Actualités

Un samedi de mobilisation pour l’environnement dans les rues et sur les berges de la Seine, aux Mureaux et dans d’autres villes de GPS&O

Entre le « World Clean Up Day » et l’opération « Berges saines », la jour­née du same­di 18 sep­tembre fut mobi­li­sa­trice de béné­voles recon­nais­sables à leurs T‑shirts. De nom­breuses asso­cia­tions se sont…

lire plus

Archives J2R : Pierre Cardo et le réchauffement climatique

par | 10 décembre 2009 | Achères, André­sy, Car­rières-sous-Pois­sy, Envi­ron­ne­ment

En 2009, Pierre Car­do dis­so­ciait le réchauf­fe­ment cli­ma­tique et le trans­port rou­tier. (DR)

Cela s’est pas­sé jeu­di 26 novembre, à Car­rières-sous-Pois­sy, lors de l’assemblée géné­rale du COPRA, col­lec­tif qui s’oppose au pro­jet A104 sur notre ter­ri­toire. Le dépu­té, et ancien cadre du groupe PSA, aga­cé par une inter­ven­tion d’un expert sur « la route et le réchauf­fe­ment cli­ma­tique », prend la parole et remet en cause le lien fait entre l’automobile et ce réchauf­fe­ment.

Le pro­jet auto­rou­tier A104 a ses acteurs visibles et invisibles.

https://dai.ly/xbc6qa

 Les pre­miers sont les popu­la­tions concer­nées par un tra­cé sur lequel cir­cu­le­ront plus de 120 000 véhi­cules par jour mais aus­si les élus territoriaux.

Les seconds sont les forces éco­no­miques qui se sont tou­jours faits dis­crets lors des débats publics. Mais les grands groupes fran­çais ins­tal­lés en Ile-de-France, par­ti­cu­liè­re­ment à l’ouest, pèsent de tout leur poids pour faire avan­cer le dos­sier. Même si aucune étude éco­no­mique n’a jamais démon­tré qu’une auto­route sup­plé­men­taire sur un ter­ri­toire déjà pour­vu en la matière pou­vait accroître la com­pé­ti­ti­vi­té du tis­su indus­triel local, il est clair qu’une A104 serait une véri­table aubaine, qu’elles qu’en soient les consé­quences sur le cadre de vie, le tis­su social et l’environnement.

Autoroute, PSA Poissy, élus locaux et réchauffement climatique

Depuis des années, un nom revient sans cesse dans les débats autour de la A104 : PSA Pois­sy. Le site indus­triel n’est jamais inter­ve­nu offi­ciel­le­ment dans les débats publics mais a fait acte de lob­bying intense auprès des chambres de com­merce et d’industrie, auprès des conseils géné­raux du Val d’Oise et des Yve­lines qui ont tou­jours sou­te­nu le pro­jet A104, auprès de cer­tains élus locaux…

Mais les acteurs « visibles » peuvent avoir une face cachée… comme les élus locaux qui ont gar­dé des attaches avec l’industrie parce qu’ils étaient… sala­riés de ces grands groupes fran­çais. Ce qui est le cas de deux élus de notre com­mu­nau­té d’agglomération, ancien­ne­ment cadres diri­geants chez le groupe PSA. Pierre Car­do en est l’un deux.

Le dépu­té UMP des Yve­lines est favo­rable au pro­lon­ge­ment de la fran­ci­lienne et a tou­jours mis en avant, pour défendre la A104, l’argument du déve­lop­pe­ment éco­no­mique du ter­ri­toire. Ces élus res­tent, qu’ils le veuillent ou non, impré­gnés de leur culture indus­trielle et de l’époque glo­rieuse de la crois­sance dite for­diste, pen­dant laquelle l’automobile était l’un des fleu­rons du déve­lop­pe­ment, pen­dant laquelle aus­si les valeurs maté­ria­listes étaient au cœur des com­por­te­ments. De sur­croît, ce soir-là, Pierre Car­do venait d’être légè­re­ment aga­cé par une inter­ven­tion sur le réchauf­fe­ment climatique…

Alors, le dépu­té livre le fond de sa pensée :

Pour l’Agence européenne de l’environnement, il faut dissocier croissance économique et transports routiers

Avant lui, donc, les experts du COPRA avaient rap­pe­lé une loi issue des accords du Gre­nelle de l’environnement qui prône une réduc­tion des émis­sions de gaz à effet de serre dans le sec­teur des trans­ports de 20 % pour 2020 (article 9).

