A la Une

Démocratie de proximité
Gérard Larcher (au centre), président du Sénat accompagné par Joël Mancel (à. g), maire de Triel.

Le 30 septembre, Joël Mancel, maire de Triel, et son équipe majoritaire ont accueilli le deuxième personnage de l'Etat, M. Gérard Larcher, président du Sénat. Celui-ci est habitué à aller sur le terrain pour vérifier que les lois de la République sont en phase avec les besoins des acteurs économiques et au-delà des habitants des territoires en mutation. Triel, une des 73 communes du Grand Paris Seine & Oise fait part des difficultés transitoires et des projets à court et à moyen termes. Voir le reportage WEBTELE 2R.

Union européenne
Michel Loubry, secrétaire de la section locale du PS, Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy, députée européenne PSE et Marie-Hélène Lopez Jollivet, maire de Vernouillet pendant onze ans. (Photo J2R)

En pleine campagne électorale dont les médias enlisent le débat dans les plus mauvais recoins de la personnalisation électorale, la section PS de Vernouillet a organisé autour de Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy, députée européenne PSE, un débat sur  « L’Europe après le Brexit », question complexe mais qui pourrait être porteuse de promesses pour l’avenir à condition de retrouver l’esprit des fondateurs.

Infrastructures de transport
Depuis 2012, les amateurs du vélo et des déplacements doux demandent une cohérence dans les pistes cyclables. Que fait GPS&O ? (Archives J2R)

Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France et Stéphane Beaudet, vice-président chargé des Transports, ont organisé ce jour la Conférence régionale pour préparer le plan vélo, qui sera présenté en séance plénière début 2017.

Pour ce faire, un questionnaire a été mis en ligne sur le site de la Région Île-de-France, afin de permettre à chacun d'apporter sa contribution : https://www.iledefrance.fr/plan-velo-regional/contribuez

 

Les actualités

Stéphane Beaudet, vice-président de la Région Île-de-France chargé des Transports, rappelle à la gauche que la situation des transports en Île-de-France est le résultat du bilan de la gauche à la tête de la région. Cela dit, sur certains points, les écologistes ne sont pas d'accord et le font savoir.

"Nous ne sommes pas en cessation de paiement, c'est pire : nous somme en liquidation ! " Voilà ce qui nous a expliqué notre interlocuteur du magasin "Culture Vélo" à Orgeval le 27 septembre 2016 lorsque l'on demandait de nous confirmer les nouvelles qui se sont répandues par les réseaux sociaux relatives à la fermeture de "Culture vélo". Effectivement, il reste quatre jours de liquidation totale. Dommage pour le commerce de la route de 40 sous qui n'est plus le gisement de fortune pour les commerces qui se sont installées depuis les années 2000.

Depuis 2014, la même scène se reproduit : une poignée de personnes entrent dans la galerie marchande,  en sous-sol, presque vide du centre commercial "Art de vivre" à Orgeval. Pourquoi un seul commerçant, le Tabac Art de vivre, continue à exister tandis que la majorité des commerçants sont partis vers l'étage supérieur ou ont fermé boutique ? Nous avons mené notre enquête : Jean-Michel, le commerçant, se dit déterminé à combattre, pour le principe, contre la société Altarea-Cogedim. Le conflit juridique se terminera par une confrontation classique entre le petit et cette grande société, spécialiste des centres commerciaux. Malgré nos tentatives par téléphone et par courriel, cette dernière n'a pas donné suite à nos demandes d'information et de réaction.

Le Parc du Peuple de l'herbe, pas totalement ouvert au public, pose aujourd'hui des problèmes d'insécurité qui perdurent et s’intensifient depuis quelques mois. Une clôture autour de ce parc s'impose !

Vous pouvez retrouver cet l'article sur le site de l'Asaeecc "votre vie à Carrières" en cliquant ici

"Ma douce France" part en vrille. Nous sommes arrivés à une zone de danger démocratique qui pourrait faire imploser notre société. Derrière le débat sur l'identité (heureuse ou non), on devrait s'interroger sur le sens de la barbarie. Certains, entre autres les déclinistes, pensent que les barbares sont aux portes de l'hexagone : "Il faut les renvoyer" ; "Pas de mini-calais chez nous !". Au contraire, une certaine minorité "silencieuse" continue à œuvrer pour ces misérables des temps modernes. Que faire ? Avant de croire aux promesses démagogiques des candidats de 2017, il faut revenir sur une notion simple, en se posant une question simple : "L'Europe et, en particulier, la France, sont-elles devenues barbares ?"

Près de chez vous - Agenda des 2 rives

Du : Samedi 1 octobre 2016 au : Vendredi 7 octobre 2016
Vendredi, 3 juin, 2016 - Dimanche, 2 octobre, 2016
Mardi, 16 août, 2016 - Vendredi, 21 octobre, 2016
Samedi, 1 octobre, 2016 - Dimanche, 2 octobre, 2016
Mercredi, 5 octobre, 2016
Publicité