Actualités

Discussion en visioconférence entre Emmanuel Macron et les élus locaux à l’occasion de sa visite à Poissy

par | 18 mars 2021 | Com­mu­ni­qués, Poli­tique

Pho­to de la visio­con­fé­rence entre Emma­nuel Macron et les élus locaux, accom­pa­gnant le com­mu­ni­qué Face­book de la Mai­rie des Mureaux. (DR)

Mercre­di 17 mars 2021, le pré­sident de la Répu­blique, Emma­nuel Macron, s’est ren­du dans les Yve­lines pour visi­ter le site de Pois­sy du Centre Hos­pi­ta­lier Inter­com­mu­nal de Pois­sy/­Saint-Ger­main (CHIPS), en com­pa­gnie du maire de la com­mune, Karl Olive. Évi­dem­ment, cette visite était en lien avec la situa­tion sani­taire face au Covid-19 en Île-de-France. Le pré­sident a ter­mi­né cette jour­née avec une visio­con­fé­rence avec les élus locaux afin de noter leurs attentes et leurs craintes rela­tives à un nou­veau confi­ne­ment dans la région.

La jour­née du 17 mars pour­rait être consi­dé­rée comme un mara­thon par Emma­nuel Macron. Après s’être entre­te­nu toute la mati­née avec le conseil scien­ti­fique et des méde­cins réani­ma­teurs, le chef de l’État s’est ren­du sur le site de Pois­sy du Centre Hos­pi­ta­lier Inter­com­mu­nal de Pois­sy/­Saint-Ger­main, en com­pa­gnie du maire de la ville, Karl Olive, qui est éga­le­ment vice-pré­sident de la Com­mu­nau­té urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) et du Conseil dépar­te­men­tal des Yve­lines. Cette visite concer­nait la situa­tion sani­taire en Île-de-France, qui s’aggrave en per­ma­nen­cea­vec la hausse des cas de Covid-19. La région dépasse depuis lun­di les 400 cas pour 100 000 habitants.

Le confi­ne­ment de la région est sur la table et la déci­sion est atten­due ce 18 mars à 19 h lors de la confé­rence de presse du Pre­mier ministre, Jean Cas­tex, et du ministre de la San­té, Oli­vier Véran. Cette confé­rence est recu­lée à 19 h car le gou­ver­ne­ment attend la conclu­sion de l’Agence Euro­péenne des Médi­ca­ments, plus exac­te­ment de l’Autorité euro­péenne (EMA), sur le vac­cin Astra­Ze­ne­ca, dont l’utilisation a été sus­pen­due en France lun­di et dans plu­sieurs pays de l’Europe à cause de cas de throm­bose (for­ma­tion de caillot san­guin) chez des per­sonnes vac­ci­nées. Cepen­dant, la cau­sa­li­té n’est pas éta­blie réellement.

Échanges avec les élus locaux

A la suite de sa visite, le pré­sident s’est entre­te­nu avec une dizaine d’élus locaux, , en pré­sen­tiel, avec cer­tains dont le maire de Pois­sy, et en visio­con­fé­rence avec d’autres, comme le maire des Mureaux, Fran­çois Garay.

Le maire de Pois­sy s’est expri­mé sur cet échange sur la radio RTL le matin du 18 mars  il a expli­qué que ce moment fut un moyen de remon­ter les sou­haits des élus locaux face aux futures mesures sani­taires contre la Covid-19. Karl Olive a aus­si évo­qué les mesures de frei­nage qui pour­raient être mises en place. Selon lui, l’exécutif « veut élar­gir encore un peu plus la pra­tique du télé­tra­vail et le contraindre. » Il a aus­si par­lé d’une mesure pour inter­dire les dépla­ce­ments inter-régions et interdépartementaux.

Le maire des Mureaux, Fran­çois Garay, est éga­le­ment reve­nu sur cet échange entre le pré­sident et des élus locaux des Yve­lines sur RMC et BFM, dans la mati­née du 18 mars. Il a pré­sen­té les quatre sou­haits qu’il a expo­sés durant cette réunion d’élus :

  • Une démarche cohé­rente et prag­ma­tique fixant un cap jusqu’en sep­tembre 2021. Pour que chaque citoyen puisse se pro­je­ter vers l’avenir, ce plan adap­table doit inté­grer une approche ter­ri­to­ria­li­sée et les étapes de la reprise d’une véri­table vie sociale (lieux cultu­rels, lieux spor­tifs, cafés et restaurants…).
  • En paral­lèle des nou­velles mesures de lutte contre l’épidémie, la période à venir doit être le moment pour élar­gir et faci­li­ter l’accès à la vac­ci­na­tion (avec des opé­ra­tions de proxi­mi­té s’appuyant sur les pro­fes­sion­nels de san­té et les phar­ma­ciens) et au test sali­vaire pour toutes les géné­ra­tions. Ce nou­vel effort col­lec­tif doit rendre pos­sible une amé­lio­ra­tion durable de la situation.
  • Une approche concrète et ter­ri­to­ria­li­sée : par exemple, la ques­tion du pas­sage à l’heure d’été (pré­vu le 28 mars) rend plus dif­fi­cile le main­tien d’un couvre-feu à 18 h.
  • Un main­tien pour nos citoyens de l’accès à nos lieux de nature (bords de Seine, forêt, parcs) pour leur acti­vi­té physique.

Quelle sera la forme du nouveau confinement ?

Face à cette troi­sième vague qui résulte de la pré­sence majo­ri­taire du variant anglais du Covid-19, de nou­velles res­tric­tions seront prises dans les Hauts-de-France et dans l’Île-de-France, comme l’a annon­cé le porte-parole du gou­ver­ne­ment, Gabriel Attal en début de semaine. Le pré­sident de la Répu­blique s’est entre­te­nu avec son pre­mier ministre, Jean Cas­tex, durant le déjeu­ner et jusqu’à 13 h 30 le 18 mars mais les Fran­ci­liens ne sau­ront pas, avant 19 h, quelles mesures exactes seront été prises. Deux points sont presque sûrs : il ne devrait pas y avoir de recon­fi­ne­ment géné­ral de la France mais il sera par ter­ri­toire et le pré­sident ne veut pas fer­mer les écoles.

Main­te­nant, la ques­tion est la sui­vante : la Région Île-de-France sera-t-elle confi­née tous les jours ou uni­que­ment le weekend ?

Infor­ma­tion de der­nière minute : l’Agence euro­péenne du médi­ca­ment vient de rendre son avis sur le vac­cin Astra­Ze­ne­ca : il est sûr et efficace !

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This