Or, en France, la pol­lu­tion due aux trans­ports conti­nue d’augmenter et le sec­teur reste le pre­mier sec­teur émet­teur en 2009. La France est l’un des rares pays de l’Union euro­péenne à ne pas voir de baisse de concen­tra­tion des pol­luants atmo­sphé­riques de type PM10 et NOx. Selon l’Agence euro­péenne de l’environnement, les Etats doivent apprendre « à dis­so­cier la crois­sance des trans­ports et la crois­sance économique ».

Mal­gré ce fais­ceau de pré­somp­tions et ces don­nées qui tendent à mon­trer la cor­ré­la­tion forte entre cir­cu­la­tion auto­mo­bile et réchauf­fe­ment cli­ma­tique, Pierre Car­do n’est pas convaincu…

+ sur le sujet : le dos­sier de l’A104
Depuis que le tra­cé vert a été arrê­té par le gou­ver­ne­ment, à l’automne 2006 pour pro­lon­ger la fran­ci­lienne jusqu’à Orge­val, nos élus n’ont de cesse de pro­mettre : qui veut plus de pro­tec­tions, qui désire un sous-flu­vial à Fin d’Oise, qui un sou­ter­rain à Conflans, ou encore car­ré­ment un autre tra­cé… En fait, aucune de ces pro­messes ne se concré­tise : la direc­tion de l’équipement conti­nue de tra­vailler sur le (…)
– Publié le 5 mars par Lio­nel Wastl
Quel sera l’impact sur le mar­ché immo­bi­lier local de la construc­tion de la A104 et du pont d’Achères ? A cause de ces pro­jets rou­tiers, cer­tains tentent de vendre. Mais à quel prix ? Voi­ci une offre d’agence qui frise la publi­ci­té men­son­gère ! A rire ou à pleu­rer, c’est selon…
– Publié le 25 février par Lio­nel Wastl
« Je ne veux pas écrire « pont » ! »… « mais enfin Hugues : tu l’as voté ! »… « non : je veux le terme « fran­chis­se­ment » »… « tu changes tout le temps d’avis ! » Les maires UMP réglant leur compte en séance publique : du jamais vu en Conseil com­mu­nau­taire ! Le maire d’Andrésy a pas­sé une bien mau­vaise soi­rée. Ses col­lègues lui ont repro­ché ses chan­ge­ments de pied concer­nant les deux dos­siers très (…)
– Publié le 13 février par Base Alpha
Chris­tiane Para­vy est la nou­velle pré­si­dente du col­lec­tif anti A104. Le COPRA a doré­na­vant à sa tête une habi­tante de Car­rières-sous-Pois­sy : un sym­bole fort quand on constate les dégâts que cau­se­ra la fran­ci­lienne sur la ville. For­te­ment sou­te­nu par la muni­ci­pa­li­té de la ville et son maire, Eddie Aït, le COPRA a déci­dé de chan­ger de bra­quet en matière de com­mu­ni­ca­tion. Durant la cam­pagne des (…)
– Publié le 8 février par Lio­nel Wastl
Le débat autour de la fran­ci­lienne semble oppo­ser popu­la­tion et mou­ve­ments asso­cia­tifs d’une part, élus et forces éco­no­miques d’autre part. Le cli­vage semble évident : d’un côté les défen­seurs de l’environnement et du cadre de vie local, de l’autre des acteurs qui œuvrent à l’intérêt géné­ral éco­no­mique. Argu­ments socio envi­ron­ne­men­taux contre argu­ments logis­tiques et éco­no­miques. Mais ce qui frappe, c’est que (…)
– Publié le 23 décembre 2009 par Lio­nel Wastl
2009 fut une année creuse sur le dos­sier A104. Le public fut plus clair­se­mé que de cou­tume. Le puis­sant col­lec­tif anti A104 réitère son oppo­si­tion au pro­jet, compte ses défec­tions (Conflans et André­sy) et ses gains (Car­rières, Pois­sy) par­mi les­quels les deux dépu­tés UMP concer­nés par le tra­cé vert rete­nu. Entre les dis­cours des élus et les déra­pages ver­baux (cha­leu­reu­se­ment applau­dis par la foule) du (…)
– Publié le 3 décembre 2009 par Lio­nel Wastl
Le maire PRG de Car­rières-sous-Pois­sy a vite répon­du au col­lec­tif car­rié­rois qui dou­tait un peu de sa sin­cé­ri­té : la muni­ci­pa­li­té non seule­ment s’oppose au pro­jet du pont, mais rap­pelle son refus du tra­cé vert de la A104. Eddie Aït veut aus­si cal­mer le jeu avec le maire d’Andrésy sur le posi­tion­ne­ment du pont d’Achères… Ce der­nier a reçu le sou­tien des élus MoDem mais pas des ins­tances du par­ti, dont le (…)
