Actualités

Poissy : le local de la CGT attaqué

par | 24 février 2023 | Pois­sy, Socié­té

Les pro­vo­ca­tions sont claires : le syn­di­cat CGT est visé par des attaques d’un groupe qui se nomme « Z » (DR)

Le 19 février der­nier a au lieu des dégra­da­tions des locaux de la CGT Pois­sy (en face du centre Blanche de Cas­tille).  L’ex­trême droite : « enne­mie des tra­vailleurs et tra­vailleuses » a réagi la CGT natio­nale.

Dans un com­mu­ni­qué du 21 février, l »Union syn­di­cale Soli­daires 78 a dénon­cé l’at­taque per­pé­trée le 19 février 2023 contre les locaux de l’U­nion locale CGT Pois­sy appor­tant « son sou­tien à ses cama­rades de la CGT » à Pois­sy.  Ces dégra­da­tions, ciblant le camp des tra­vailleurs et des tra­vailleuses, sur­viennent dans une une situa­tion très vive de lutte contre la réforme des retraites. Phé­no­mène rare à Pois­sy, cette attaque n’a pas été clai­re­ment reven­di­quée. Dans le graf­fit­ti ins­crit sur le mur « on fait allu­sion à la lettre Z » qui pour­rait signi­fier l’ar­mée de Pou­tin ou qui pour­rait éga­le­ment faire un rap­pel à la géné­ra­tion Z qui avait ani­mé la cam­pagne pré­si­den­tielle per­due par Eric Zem­mour de l’ex­trême droite.

Pour l’U­nion syn­di­cale Soli­daires 78, l’ex­trême droite a choi­si de défendre les inté­rêts du patro­nat : « Dans une période où les syn­di­cats unis mènent ce com­bat, visi­ble­ment ce n’est pas la pré­oc­cu­pa­tion des offi­cines d’ex­trême droite qui dépensent leur éner­gie en quelques pitoyables graphes fai­sant l’a­po­lo­gie du fas­cisme tout en pié­ti­nant les reven­di­ca­tions des tra­vailleurs et des tra­vailleuses en lutte. Cette attaque de locaux syn­di­caux démontre une nou­velle fois que l’ex­trême droite, peu importe son éti­quette, se range tou­jours du côté du patro­nat.« 
Pour la CGT régio­nale, ce sont « des dérives fas­ci­santes, dans un contexte social aus­si impor­tant, ne sont pas sans nous rap­pe­ler  à l’une des périodes les plus sombres » de l’his­toire de la France. En outre, la CGT ne se lais­se­ra pas faire et conti­nue­ra à lut­ter pour le monde du tra­vail.

Il est enfin notable de consta­ter l’ab­sence de réac­tion de la part des élus locaux ni natio­naux. Il semble impor­tant de signa­ler ces faits qui méritent que la jus­tice inter­cède pour lut­ter contgre l’ex­trême droite , ses idées et ses méthodes.

RÉSERVEZ VOTRE PANIER DU MARCHÉ (FERME DE TORCHY) A RETIRER LE VENDREDI OU LE SAMEDI AU RELAIS JOURNAL DES DEUX RIVES 76 RUE PAUL DOUMER À TRIEL !

RÉSERVATION
LES MARDI & MERCREDI
PAR SMS AU 07 67 53 45 63
RENS AU 06 79 69 51 50

Share This
Verified by MonsterInsights