­gramme Natio­nal de Renou­vel­le­ment Urbain), concer­nant la construc­tion du Pôle Léo-Lagrange, afin d’obliger le maire à tenir au cou­rant les habi­tants de la ville des évo­lu­tions bud­gé­taires pour cette construc­tion. Cet amen­de­ment a été voté car « c’est déjà le cas », a pré­ci­sé le maire des Mureaux. Par exemple, une page du site Inter­net de la Ville est consa­crée au Pôle Léo-Lagrange et, comme c’est un mar­ché public, la pré­sen­ta­tion des coûts est à dis­po­si­tion des habi­tants. C’est la seconde fois qu’un amen­de­ment de la droite est voté pour la même rai­son : l’idée pro­po­sée est déjà en vigueur. Un autre amen­de­ment éton­nant est à sou­li­gner : il a été pro­po­sé pour la créa­tion par la Ville d’un dis­po­si­tif com­mu­nal de sou­tien aux loyers des com­merces. En réa­li­té, ce dis­po­si­tif est le relais du deuxième sou­tien finan­cier aux com­merces, lan­cé par le Conseil dépar­te­men­tal des Yve­lines ; le délai de trans­mis­sion des dos­siers a été fixé au 29 mars 2021. L’amendement deman­dait un allon­ge­ment du délai mais la Ville des Mureaux n’est pas com­pé­tente puisque c’est du res­sort du dépar­te­ment. Lors du pre­mier sou­tien finan­cier enga­gé par le dépar­te­ment, un même amen­de­ment avait été for­mu­lé et, comme pour ce deuxième, le conseil muni­ci­pal a voté contre car il n’est pas com­pé­tent sur ce sujet.

La Droite municipale explose

La pré­sen­ta­tion de 16 amen­de­ments par l’opposition de droite ne fut pas le point le plus mar­quant de cette réunion. Effec­ti­ve­ment, quelques jours aupa­ra­vant, il avait été annon­cé par deux membres du groupe d’Hervé Riou qu’ils quit­taient le groupe. Il s’agit de Mme Fat­ma Lamir et M. Smaïne Silab­di. Ils quittent le groupe de la droite mais ils ne démis­sionnent pas de leur charge de conseiller muni­ci­pal. Mme Lamir a décla­ré, sur sa page Face­book, vou­loir récu­pé­rer son indé­pen­dance poli­tique. En ce qui concerne  Smaïne Silab­di, dont le com­por­te­ment et plu­sieurs inter­ven­tions, lors de conseils pré­cé­dents, ont obli­gé le maire à le rap­pe­ler à l’ordre, c’est sans doute un peu la même chose. A l’issue de cette divi­sion de la droite, il y a main­te­nant trois groupes. Le groupe d’Hervé Riou se com­pose, désor­mais, de trois per­sonnes et les deux conseillers d’opposition, qui l’ont quit­té, ont déci­dé de res­ter indé­pen­dants, « for­mant cha­cun un groupe ». Lors du der­nier point de la soi­rée, où la repré­sen­ta­tion dans les com­mis­sions a dû être redé­fi­nie suite à cette divi­sion, seul le groupe d’Hervé Riou a deman­dé des chan­ge­ments afin d’être repré­sen­té lors­qu’il ne l’était plus. Le maire a pré­ci­sé que tous les conseillers muni­ci­paux peuvent assis­ter aux com­mis­sions, même s’ils n’en sont pas membres, mais en tant que spectateurs.

L’égalité femmes-hommes au cœur des débats

Quatre déli­bé­ra­tions sont ici mises en avant en rai­son des sujets qu’elles concernent. Tout d’abord, il y a eu la pré­sen­ta­tion d’un rap­port de situa­tion en matière d’égalité femmes-hommes au sein de la com­mune des Mureaux. Une autre déli­bé­ra­tion sur l’engagement pour l’égalité Femme/Homme a été pré­sen­tée par Oumou Tou­ré, conseillère muni­ci­pale délé­guée à la lutte contre les dis­cri­mi­na­tions et à l’égalité des chances. Le maire a sou­li­gné l’importance de ce tra­vail mais aus­si sa dif­fi­cul­té. Ces deux déli­bé­ra­tions ont été approuvées.

Vote de la nouvelle rénovation urbaine

Tard dans la soi­rée, Boris Venon, adjoint au maire char­gé de la mis­sion Action Cœur de Ville, de la réno­va­tion urbaine, de l’habitat et de l’urbanisme, a pré­sen­té la déli­bé­ra­tion qui concer­nait la conven­tion plu­ri­an­nuelle du pro­jet de renou­vel­le­ment urbain aux Mureaux. Cette conven­tion fait réfé­rence à la conven­tion de quar­tier que le conseil com­mu­nau­taire de GPS&O a votée le 25 mars der­nier. Cette adop­tion des conven­tions de quar­tier per­met­tra le début des pro­jets du Nou­veau Pro­gramme Natio­nal de Renou­vel­le­ment Urbain (NPNRU). Cela concerne l’entrée sud de la ville avec Les Musi­ciens et le sec­teur de la Croi­sée des Bou­gi­monts, entre le quar­tier des Bou­gi­monts et le stade Léo-Lagrange. Il est impor­tant de noter que c’est GPS&O qui est le maître d’œuvre de cette réno­va­tion urbaine, pas la ville des Mureaux, qui a finan­cé la pre­mière. Evi­dem­ment, la conven­tion a été approuvée.

La Ville des Mureaux, lauréate du Programme national d’investigation

Une déli­bé­ra­tion annonce que la Ville des Mureaux a été rete­nue par le Pro­gramme natio­nal d’investigation, qui se résume en une conven­tion de par­te­na­riat pour des solu­tions numé­riques avec l’Agence natio­nale de cohé­sion ter­ri­to­riale (ANCT). C’est dans le cadre de la crise sani­taire du Covid-19, que le gou­ver­ne­ment a pré­sen­té en sep­tembre 2020 un plan de relance de l’é­co­no­mie  de 100 mil­liards d’euros. Il y a trois prin­ci­paux axes : l’écologie, la com­pé­ti­ti­vi­té et la cohé­sion sociale. Un appel à pro­jets a été lan­cé et deux pro­jets pro­po­sés par la Ville des Mureaux ont été rete­nus : le pre­mier concerne la mise en place d’une pla­te­forme col­la­bo­ra­tive autour de l’enfant, qui s’inscrit dans le pro­gramme de la Cité Edu­ca­tive ; le second porte sur la démo­cra­tie impli­ca­tive et la mesure de l’indice du bon­heur des Muriau­tins. C’est un indice qui a été pro­po­sé dans le pro­gramme de cam­pagne du maire des Mureaux. Les lau­réats, comme la ville des Mureaux, béné­fi­cie­ront d’un accom­pa­gne­ment par les ser­vices de l’Etat dans la concep­tion et le test d’outils numé­riques. Cette déli­bé­ra­tion a été approu­vée par le conseil muni­ci­pal. La réunion s’est ter­mi­née vers une heure du matin. La pro­chaine aura lieu le 26 mai prochain.

Pho­tos de Fat­ma Lamir et Smaïne Silabdi

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This