Actualités

Cécile Zammit-Popescu élue première présidente de GPS&O

par | 20 jan­vier 2022 | gpseo, Meu­lan, Poli­tique

Cécile Zam­mit-Popes­cu, maire de Meu­lan-en-Yve­lines et conseillère dépar­te­men­tale des Yve­lines, élue pré­si­dente de GPS&O (pho­to archive J2R)

Le jeu­di 20 jan­vier 2022, Cécile Zam­mit-Popes­cu, Mmaire de Meu­lan-en-Yve­lines et conseillère dépar­te­men­tale des Yve­lines, a été élue pre­mière femme pré­si­dente de la Com­mu­nau­té urbaine Grand Paris Seine & Oise. Cette élec­tion est sur­ve­nue suite à la démis­sion de Raphaël Cognet de tous ses man­dats, même s’il se repré­sente main­te­nant à la mai­rie de Mantes-la-Jolie.

Par Pol­lux

Lors de la réunion du conseil com­mu­nau­taire de la Com­mu­nau­té urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) du jeu­di 20 jan­vier 2022, ses membres ont par­ti­ci­pé à l’élection de son nou­veau pré­sident. Effec­ti­ve­ment, le 8 jan­vier der­nier, Raphaël Cognet, maire de Mantes-la-Jolie et pré­sident de GPS&O, avait démis­sion­né de ses fonc­tions. Cette démis­sion rapide a été accep­tée, très rapi­de­ment, par le pré­fet des Yve­lines.

A la suite de cette démis­sion, Cécile Zam­mit-Popes­cu, maire de Meu­lan-en-Yve­lines et conseillère dépar­te­men­tale des Yve­lines, a pris la suite de Raphaël Cognet, tem­po­rai­re­ment, à la tête de GPS&O. A Mantes-La-Jolie, c’est Sidy El Hai­mer le nou­veau maire pour l’instant.

Favorite jusqu’au bout

Si, à Mantes-la-Jolie, des élec­tions sont pré­vues pour élire un nou­veau maire, c’est le conseil com­mu­nau­taire qui a élu  le suc­ces­seur de Raphaël Cognet. Cécile Zam­mit-Popes­cu est res­tée la favo­rite des conseillers com­mu­nau­taires. Effec­ti­ve­ment, suc­cé­dant à deux hommes, Phi­lippe Tau­tou et Raphaël Cognet, elle a été élue pré­si­dente de GPS&O,  avec une très large majo­ri­té de vois (119 sur 124 suf­frages expri­més, soit plus de 95 %, puisqu’il y a 141 conseillers com­mu­nau­taires). Lors de son dis­cours d’investiture, Mme Zam­mit-Popes­cu a défi­ni ses prio­ri­tés :

  • L’attractivité éco­no­mique ;
  • Les mobi­li­tés (vélo, RER E…) ;
  • L’axe Seine ;
  • La tran­si­tion éco­lo­gique ;
  • La proxi­mi­té.

Le nouvel exécutif de GPS&O

Pré­si­dente : Cécile Zam­mit-Popes­cu, maire de Meu­lan-en-Yve­lines

1re vice pré­si­dente : Suzanne Jau­net, Achères
2e vice pré­sident : Karl Olive, maire de Pois­sy
3e vice-pré­sident : Franck Fon­taine, maire de Mézières-sur-Seine
4e vice-pré­sident : Jean-Luc Gris, maire de Gaillon-sur-Mont­cient
5e vice-pré­sident : Laurent Brosse, maire de Conflans-Sainte-Hono­rine
6e vice-pré­si­dente : Fabienne Devèze, maire de Morain­vil­liers
7e vice-pré­sident : Fran­çois Garay, maire des Mureaux
8e vice-pré­sident : Annette Peul­vast-Ber­geal, Mantes-la-Ville
9e vice-pré­sident : Gilles Lécole, maire d’Aubergenville
10e vice-pré­sident : Pierre-Yves Dumou­lin, maire de Ros­ny-sur-Seine
11e vice-pré­sident : Pas­cal Poyer, maire de Per­dreau­ville
12e vice-pré­sident : Ste­phan Cham­pagne, maire de Saint-Mar­tin-la-Garenne
13e vice-pré­sident : Yann Per­ron, maire de Gar­gen­ville
14e vice-pré­sident : Eddie Aït, maire de Car­rières-sous-Pois­sy
15e vice-pré­sident : Pierre Bédier, Mantes-la-Jolie

1re conseillère délé­guée : Maryse di Ber­nar­do, maire de La Falaise
2e conseiller délé­gué : Michel Lebouc, maire de Magnan­ville
3e conseillère délé­guée : Cathe­rine Are­nou, maire de Chan­te­loup-les-Vignes
4e conseiller délé­gué : Jean-Marie Ripart, maire de Jamb­ville
5e conseillère délé­guée : Eve­lyne Pla­cet, maire de Guer­ville
6e conseiller délé­gué : Domi­nique Tur­pin, maire de Nézel
7e conseiller délé­gué : Dja­mel Ned­jar, maire de Limay
8e conseiller délé­gué : Jean-Luc San­ti­ni, Mantes-la-Jolie

