Actualités

Jules Verne et les wokistes

Pas­sion­né de l’œuvre de Jules Verne, je me dou­tais qu’un de ces jours la tri­bu wokiste s’at­ta­que­rait à cette grande figure de la lit­té­ra­ture fran­çaise. Vous l’i­gno­rez, Jules Verne était « Sexiste »,…

lire plus

Immobilier : la baisse se confirme partout

par | 8 avril 2024 | Com­mu­ni­qués, Immo­bi­lier

Entre 2023 et 2024, le prix et le volume de ventes s’é­croulent dans l’en­semble du ter­ri­toire fran­çais avec quelques nuances ici et là. (DR)

L’envie ne peut pas encore prendre le pas sur les prix, elle reste tri­bu­taire du cré­dit. Le prix et le volume suivent une ten­dance bais­sière selon le réseau d’a­gents immo­bi­liers Cen­tu­ry 21..

2023 a été mar­quée par un faible recul des prix et un fort ralen­tis­se­ment du mar­ché immo­bi­lier dû à la hausse conti­nue des taux d’intérêt, au res­ser­re­ment des condi­tions d’octroi de cré­dits et à l’inflation gran­dis­sante venant ampu­ter le reste à vivre des ménages. Dans ce contexte, les Fran­çais ont dû mettre de côté leur rêve d’accession à la pro­prié­té et leurs pro­jets immo­bi­liers.

Au 1er tri­mestre 2024 cepen­dant, les prix com­mencent enfin à s’ajuster plus net­te­ment. Une mai­son se vend ain­si à 2 459 € le m² en moyenne (-3,3% par rap­port au 1er tri­mestre 2023) et un appar­te­ment à 4 072 € le m² (-3,2%). Cette baisse est néan­moins insuf­fi­sante pour relan­cer l’activité, et le nombre de tran­sac­tions est en retrait de ‑11,2% par rap­port au 1er tri­mestre 2023. Signe de l’atonie du mar­ché, les délais de vente s’allongent encore de 9 jours en moyenne pour atteindre des niveaux jamais éga­lés : 103 jours pour une mai­son et 100 jours pour un appar­te­ment. Les Fran­çais ont tou­jours le pied sur la pédale de frein.

Mal­gré ce contexte éco­no­mique défa­vo­rable, « les Fran­çais ne semblent pas renon­cer au rêve de la pro­prié­té. […] 61% de non-pro­prié­taires expriment comme objec­tif le deve­nir », comme le sou­ligne le baro­mètre Habi­tat réa­li­sé par Pro­ci­vis en novembre 2023. Nos indi­ca­teurs avan­cés CENTURY 21 du 1er tri­mestre confirment cette ten­dance : les acqué­reurs veulent à nou­veau se pro­je­ter, le nombre de consul­ta­tions de biens à la vente, les demandes envoyées aux agences, les alertes créées dans le cadre d’un pro­jet d’acquisition ont res­pec­ti­ve­ment aug­men­té de +22,5%, +21,5% et +10% par rap­port au 1er tri­mestre 2023.

L’envie est tou­jours intacte, elle croît même, mais elle ne par­vient pas à sur­mon­ter les deux han­di­caps que sont les prix et les taux de cré­dit. Pour­tant, des chan­ge­ments s’amorcent : depuis jan­vier 2024 les taux d’intérêt refluent, l’inflation ralen­tit, les banques ouvrent à nou­veau les vannes du cré­dit et les pou­voirs publics se sont empa­rés du thème du loge­ment.

Il fau­drait que les prix s’ajustent et com­pensent des taux demeu­rant éle­vés. A titre de com­pa­rai­son, il faut remon­ter à 2012 pour retrou­ver un taux moyen de cré­dit iden­tique à celui que nous connais­sons actuel­le­ment. Or en 2012, le prix moyen d’une mai­son était 19% moins cher qu’aujourd’hui (2 068 € le m² ver­sus 2 459 € aujourd’hui) et celui d’un appar­te­ment 17% moins éle­vé (3 484 € le m² ver­sus 4 072 €). Pour retrou­ver un mar­ché immo­bi­lier dyna­mique, l’offre et la demande doivent se récon­ci­lier.

Carte de prix et de volume de tran­sac­tions en Île-de-France

 

 

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

RÉSERVEZ VOTRE PANIER DU MARCHÉ (FERME DE TORCHY) A RETIRER LE VENDREDI OU LE SAMEDI AU RELAIS JOURNAL DES DEUX RIVES 76 RUE PAUL DOUMER À TRIEL !

RÉSERVATION
LES MARDI & MERCREDI
PAR SMS AU 07 67 53 45 63
RENS AU 06 79 69 51 50

Share This
Verified by MonsterInsights