Actualités

L’artiste brésilien Paulo de Araujo annonce son exposition à la Péniche de Triel

par | 24 sep­tembre 2021 | Culture, Triel-sur-Seine

Pau­lo de Arau­jo a déjà expo­sé, début sep­tembre, à Mar­seille dans le cadre du Congrès mon­dial de la nature et de la bio­di­ver­si­té. (DR)

Après Mar­seille et Chan­te­loup-les-Vignes, le pho­to­graphe Pau­lo de Arau­jo a déci­dé de s’ar­rê­ter à la Péniche de Triel-sur-Seine pour sen­si­bi­li­ser le public sur la fra­gi­li­té de la bio­di­ver­si­té au Bré­sil, en pre­nant l’exemple de la savane Cer­ra­do. Venez voir l’ar­tiste pen­dant la pré­sen­ta­tion de son expo à la Fête du Flan, les 25 et 26 sep­tembre.

C’est un artiste pla­cide, avec plein de sagesse. Pour­tant, il a démon­tré une téna­ci­té sans faille pour défendre les peuples indi­gènes et la nature de son beau pays, le Bré­sil.   Avec le Congrès mon­dial de la nature à Mar­seille, début sep­tembre, il a enta­mé un voyage de sen­si­bi­li­sa­tion auprès du public fran­çais pour dire « Stop au mas­sacre de la bio­di­ver­si­té. Cela nous concerne tous ».

La col­lec­tion de pho­tos autour de la « bio­di­ver­si­té Cer­ra­do Vivo » est com­po­sée de 13 pho­tos pré­sen­tées à la Péniche de Triel durant l’ex­po­si­tion d’oc­tobre 2021. Pour celle-ci, Pau­lo de Arau­jo a coopé­ré avec Val­de­cir Rodrigues, Jorge Car­do­so, Leo­pol­do Sil­va et Mar­tin Gar­cia, qui ont tous pas­sé de nom­breux mois dans la savane bré­si­lienne. Cette savane est le deuxième plus grand biome du Bré­sil, englo­bant 22 % du ter­ri­toire natio­nal et occu­pant une grande par­tie de la région cen­trale du pays.

Le Cer­ra­do est un lieu de vastes forêts aux for­ma­tions basses et fer­mées, mais aus­si de sources, de parcs, de rivières, de cas­cades. Les arbres noueux, les fleurs exu­bé­rantes et les arbres ipés, de toutes les nuances, fleu­rissent à chaque sai­son de l’an­née. La flore et la faune sont très riches mais appau­vries car leur habi­tat se réduit inexorablement.

Le Cer­ra­do est atta­qué par l’homme et la folie « extrac­ti­viste » de l’é­co­no­mie mon­diale : il déboise, il brûle la terre, par l’ac­tion du feu, acci­den­telle ou inten­tion­nelle, par négli­gence his­to­rique et épi­dé­mique. Le mar­ché mon­dial en étant la cause,  c’est à vous et à nous tous de chan­ger la donne ! Ceux qui vivent près du Cer­ra­do, comme les pho­to­graphes bré­si­liens, suivent l’ex­tinc­tion tra­gique de petits ani­maux qui, accu­lés par le feu ou par le manque d’es­pace, tra­versent les auto­routes pour ren­con­trer le mou­ve­ment des voi­tures, des bus et des camions.

Avec cette expo­si­tion pho­to­gra­phique sur le Cer­ra­do bré­si­lien, ses mer­veilles et son appel au secours, l’équipe de l’Agence Lagoeste met en lumière l’une des plus grandes res­sources de l’en­vi­ron­ne­ment au Bré­sil et dans le monde ; c’est son tra­vail. Pour la défense de l’en­vi­ron­ne­ment et pour la défense de ce biome, si gra­ve­ment mena­cé qu’est le Cer­ra­do bré­si­lien, écou­tez son cri !

Expo­si­tion orga­ni­sée par la Péniche de Triel :

Dates : du 5 au 17 octobre 2021, pen­dant les heures d’ou­ver­ture de la Péniche
Ver­nis­sage le ven­dre­di 8 octobre à 20 h.
Visites de groupe, envi­sa­geables sur demande et sur ren­dez-vous (tél. : 06 79 69 51 50)

Face­book : https://www.facebook.com/paulo.dearaujo.9

 

 

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This