Actua­li­tés

L’ARS Île-de-France va ouvrir 20 centres de dépis­tage Covid afin de ren­for­cer l’accès aux tests dans toute la région

par | 10 sep­tembre 2020 | Com­mu­ni­qués, Socié­té

En atten­dant le vac­cin, il faut faire le néces­saire pour pré­ve­nir la deuxième vague. Des tests sont indis­pen­sables. (DR)

L’accès facile et rapide aux tests de dépis­tage, en prio­ri­té pour les per­sonnes symp­to­ma­tiques et les contacts à risque, consti­tue un enjeu majeur dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

En Île-de-France, les efforts conju­gués des labo­ra­toires hos­pi­ta­liers et de ville ont per­mis de pas­ser en quelques semaines de 45 000 tests à 200 000 tests réa­li­sés par semaine. Mal­gré ces efforts impor­tants et la mise en place de plus de 591 points de pré­lè­ve­ment dans la région, des dif­fi­cul­tés d’accès aux tests, liées à la forte hausse de la demande, à des pénu­ries de réac­tifs ou des pro­blé­ma­tiques de res­sources humaines, demeurent.

Pour y répondre, l’ARS va mettre en place, à comp­ter de la deuxième quin­zaine de sep­tembre, 20 centres de dépis­tage Covid répar­tis dans les 8 dépar­te­ments fran­ci­liens, dont l’activité sera exclu­si­ve­ment dédiée aux tests viro­lo­giques RT-PCR. Ils réa­li­se­ront a mini­ma 500 tests par jour et fonc­tion­ne­ront 6 jours sur 7 de 8 h à 19 h jusqu’à la fin de la période hiver­nale.

La réa­li­sa­tion des tests se fera sans ren­dez-vous, mais avec des plages horaires entiè­re­ment dédiées à des publics prio­ri­taires : per­sonnes pré­sen­tant des symp­tômes évo­ca­teurs de Covid-19, et les per­sonnes iden­ti­fiées comme cas contacts à risque, le tout avec un enga­ge­ment de res­ti­tu­tion des résul­tats sous 24 h.

La loca­li­sa­tion des centres de dépis­tage est en cours de fina­li­sa­tion, en lien avec les élus des muni­ci­pa­li­tés concer­nées.

L’ARS pour­sui­vra paral­lè­le­ment les opé­ra­tions de dépis­tage ciblées, qui ont per­mis en quelques mois de réa­li­ser plus de 70 000 tests dans 250 opé­ra­tions ciblées menées dans de très nom­breuses com­munes en Île-de-France.

Pour ren­for­cer encore l’accès aux tests des popu­la­tions fran­ci­liennes, l’ARS déploie­ra, éga­le­ment, en par­te­na­riat avec le Conseil régio­nal d’Île-de-France, une offre d’accès mobile aux tests RT-PCR par la mise en place de bus dédiés au dépis­tage qui cir­cu­le­ront dans cer­tains ter­ri­toires ruraux d’Île-de-France et aux abords des gares.

Ces opé­ra­tions de ren­for­ce­ment de l’accès aux tests s’ajoutent à l’obligation impo­sée par l’ARS à l’ensemble des sites de labo­ra­toires de ville de la région de pro­po­ser des tests RT-PCR, et à la mise en place, le 17 août der­nier, d’une pla­te­forme télé­pho­nique per­met­tant à tout méde­cin d’obtenir un ren­dez-vous sous 24 h pour les patients symp­to­ma­tiques et prio­ri­taires.

La mise en place de 20 centres de dépis­tage dédiés au Covid per­met­tra de faci­li­ter l’accès aux exa­mens de détec­tion pour les publics prio­ri­taires, de réduire les inéga­li­tés de san­té, en assu­rant une répar­ti­tion équi­table des capa­ci­tés de tests dans le ter­ri­toire régio­nal, et de sou­la­ger la pres­sion sur les labo­ra­toires de ville afin de garan­tir l’accès aux exa­mens de bio­lo­gie médi­cale hors Covid, notam­ment pour les per­sonnes atteintes de mala­dies chro­niques.

Pour connaître la liste à jour des sites de labo­ra­toires dans les­quels des tests RT-PCR sont pro­po­sés : https://​sante​.fr/​r​e​c​h​e​r​c​h​e​/​t​r​o​u​v​e​r​/​D​e​p​i​s​t​a​g​e​C​o​vid

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Muni­ci­pales 2020

Share This