– Publié le 24 novembre 2009 par Lio­nel Wastl
Au moment où le camp poli­tique des « non » se réduit encore avec la désaf­fec­tion sur­pre­nante de Conflans, les élus favo­rables à la A104 pro­fitent de l’événement pour pous­ser l’avantage. Quant au COPRA : il se refuse à réagir… quitte à désar­çon­ner les popu­la­tions inquiètes par une auto­route qui atti­re­ra 120000 véhi­cules par jour sur la boucle de (…)
– Publié le 15 novembre 2009 par Lio­nel Wastl
Une pre­mière à André­sy : l’association qui lutte contre le pro­jet de la fran­ci­lienne entre Méry-sur-Oise et Orge­val s’est vue inter­dire l’entrée du forum des asso­cia­tions. Une déci­sion ris­quée de la part du maire de la ville…
– Publié le 14 sep­tembre 2009 par Lio­nel Wastl
Pierre Car­do, le pré­sident de la Com­mu­nau­té d’agglomération des Deux Rives et dépu­té des Yve­lines, a annon­cé la date du com­men­ce­ment de l’enquête publique concer­nant le pont tra­ver­sant la Seine et des­ser­vant la Boucle de Chan­te­loup.
– Publié le 5 juin 2009 par la rédac­tion
Dimanche 17 mai : l’île de la Déri­va­tion orga­ni­sait sa modeste bro­cante. L’occasion de se pro­me­ner sur cet îlot de ver­dure et de ren­con­trer ses habi­tants décou­ra­gés par les pro­jets rou­tiers qui condam­ne­ront leur île et leur vie… La nou­velle majo­ri­té muni­ci­pale s’oppose au tra­cé du pont d’Achères. Au sein de l’interco, André­sy et Car­rières sont ouver­te­ment en désac­cord sur ce pro­jet rou­tier (…)
– Publié le 29 mai 2009 par Lio­nel Wastl
Les villes (de gauche) impac­tées par la future A 104 et l’association COPRA orga­nisent un pique-nique géant le dimanche 17 mai… Afin de faire bou­ger les lignes…
– Publié le 15 mai 2009 par Lio­nel Wastl
Dans une lettre envoyée le 5 mai à Domi­nique Bus­se­reau, Secré­taire d’Etat au Trans­ports, et à Chris­tian Blanc, Secré­taire d’Etat au Déve­lop­pe­ment de la Région capi­tale, le Maire de Car­rières-sous-Pois­sy dénonce les nom­breuses contra­dic­tions inhé­rentes au pro­jet A104.
– Publié le 6 mai 2009 par la rédac­tion
Le Conseil géné­ral des Yve­lines (CG 78) a donc voté, jeu­di 22 jan­vier 2009, cet inves­tis­se­ment rou­tier impor­tant qui per­met­tra d’alléger le tra­fic sur le pont de Pois­sy et de mailler un ter­ri­toire appe­lé à se déve­lop­per. Néan­moins, le choix d’un pont sur le tra­cé vert de la fran­ci­lienne relève d’un pari osé de la part de la majo­ri­té dépar­te­men­tale. Ce pro­jet contre­dit aus­si les prin­cipes édic­tés du (…)
– Publié le 9 février 2009 par Lio­nel Wastl
C’est voté !
– Publié le 1er février 2009 par la rédac­tion
Le puis­sant col­lec­tif anti A104 a réuni plus de quatre cents per­sonnes pour son Assem­blée géné­rale annuelle à Conflans Sainte Hono­rine, le 19 novembre, avec la pré­sence de leur avo­cate, Corinne Lepage. Chan­ge­ments de majo­ri­té aux der­nières muni­ci­pales, Gre­nelle de l’Environnement, défi­cit bud­gé­taire : le contexte est deve­nu bien plus favo­rable pour tout ceux qui ne veulent pas d’autoroute dans les (…)
– Publié le 24 novembre 2008 par Lio­nel Wastl
Le Col­lec­tif pour la Pro­tec­tion des Rive­rains de l’Autoroute A184 (deve­nue depuis A104) orga­nise son assem­blée géné­rale, à la salle des fêtes de Conflans Ste Hono­rine, le mer­cre­di 19 novembre 2008 à 20 heures 30.
– Publié le 4 novembre 2008 par Lio­nel Wastl
NON AU TRACÉ VERT : la nou­velle donne poli­tique locale a don­né des ailes aux mani­fes­tants contre les auto­routes en zone urba­ni­sée.
– Publié le 4 août 2008 par la rédac­tion

.

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This