Actualités

Saturé, le Lycée François-Villon des Mureaux entre en grève

par | 7 octobre 2020 | Les Mureaux, Socié­té

Le lycée géné­ra­liste Fran­çois-Vil­lon a vu son nombre d’é­lèves aug­men­ter. (DR)

C’est clas­sique en poli­tique : les pré­si­dents passent mais les pro­blèmes res­tent. Voi­là le cas du Lycée Fran­çois-Vil­lon des Mureaux qui est confron­té au pro­blème de sur­ef­fec­tif, notam­ment dans les classes de 2e

Le soir du 6 octobre, les pro­fes­seurs du Lycée Fran­çois-Vil­lon, aux Mureaux, ont déci­dé de se mettre en grève. L’A­ca­dé­mie de Ver­sailles avait refu­sé d’aug­men­ter les moyens, humains et finan­ciers, alors que l’é­ta­blis­se­ment est « satu­ré » selon les pro­fes­seurs.  La liste de reven­di­ca­tions est claire : créer une 14e classe de seconde et une classe de BTS ain­si que régler les pro­blèmes de la can­tine qui per­sistent depuis quelques semaines.

Certes, la can­tine est, comme les bâti­ments, de la com­pé­tence de la Région Île-de-France, pré­si­dée par Valé­rie Pécresse. Celle-ci était, le 1er octobre, en dépla­ce­ment dans le nord des Yve­lines.  Quant au pré­sident de la Répu­blique, Emma­nuel Macron, il a fait, aux Mureaux, son dis­cours du 2 octobre sur le « sépa­ra­tisme » au sein de la Répu­blique.  Sans vou­loir le contre­dire, cer­tains pro­posent de com­men­cer par l’é­du­ca­tion, en par­ti­cu­lier au Lycée François-Villon !

En outre, l’A­ca­dé­mie de Ver­sailles sou­haite impo­ser l’in­té­gra­tion de sept élèves en seconde, ce qui se tra­dui­rait par une aug­men­ta­tion des effec­tifs de plu­sieurs classes : les pro­fes­seurs sont aba­sour­dis de voir que l’on fera des classes de 36 élèves, ce qui  pour­rait pro­duire des effets sani­taires pour les lycéens,  pou­vant créer un « clus­ter Covid-19 », c’est à dire une mon­tée en flèche de cas de Coro­na­vi­rus.  De toutes façons, ce nombre d’é­lèves excède la capa­ci­té phy­sique de chaque salle de cours. Que faire ?

Les parents d’é­lèves ont été infor­més très tar­di­ve­ment, le soir du 6 octobre ; pour le moment, per­sonne ne sait ce qui se pas­se­ra. Il faut noter que les élec­tions des repré­sen­tants de parents d’é­lèves auront lieu le ven­dre­di 9 octobre. Entre temps, aucune média­tion n’est guère possible.

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This