Actualités

Commémoration du 14 juillet 2023 aux Mureaux : discours d’actualités mais moins suivie

par | 19 juillet 2023 | His­toire, Les Mureaux, Meu­lan, Socié­té

Céré­mo­nie patrio­tique au Parc Jean-Vau­zelle aux Mureaux (Pho­to J2R)

Vendre­di 14 juillet 2023, un défi­lé et une céré­mo­nie patrio­tique ont été orga­ni­sés aux Mureaux pour célé­brer la fête natio­nale. Cette céré­mo­nie s’est faite avec la par­ti­ci­pa­tion de la Fédé­ra­tion des Anciens Com­bat­tants et de l’Union Natio­nale des Com­bat­tants et Vic­times de guerre, ain­si que les sta­giaires d’Insersite, des éclai­reurs du Rocher et les membres des conseils muni­ci­paux des enfants et des jeunes de la ville dans le Parc Jean-Vau­zelle. Mais en dehors de ces par­ti­ci­pants et mal­gré la pré­sence d’une dou­zaine d’élus de la majo­ri­té muni­ci­pale, dont le maire, il faut noter une faible pré­sence de muriau­tins.

Avec un avant goût lors de la Fête de l’air, qui s’est dérou­lée le 8 juillet der­nier, le balais des avions mili­taires, en entraî­ne­ment, au-des­sus des Mureaux, avait repris depuis quelques jours, pour rap­pe­ler que ce ven­dre­di 14 juillet est le jour de la fête natio­nale en France.Retour ligne automatique
Aujourd’hui les Champs Ély­sées à Paris ont accueilli le défi­lé des armées avec l’Inde en pays invi­té. La par­ti­ci­pa­tion de l’Inde est là pour célèbre la 25ème année du par­te­na­riat stra­té­gique fran­co-indien, scel­lé en 1998 par le Pré­sident de la Répu­blique Jacques Chi­rac et le Pre­mier ministre Atal Biha­ri Vaj­payee.

His­toire de la fête natio­nale

La date du « 14 juillet » fut offi­ciel­le­ment choi­sie sous la IIIe Répu­blique en 1880. C’est au même moment que la Mar­seillaise devient hymne offi­ciel. A l’époque cer­tains dépu­tés n’étaient pas d’accord sur ce choix en rai­son du carac­tère violent de la « prise de la Bas­tille  » le 14 juillet 1789. Mais le consen­sus se fit autour du 14 juillet 1790, date de la « Fête de la fédé­ra­tion ».Retour ligne automatique
Par consé­quent, le 14 juillet com­mé­more non pas la « prise de la Bas­tille », mais la « Fête de la Fédé­ra­tion », qui fut un moment de paix et d’unité avec que les moments les plus san­glants de la Révo­lu­tion Fran­çaise se déroulent.

Céré­mo­nie aux Mureaux

D’ailleurs le dis­cours des repré­sen­tants des élus du conseil muni­ci­pal des enfants des Mureaux a rap­pe­lé ce fait. Ce der­nier dis­cours a éga­le­ment sou­li­gné l’absurdité des vio­lences urbaines qui se sont dérou­lées il y a peu, par­ti­cu­liè­re­ment ce qui a été appe­lé par ces jeunes élus « la ten­ta­tive d’assassinat » du maire de L’Haÿ-les-Roses.

Ven­dre­di 14 juillet, un défi­lé et une céré­mo­nie ont été orga­ni­sés aux Mureaux pour célé­brer la fête natio­nale avec la par­ti­ci­pa­tion de la Fédé­ra­tion des Anciens Com­bat­tants, de l’Union Natio­nale des Com­bat­tants et Vic­times de guerre, des sta­giaires de l’été connec­té d’Insersite, des éclai­reurs du Rocher, des membres du conseil muni­ci­pal des enfants et des jeunes. Évi­dem­ment des élus étaient pré­sents. Plus exac­te­ment, douze élus de la majo­ri­té muni­ci­pale étaient pré­sents, dont le maire, M. Fran­çois Garay.Retour ligne automatique
A 10h30, le défi­lé est par­tie de devant la mai­rie des Mureaux à tra­vers le centre-ville jusqu’au Parc Jean-Vau­zelle. C’est là qu’à 11h, une céré­mo­nie devant le monu­ment aux morts. La céré­mo­nie était pré­si­dée par le maire des Mureaux et codi­ri­gée par les conseils muni­ci­paux Clé­ment Mado­ré, Conseiller muni­ci­pal délé­gué char­gé des finances, et Mia­ly Rama­na­man­dim­by Conseillère muni­ci­pale délé­guée char­gée de la vie évè­ne­men­tielle, des fes­ti­vi­tés et des céré­mo­nies.Retour ligne automatique
La céré­mo­nie, mal­gré un malaise dans l’assistance en rai­son de la cha­leur, s’est pas­sé selon le pro­to­cole habi­tuel.Retour ligne automatique
Les élus et les élus des conseils muni­ci­paux des enfants et des jeunes ont par­ti­ci­pé aux dis­cours et aux remises de gerbes au pied du monu­ment aux morts des Mureaux. Des dis­cours, comme cela fut déjà évo­qué plus haut, ont tour­né autour de l’histoire du 14 juillet, mais sur­tout des vio­lences urbaines. Ces der­nières se sont pro­duites suite à la mort tra­gique de Nahel à Nan­terre. Des vio­lences qui se sont pro­duites aux Mureaux éga­le­ment. Cepen­dant la com­mune fut épar­gnée par rap­port à d’autres où des sym­boles de l’état, de l’entraide sociales et de l’unité natio­nale, ain­si que des com­merces pillés furent les cibles de ces vio­lences urbaines.Retour ligne automatique
Des vio­lences condam­nées qui sont pré­sents dans les dis­cours qui sou­lignent que la dia­logue doit être plus fort que la vio­lence (dis­cours à retrou­ver dans le repor­tage de la Webtélé2r).

Il faut noter qu’en dehors des élus et des asso­cia­tions pré­sentes, qui ras­sem­blaient plus d’une cin­quan­taine de per­sonnes, il y avait une dizaine de muriau­tins en plus. Les vacances et la cha­leur sont sans doute des rai­sons.

Feu d’artifice tiré le 13 juillet 2023 entre Les Mureaux et Meu­lan-en-Yve­lines (Pho­to J2R)


Les fes­ti­vi­tés du 14 juillet aux Mureaux, mais aus­si à Meu­lan-en-Yve­lines, ont com­men­cé dès le 13 juillet avec un feu d’artifice tiré en com­mun sur le thème de la Coupe du Monde de Rug­by, qui va se dérou­ler en France à par­tir du 8 sep­tembre. Ce der­nier feu d’artifice fut tiré d’une péniche au milieu de la Seine, un fleuve entre deux com­munes ayant une his­toire com­mune.

 

RÉSERVEZ VOTRE PANIER DU MARCHÉ (FERME DE TORCHY) A RETIRER LE VENDREDI OU LE SAMEDI AU RELAIS JOURNAL DES DEUX RIVES 76 RUE PAUL DOUMER À TRIEL !

RÉSERVATION
LES MARDI & MERCREDI
PAR SMS AU 07 67 53 45 63
RENS AU 06 79 69 51 50

Share This
Verified by MonsterInsights