Actualités

Grève à la maison de retraite Orpea de Vaux

par | 24 mai 2022 | Poli­tique, Société, Vaux-sur-Seine

“EN GREVE” le per­son­nel de la Mai­son de retraite de Vaux-Sur-Seine (DR)

Mardi 24 mai 2022, une grève a eu lieu à la Mai­son de retraite Val de Seine, gérée par la société ORPEA, à Vaux-sur-Seine
Les salariés de la mai­son de retraite veu­lent, par­mi leurs nom­breuses reven­di­ca­tions, la paiement de la prime d’intéressement 2022. Ils ont été encour­agé dans leur mou­ve­ment de grève par la can­di­date de la Nupes sur la 7ème cir­con­scrip­tion des Yve­lines, Madame Michèle Christophoul.

Ce mar­di, un mou­ve­ment de grève s’est organ­isé à la Mai­son de retraite Val de Seine, géré par le groupe Orpea. Orpea est la société qui a été mise à mal par les révéla­tions du livre-enquête «  Les fos­soyeurs » en jan­vi­er 2021, sur les con­di­tions de vie dans les maisons de retraite et les Étab­lisse­ments d’hébergement pour per­son­nes âgées dépen­dantes (EHPAD) que cette société gère.

Le syn­di­cat ARC en CIEL, en réponse à l’annonce du groupe Orpea de ne pas vers­er la prime d’intéressement en 2022 à ses salariés, a pro­posé au per­son­nel de par­ticiper à un mou­ve­ment de grève d’au moins 30 minutes.

A cette grève, liée au non verse­ment de la prime, s’ajoutent de nom­breuses reven­di­ca­tions restées « sans réponse du groupe depuis de nom­breuses années », selon le syndicat.

  • La reval­ori­sa­tion des salaires
  • Le verse­ment de la prime « grand âge »
  • L’obtention d’un 13ème mois
  • L’augmentation des indem­nités de sujé­tion week­end et jours fériés
  • Le verse­ment de la prime PEPA à la hau­teur des primes de Clinéa (Une péti­tion existe d’ailleurs)
  • Le paiement des salaires par vire­ment pour les CDD
  • Une con­sid­éra­tion réelle des métiers du groupe
  • Une véri­ta­ble amélio­ra­tion des con­di­tions de tra­vail (plus de sous-effectif)

Le sou­tien d’une candidate

Madame Michèle Christophoul, can­di­date aux lég­isla­tives de la Nou­velle Union pop­u­laire écologique et sociale (Nupes) sur la 7ème cir­con­scrip­tion des Yve­lines, dans laque­lle se trou­ve Vaux-Sur-Seine, est venue les soutenir. Elle leur a assuré son « plein sou­tien ». « Il est temps de cass­er la logique ultra-finan­cière du secteur de la dépen­dance » a t‑elle déclaré sur les réseaux.

Dans le pro­gramme de la Nupes, il est prévu une reval­ori­sa­tion des salaires du secteur et 10 000 places par an en EHPAD public.

Cette grève arrive alors qu’Orpea vient d’obtenir un accord de plus 3 mil­liards d’euros auprès des ban­ques pour se main­tenir. En effet, en 2021, le groupe a vu son béné­fice net chuter de 59,3% par rap­port à 2020.

 

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020