Actua­li­tés

La Région Île-de-France met en place une prime de 2500 euros pour inci­ter à trans­for­mer les véhi­cules ther­miques en véhi­cules élec­triques

par | 15 octobre 2020 | Com­mu­ni­qués, Envi­ron­ne­ment

La région Île-de-France pro­meut la tran­si­tion éner­gé­tique dans la mobi­li­té quo­ti­dienne. (DR)

La Région Île-de-France vous pro­pose une prime de 2500 euros pour vous inci­ter à conver­tir votre ancien véhi­cule ther­mique en un véhi­cule élec­trique.

La Région Île-de-France a annon­cé lors de sa « Confé­rence pour le cli­mat » (COP régio­nale), qui s’est tenue les 16 et 17 sep­tembre der­nier, son sou­hait de déve­lop­per et de pro­mou­voir le rétro­fit, une tech­nique per­met­tant de trans­for­mer une voi­ture essence ou die­sel en véhi­cule élec­trique, tout en conser­vant le véhi­cule d’o­ri­gine, ce qui per­met de limi­ter les coûts.

Les objec­tifs de la prime

La Région met ain­si en place une prime de 2500 euros afin d’en­cou­ra­ger les Fran­ci­liens à pas­ser à l’élec­trique, mais aus­si pour créer une véri­table filière indus­trielle du rétro­fit en Île-de-France. Tous les Fran­ci­liens pos­sé­dant un véhi­cule de plus de cinq ans pour­ront chan­ger de moto­ri­sa­tion dans ce cadre.

Cette aide a donc un double objec­tif :
- l’en­cou­ra­ge­ment d’une filière indus­trielle fran­ci­lienne, qui per­met­tra une baisse dras­tique des coûts ;
- l’ac­cès à un véhi­cule propre pour le plus grand nombre.
De 10 000 euros aujourd’­hui, le pro­ces­sus pas­se­rait ain­si à 5000 euros pour la conver­sion d’une cita­dine par exemple.

Les résul­tats d’un tel dis­po­si­tif seront éga­le­ment extrê­me­ment béné­fiques en termes de qua­li­té de l’air. C’est une mesure d’ac­com­pa­gne­ment social de la Zone à Faible Emis­sion métro­po­li­taine que l’E­tat entend mettre en œuvre en Île-de-France.

Qu’est le rétro­fit ?

La tech­nique du rétro­fit consiste à extraire la méca­nique d’o­ri­gine, le moteur, le réser­voir et le pot d’é­chap­pe­ment pour les rem­pla­cer par un moteur élec­trique, une bat­te­rie et un boî­tier élec­tro­nique des­ti­né à pilo­ter cette nou­velle moto­ri­sa­tion. Ce pro­ces­sus, moins oné­reux que l’a­chat d’une voi­ture neuve à faible émis­sion, per­met­tra à tous les Fran­ci­liens qui ne peuvent se pas­ser de leur véhi­cule et n’ont pas les moyens d’en chan­ger, tout en décar­bo­nant leurs dépla­ce­ments.

Ce dis­po­si­tif déve­lop­pé dans le cadre du plan « Chan­geons d’air », d’ores et déjà ouvert pour les arti­sans et les TPE/​PME fran­ci­liennes, l’est doré­na­vant pour les par­ti­cu­liers.

La Région aide les pro­fes­sion­nels à acqué­rir des véhi­cules propres 

Afin de lut­ter contre la pol­lu­tion de l’air, la Région faci­lite le rem­pla­ce­ment des véhi­cules des pro­fes­sion­nels, taxis et arti­sans fran­ci­liens. Elle leur pro­pose, depuis octobre 2017, une aide à l’a­chat de véhi­cules propres élec­triques, au gaz natu­rel ou à hydro­gène, éten­due aux deux-roues, trois-roues et qua­dri­cycles élec­triques. La Région veut éga­le­ment aug­men­ter la part des véhi­cules plus propres en termes de pol­luants atmo­sphé­riques dans le parc de véhi­cules pro­fes­sion­nels des petites entre­prises fran­ci­liennes, y com­pris les entre­prises de trans­port pour compte d’au­trui.

Plus d’in­for­ma­tions  : https://​www​.ile​de​france​.fr/​a​c​q​u​i​s​i​t​i​o​n​-​d​e​-​v​e​h​i​c​u​l​e​s​-​p​r​o​p​r​e​s​-​p​a​r​-​l​e​s​-​t​p​e​-​e​t​-​p​m​e​-​f​r​a​n​c​i​l​i​e​n​nes

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Muni­ci­pales 2020

Share This