Actualités

Jules Verne et les wokistes

Pas­sion­né de l’œuvre de Jules Verne, je me dou­tais qu’un de ces jours la tri­bu wokiste s’at­ta­que­rait à cette grande figure de la lit­té­ra­ture fran­çaise. Vous l’i­gno­rez, Jules Verne était « Sexiste »,…

lire plus

L’astronaute : rien n’est impossible aux Mureaux

par | 1 mars 2023 | Culture, Socié­té

Après le film Astro­naute, un expert Arnaud Demay a pris la parole pour décor­ti­quer le film par rap­port aux réa­li­tés du monde spa­tial. (J2R)

Dans le cadre du fes­ti­val du film fran­co­phone de la jeu­nesse des Mureaux, le film Astro­naute a été pré­sen­té et ova­tion­né le 14 février au ciné­ma Fré­dé­ric Dard. Belle 2e édi­tion de ce fes­ti­val qui trace un che­min vers l’i­ma­gi­naire de l’es­pace.

La 2e édi­tion du fes­ti­val du film fran­co­phone a eu lieu du 14 au 21 février aux Mureaux. Des ate­liers, des concours de court-métrage et un prix public, sans oublier des avant-pre­mières, ont carac­té­ri­sé cette belle deuxième édi­tion qui a enre­gis­tré une affluence remar­quable. 

Jus­te­ment pour l’a­vant-pre­mière du film Astro­naute de Nico­las Giraud avec la belle pres­ta­tion de Mathieu Kas­so­vitz a été pré­sen­té le 14 février à un public fort nom­breux du ciné­ma Fré­dé­ric-Dard. D’a­bord, le film est une épo­pée qui fait rêver : l’homme (ou femme) peut réa­li­ser l’im­pos­sible avec déter­mi­na­tion et volon­té. Le per­son­nage prin­ci­pal, Jim, est un ingé­nieur dans une boite hyper connue (aux Mureaux et à Ver­non). Jim vou­lant réa­li­ser le rêve de son grand-père veut être le pre­mier astro­naute « ama­teur » dans l’es­pace. En uti­li­sant les moyens du bord et en tri­chant (un peu), il réus­sit à construire sa propre fusée et accom­plit le pre­mier vol spa­tial habi­té en ama­teur. C’est le résul­tat d’un col­lec­tif de « fous » qui n’ont qu’à réa­li­ser un rêve sans le savoir : atteindre l’im­pos­sible car en l’es­sayant ils donnent un sens à la (leur) vie.

Pour M. Fran­çois Garay, maire des Mureaux et Mme Diey­na­ba Diop, adjointe au maire en charge des rela­tions inter­na­tio­nales, ce fes­ti­val est un moment impor­tant pour défendre et par­ta­ger la culture et le ciné­ma fran­çais. « Nous vou­lons offrir avec [ce fes­ti­val] et films venus du monde entier une ouver­ture à par­tir des noces de la langue de Molière et du 7e art. » a explique la muni­ci­pa­li­té. D’ailleurs, 150 per­sonnes ont assis­té à cette avant-pre­mière du 14 février.  Syl­vain Garel, com­mis­saire du fes­ti­val, a sou­li­gné les objec­tifs (cultu­rels et péda­go­giques…) de cette deuxième édi­tion et a relè­vé l’ef­fort de la mai­rie des Mureaux pour rendre acces­sible la culture et le ciné­ma au plus grand nombre. Pour lui, on défend la culture par des actes et en met­tant des moyens. Très logique et on vou­drait élar­gir cette action dans les autres com­munes (pauvres en moyens) du nord des Yve­lines., 

Après la séance, Arnaud Demay, cadre d’Air­bus groupe a dis­so­cié la fic­tion de la réa­li­té en évo­quant le film : plat de tir, pas ima­gi­nable de le faire dans l’Eure ; cal­culs et pro­jec­tions scien­ti­fiques sont à prendre avec cau­tion… deve­nir astro­naute dans un temps record et en pataugent dans une pis­cine pas cré­dible de tout. Cepen­dant, ce film nous a per­mis de rêver et d’i­ma­gi­ner l’im­pos­sible. N’est-ce pas le rôle et la mis­sion d’un bon film ? 

Pour en savoir plus :

https://www.cinema-frederic-dard.fr/categorie-27894-festival_francophone_pour_la_j.html

 

RÉSERVEZ VOTRE PANIER DU MARCHÉ (FERME DE TORCHY) A RETIRER LE VENDREDI OU LE SAMEDI AU RELAIS JOURNAL DES DEUX RIVES 76 RUE PAUL DOUMER À TRIEL !

RÉSERVATION
LES MARDI & MERCREDI
PAR SMS AU 07 67 53 45 63
RENS AU 06 79 69 51 50

Share This
Verified by MonsterInsights