Actua­li­tés

« Nous n’i­rons pas à Wuhan », un roman de Philippe Goust

par | 25 jan­vier 2021 | Culture, Socié­té

La cou­ver­ture de livre de Philippe Goust est expli­cite : le virus est par­tout !(DR)

La crise actuelle due au coro­na­vi­rus pro­voque ou pro­vo­que­ra des romans illus­trant l’é­poque ; celui-ci, signé par Philippe Goust, est une pre­mière illus­tra­tion de la vague pro­li­fique de la lit­té­ra­ture à venir. 

Ce roman est d’une grande actua­li­té : entiè­re­ment rela­tif au virus Covid-19, il est cen­tré à Wuhan, où tout a vrai­sem­bla­ble­ment com­men­cé ; cette ville est impor­tante pour la gran­deur de la Chine ou bien pour son éven­tuelle future déca­dence. Ele­na, Gérard, Lee, entre autres, sont mêlés dans un grand tour­billon pour savoir d’où vient le virus Covid-19. Com­ment s’est-il pro­pa­gé ? Il est, pro­ba­ble­ment, issu d’un labo hyper­sé­cu­ri­sé de caté­go­rie 4 donc ultra­sen­sible pour les auto­ri­tés chinoises.

Au-delà du virus, ce roman aborde la vola­ti­li­té de l’in­fo et la vitesse à laquelle sont tra­ver­sées les grandes places de la mon­dia­li­sa­tion ram­pante : Hong-Kong, Londres, New-York, Sin­ga­pour… En effet, tous cher­chant de nou­velles voies et moyens pour faire davan­tage de pro­fit dans ce monde exsangue de matières pre­mières, l’in­fo (ou l’in­fox) devient l’en­jeu prin­ci­pal de la vie éco­no­mique, voire de la vie tout court. A cela s’a­joute la maî­trise de l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle à par­tir des ordi­na­teurs quan­tiques, com­pli­quant l’in­trigue au fil de la lec­ture du roman.

Ain­si, on s’in­ter­roge sur l’o­ri­gine de la Covid-19 et sur la res­pon­sa­bi­li­té du labo­ra­toire BSL‑4 de Wuhan. Pour­quoi les cin­quante fran­çais for­més pour prendre part à son fonc­tion­ne­ment ne sont-ils jamais par­tis à Wuhan ? En paral­lèle, en 2019, Google avait annon­cé avoir eu besoin de moins de trois minutes avec une « machine quan­tique » dotée d’in­tel­li­gence arti­fi­cielle pour effec­tuer un cal­cul qui aurait mis plus de dix mille ans avec un super-ordi­na­teur. Pour­quoi cette info (ou infox ?) dif­fu­sée par le Finan­cial Times n’est-elle res­tée en ligne que quelques minutes ?

A par­tir de ces deux grandes intrigues, on voyage, on enquête et sur­tout on observe les per­son­nages du roman se fau­fi­ler dans les méandres de ce monde com­plexe et glo­ba­li­sé où la morale n’a pas de patrie. Tout pro­fit est bon à prendre. Ain­si, des lieux où se déroule l’ac­tion sont par­fois près de chez nous (notam­ment le mar­ché Notre-Dame de Versailles) mais dans la plu­part sont des gratte-ciel qui servent de repères à un monde sans frontières.

Par les deux intrigues, on peut deve­nir sen­sible aux idées du com­plo­tisme car « rien n’est le fait du hasard », a sou­li­gné l’au­teur dans une inter­view au J2R. Ce roman sou­lève des ques­tions, nous inter­ro­geant pour savoir ce que nous vivons actuel­le­ment ; il raconte une aven­ture dont la lec­ture nous fait du bien !

A pro­pos de l’auteur :

Philippe Goust est sen­sible et sou­vent impré­vi­sible. Quand on le voit pour la pre­mière fois, on croit voir un pro­fes­seur de lit­té­ra­ture du XIXe siècle, mais ils est plus que moderne : il est taquin à par­fois éner­ver, joueur qui aime gagner, pro­mo­teur ou rêveur selon son inter­lo­cu­teur ; enfin, il est tenace, humain et jus­ti­cier jus­qu’à être le « sau­veur » de Karp­man, explo­ra­teur tous azi­muts et grand voya­geur, inven­teur de légendes et conteur d’his­toires, amou­reux de la vie, adepte de la pro­cras­ti­na­tion, sauf quand il faut écrire un roman solide.

Nous n’irons pas à Wuhan
218 pages
Édi­tions Spi­nelle
Prix de vente : 18,00 € TTC
Dis­po­nible fin novembre en numé­rique sur les prin­ci­pales pla­te­formes de dif­fu­sion, en
ver­sion papier en librai­rie et sur les pla­te­formes de dif­fu­sion.
Inter­net : https://​phi​lip​pe​goust​.jim​do​free​.com
Contact : philippe.​goust@​yahoo.​fr
Tel : + 33 6 31 19 66 33

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://​fr​.tipeee​.com/​l​e​s​-​2​-​r​i​v​e​s​-​y​v​e​l​i​nes

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Muni­ci­pales 2020

Share This