 

Réac­tions des élus de gauche :

GPSEO. Pierre Bédier a tota­le­ment repris la main

Et il a repris tota­le­ment la main grâce à TOUS les groupes « recon­nus » de droite comme de gauche qui lui ont fait allé­geance un par un en échange d’un ou plu­sieurs Vice(s) Pré­sident (s) ou conseiller muni­ci­pal délé­gué. Pierre Bédier la veille l’a­vait tran­quille­ment annon­cé la veille dans un article publié par La Gazette des Yve­lines. « Il y aura peu de chan­ge­ment dans l’exé­cu­tif » annon­çait-il. Peu de chan­ge­ment en effet hor­mis … l’é­lec­tion de Jean-Luc San­ti­ni comme conseiller délé­gué qui rejoint donc l’exé­cu­tif en rem­pla­ce­ment de Raphaël Cognet.

Marc Jam­met, conseiller com­mu­nau­taire, Mantes-la-Jolie (Source : Face­book)

 

Séance sur­réa­liste à la Com­mu­nau­té urbaine Grand Paris Seine & Oise ce soir !
Nous sommes cen­sés élire un nou­vel exé­cu­tif suite à la démis­sion de Raphaël Cognet (pour cause de conflit avec Pierre Bédier).
La séance débute par l’at­ti­tude agres­sive du doyen de l’as­sem­blée (pré­sident de séance) qui menace un élu « d’al­ler s’ex­pli­quer à la sor­tie ».
La can­di­date de la droite refuse ensuite de prendre la parole et de pré­sen­ter sa can­di­da­ture.
On nous inter­dit de poser nos ques­tions aux can­di­dats. Le débat est tout sim­ple­ment pros­crit. C’est bien dom­mage ! Nous vou­lions inter­ro­ger les can­di­dats quant à leur enga­ge­ment à ne pas nom­mer de vice-pré­sident ayant été condam­né pour cor­rup­tion, favo­ri­tisme, tra­fic d’in­fluence ou abus de bien social.
Cette ins­tance va vrai­ment très loin dans le déni de démo­cra­tie !

Natha­lie Mar­tin, conseillère com­mu­nau­taire, Pois­sy (Source : Face­book)


Séance ubuesque
Nous venons d’as­sis­ter à une séance ubuesque de dési­gna­tion de la pré­si­dente de la com­mu­nau­té urbaine Gpseo. Le doyen de la séance a consa­cré une grande par­tie de son inter­ven­tion à vil­li­pen­der les gens du voyage, allant jus­qu’à mena­cer ses détrac­teurs de régler leurs comptes à la sor­tie.
La can­di­date n’a pas sou­hai­té expo­ser aux conseillers sa poli­tique. Le Doyen a inter­dit à l’op­po­si­tion de s’ex­pri­mer et de poser ses ques­tions (redou­tant sans doute que les élus puissent faire état de la situa­tion qui a conduit l’an­cien pré­sident à démis­sion­ner sous la pres­sion de Bedier). Jamais nous n’a­vons vu un tel déni de démo­cra­tie.

Gaël Cal­lon­nec, conseiller com­mu­nau­taire, Conflans-Sainte-Hono­rine (Source : Face­book)

CV express de Cécile Zam­mit-Popes­cu :
Cécile Zam­mit-Popes­cu est mariée et mère de trois enfants. Elle a gran­di à Meu­lan-en-Yve­lines, com­mune dont elle est élue maire depuis 2014 après avoir été conseillère muni­ci­pale entre 2008 et 2009. Titu­laire d’un doc­to­rat en his­toire et civi­li­sa­tion de l’An­ti­qui­té, elle a ensei­gné quelques années à la Sor­bonne avant de deve­nir col­la­bo­ra­teur d’é­lu. Elle a tra­vaillé pen­dant 15 ans au par­le­ment, en cabi­net minis­té­riel et en col­lec­ti­vi­té locale. Elle a démis­sion­né de ses fonc­tions pro­fes­sion­nelles pour se consa­crer à ses man­dats. Maire de Meu­lan-en-Yve­lines depuis 2014 et conseillère dépar­te­men­tale du can­ton des Mureaux depuis 2015. Vice- pré­si­dente de la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion Seine & Vexin en 2014 puis de la com­mu­nau­té urbaine GPS&O en 2016, elle en était la pre­mière vice-pré­si­dente depuis 2020. 

 

 

 

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

RÉSERVEZ VOTRE PANIER DU MARCHÉ (FERME DE TORCHY) A RETIRER LE VENDREDI OU LE SAMEDI AU RELAIS JOURNAL DES DEUX RIVES 76 RUE PAUL DOUMER À TRIEL !

RÉSERVATION
LES MARDI & MERCREDI
PAR SMS AU 07 67 53 45 63
RENS AU 06 79 69 51 50

Municipales 2020

Share This
Verified by MonsterInsights