Actualités

Un samedi de mobilisation pour l’environnement dans les rues et sur les berges de la Seine, aux Mureaux et dans d’autres villes de GPS&O

Entre le « World Clean Up Day » et l’opération « Berges saines », la jour­née du same­di 18 sep­tembre fut mobi­li­sa­trice de béné­voles recon­nais­sables à leurs T‑shirts. De nom­breuses asso­cia­tions se sont…

lire plus

15 nouveaux collèges, dont un reconstruit à Epône, annoncés entre 2024 et 2026

par | 5 mars 2021 | Inter­co, Socié­té

Le col­lège Ben­ja­min-Frank­lin d’E­pône sera rem­pla­cé entre 2024 et 2026 (DR)

Mercre­di 3 mars 2021, le Dépar­te­ment des Yve­lines a com­mu­ni­qué la liste des 15 col­lèges qui vont être construits ; un nou­vel éta­blis­se­ment est pré­vu à Epône mais entre 2024 et 2026, bien trop tard pour les enfants du quar­tier d’Elisabethville, qui feront leur ren­trée 2021 à Auber­gen­ville et non dans leur com­mune. Le pro­jet de la construc­tion d’un nou­veau col­lège aux Mureaux est indi­qué mais c’est un pro­jet pour le moment.

Le Conseil dépar­te­men­tal des Yve­lines vient de com­mu­ni­quer la liste des 15 col­lèges qui seront construits ou recons­truits lors du pro­chain man­dat, avec le but de la réduc­tion de  40 % de l’éner­gie consom­mée. Cette annonce a été faite à Buc, en pré­sence du pré­sident du conseil dépar­te­men­tal, Pierre Bédier, qui a pré­sen­té la liste. Trois nou­veaux col­lèges seront construits à Pois­sy, à Trappes et aux Mureaux mais pas avant 2025. Pour le moment, après véri­fi­ca­tion auprès des élus locaux et contrai­re­ment à ce qui a été annon­cé sur des blogs, aux Mureaux ce n’est qu’un pro­jet, une réflexion vis-à-vis de la réno­va­tion urbaine confir­més par plu­sieurs autres jour­naux. Cet inves­tis­se­ment est éva­lué à 525 mil­lions d’euros.

Un collège plus grand à Epône

Le maire d’Epône et conseiller dépar­te­men­tal du can­ton de Limay, Guy Mul­ler, était pré­sent et se féli­cite de voir que sa com­mune accueille­ra un nou­veau col­lège, plus grand que le Col­lège Ben­ja­min-Frank­lin qu’il rem­pla­ce­ra. Comme il l’a indi­qué sur les réseaux sociaux, ce nou­veau col­lège est atten­du « depuis plus de 30 ans  ». Selon une autre décla­ra­tion du maire, l’évolution des effec­tifs dans les locaux du col­lège actuel ne pou­vait qu’entraîner qu’une « dégra­da­tion » des condi­tions d’enseignements pour tous les élèves.

De ce fait, lors de la runion du conseil muni­ci­pal, le jeu­di 11 février 2021, la sec­to­ri­sa­tion des enfants de CM2 de l’école Louis-Pas­teur, située dans le quar­tier d’Elisabethville, à Auber­gen­ville au Col­lège Arthur-Rim­baud, a été confir­mée mal­gré les efforts des parents d’élèves pour l’é­vi­ter, en pro­po­sant d’autres solu­tions (lire l’article du 10/2/2021).

Une sectorisation temporaire

Le nou­vel éta­blis­se­ment, dont la construc­tion est pré­vue entre 2024 et 2026, repré­sente un inves­tis­se­ment de 30 mil­lions d’euros. Il aura une capa­ci­té d’accueil per­met­tant de répondre aux attentes des col­lé­giens d’Epône mais aus­si de ceux de Mézières-sur-Seine et de la Falaise, que le Col­lège Ben­ja­min-Frank­lin accueille éga­le­ment. En conseé­quence, le maire d’Epône a pré­ci­sé sur sa page Face­book, où il a annon­cé la créa­tion de ce nou­veau col­lège, que lui et Mme Cécile Dumou­lin, éga­le­ment conseillère dépar­te­men­tale du can­ton de Limay et vice-pré­si­dente délé­guée aux col­lèges, veulent faire en sorte que la sec­to­ri­sa­tion des enfants du quar­tier d’Elisabethville à Auber­gen­ville ne soit que tem­po­raire et que les élèves qui y seront sco­la­ri­sés et  «  le sou­hai­te­ront  » puissent inté­grer le nou­veau collège.

Cela peut-il suf­fire pour faire pas­ser la décep­tion des parents d’élèves du quar­tier d’Elisabethville ?

Plu­sieurs parents disent qu’avec cette déci­sion de sec­to­ri­sa­tion à Auber­gen­ville « ils ont gâché le bon­heur de leurs enfants ». Beau­coup de ces parents pensent que la construc­tion de ce nou­veau col­lège est bien tar­dive. D’autres semblent vou­loir conti­nuer à se mobi­li­ser, dans la pers­pec­tive des élec­tions dépar­te­men­tales, les 13 et 20 juin pro­chains, sou­hai­tant mon­trer leur mécon­ten­te­ment dans les urnes.

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This