Actua­li­tés

Guy de Mau­pas­sant à Triel pen­dant l’é­té 1889

par | 11 mai 2020 | Culture, Triel-sur-Seine

Auteur d’une mul­ti­tude de romans, récits et nou­velles étu­diés à lon­gueur d’années sco­laires, Guy de Mau­pas­sant est un “auteur com­plexe”. Il séjour­na à Triel durant l’été 1889 dans une vil­la située en bord de Seine. C’est à l’occasion de la paru­tion d’une monu­men­tale bio­gra­phie et en pré­sence du cher­cheur indé­pen­dant Mar­lo Johns­ton qui l’a rédi­gée, que l’association Triel Mémoire & His­toire avait pro­po­sé une cau­se­rie autour d’un des écri­vains les plus lus de la lit­té­ra­ture fran­çaise.

Cette monu­men­tale bio­gra­phie retrace presque au jour le jour la vie de Guy de Maupassant,(link is exter­nal) afin de la libé­rer des légendes qui courent sur son compte depuis sa mort et de rendre plei­ne­ment jus­tice à cet homme com­plexe, d’une curio­si­té uni­ver­selle, par­fois assez désa­bu­sé, pour qui la lit­té­ra­ture et les femmes furent une double et constante pas­sion.

Écri­vain, on le découvre en tra­vailleur achar­né, conce­vant chaque œuvre de façon métho­dique, et ayant qua­si­ment en tête l’intégralité du plan de ses romans ou nou­velles avant de les mettre sur papier. Séduc­teur dans ses rela­tions avec des lec­trices ano­nymes et des maî­tresses, on le découvre aus­si fidèle aux amies, notam­ment Her­mine Lecomte du Noiiy, Clem Cha­bas, la com­tesse Poto­cka, Marie Kann. Voya­geur enfin, on le suit en Afrique du Nord, où il cri­tique ver­te­ment les agis­se­ments du gou­ver­ne­ment fran­çais, et en Ita­lie sur son yacht.

Nous mesu­rons, aus­si, mieux le rôle néfaste joué dans sa vie par la syphi­lis, dont fut très tôt vic­time ce Nor­mand robuste, spor­tif et à la vie sexuelle très active, fai­sant se suc­cé­der des mois de souf­frances phy­siques et de longues périodes d’accalmie qui peuvent éclai­rer la com­plexi­té de son tem­pé­ra­ment. Obli­gé de faire inter­ner son frère qui souf­frait de la même mala­die, Guy de Mau­pas­sant fini­ra lui-même à l’asile psy­chia­trique où ses amis assis­te­ront au nau­frage tra­gique et poi­gnant d’une pro­di­gieuse intel­li­gence.

Guy de Mau­pas­sant — Mar­lo John­son — Fayard 2012 ‑1336 p. — 45,70 €

L’association Triel Mémoire et His­toire vous avait pro­po­sé de réser­ver votre après-midi du same­di 5 octobre 2013 pour assis­ter à une cau­se­rie sur Guy de Mau­pas­sant, célèbre écri­vain fran­çais du XIXe siècle. Mar­lo Johns­ton, l’auteur anglais de la monu­men­tale bio­gra­phie sur Guy de Mau­pas­sant, chez Fayard, le cher­cheur indé­pen­dant et spé­cia­li­sé sur cet écri­vain du XIXe siècle, lui a consa­cré tout son temps et a écrit plu­sieurs ouvrages et de nom­breux articles. Elle nous avait fait l’honneur de pré­si­der cette cau­se­rie sur Mau­pas­sant, nous fai­sant décou­vrir des aspects incon­nus de la per­son­na­li­té de l’auteur de Boule de suif et nous éclai­re­rant sur ses rela­tions avec Emile Zola, Paul Alexis, Octave Mir­beau, en autres tous trois ayant séjour­né à Triel et nous a conté l’été 1889 à Triel de Mau­pas­sant, vil­la Stiel­dorf. (F. P. pour TMH).

Mario Johns­ton a pui­sé dans de nom­breuses archives publiques et pri­vées, décou­vrant des ébauches de manus­crits inédits et quan­ti­té de lettres. Sur fond de duels, de pro­cès, de polé­miques, notam­ment au moment de la publi­ca­tion de La Mai­son Tel­lier, Une vie ou de Bel-Ami, Mau­pas­sant a sus­ci­té toutes les pas­sions. De natio­na­li­té anglaise, Mario Johns­ton a débu­té ses recherches sur Mau­pas­sant à Paris dans les années 1990. Cher­cheur indé­pen­dant, elle lui a consa­cré tout son temps, écri­vant sur lui plu­sieurs ouvrages et de nom­breux articles.

Share This