Actualités

Vœux 2023 au CHIMM : « Solidarité, Attractivité et Efficacité »

par | 3 jan­vier 2023 | gpseo, Les Mureaux, Meu­lan, Socié­té

Madame Diane Pet­ter, Direc­trice géné­rale du Grou­pe­ment Hos­pi­ta­lier Ter­ri­to­riale des Yve­lines Nord, regrou­pant le CH Fran­çois-Ques­nay, CHI de Meu­lan-Les Mureaux/ CHI de Pois­sy – Saint-Ger­main-en-Laye, pose au centre de la pho­to avec l’équipe diri­geante du CHIMM (Pho­to J2R)

Mardi 3 jan­vier 2023, une céré­mo­nie de vœux a été orga­ni­sée par la direc­tion du Centre Hos­pi­ta­lier Inter­com­mu­nal de Meu­lan-Les Mureaux (CHIMM) sur le site Hen­ri IV, situé à Meu­lan. Une céré­mo­nie qui a abor­dée l’évolution des trois sites du CHIMM et le sou­tien aux per­son­nels hos­pi­ta­liers et de san­té, qui, en cette période de triple épi­dé­mie (Covid-19, grippe et bron­chio­lite) et de crise, ne sont pas oubliés. Trois mots sont à rete­nir du dis­cours de Madame Diane Pet­ter, Direc­trice géné­rale du Grou­pe­ment Hos­pi­ta­lier Ter­ri­to­riale des Yve­lines Nord, regrou­pant le CH Fran­çois-Ques­nay, CHI de Meu­lan-Les Mureaux/ CHI de Pois­sy – Saint-Ger­main-en-Laye : « Soli­da­ri­té, Attrac­ti­vi­té et Effi­ca­ci­té ». Par Damien Dele­rin

C’est la pre­mière céré­mo­nie de vœux post-covid19 qui s’est tenue ce mar­di 3 jan­vier 2023 sur le site Hen­ri IV de Meu­lan-en-Yve­lines (sur l’île du Fort) du Centre Hos­pi­ta­lier Inter­com­mu­nal de Meu­lan-Les Mureaux ou CHIMM.

C’est dans le Hall de l’accueil, que Madame Diane Pet­ter, Direc­trice géné­rale du Grou­pe­ment Hos­pi­ta­lier Ter­ri­to­riale des Yve­lines Nord, regrou­pant le CH Fran­çois-Ques­nay, CHI de Meu­lan-Les Mureaux/ CHI de Pois­sy – Saint-Ger­main-en-Laye, a pu pré­sen­ter ses vœux et faire le bilan de l’année écou­lée. Cette céré­mo­nie de vœux est la pre­mière post-covid19, mais le masque n’est pas loin. Cette céré­mo­nie se tient au cœur même du site Hen­ri IV et la France est en pleine triple épi­dé­mie (Covid-19, grippe et bron­chio­lite). Il faut gar­der les bons gestes.
Madame la Direc­trice était entou­rée, pour cette céré­mo­nie, de M. Fran­çois Garay, Maire des Mureaux et Pré­sident du conseil de sur­veillance du CHIMM, de Madame Cécile Zam­mit-Popes­cu, Pré­sident de la Com­mu­nau­té Urbaine Grand Paris-Seine&Oise (GPS&O), Maire de Meu­lan-en-Yve­lines et Vice-pré­si­dente du Conseil de sur­veillance du CHIMM et du Doc­teur Serge Loko, Pré­sident de la Com­mis­sion Médi­cale d’Établissement et Chef de ser­vice de la phar­ma­cie du CHIMM. Durant la céré­mo­nie, ils ont été rejoints par M. Simon Kief­fer, Direc­teur de la délé­ga­tion des Yve­lines de l’Agence Régio­nale de San­té d’Île-de-France (ARS Île-de-France). Ce der­nier a éga­le­ment pro­non­cé un petit dis­cours de vœux à la fin de la céré­mo­nie.

« Soli­da­ri­té, Attrac­ti­vi­té et Effi­ca­ci­té »

 

Madame Diane Pet­ter, Direc­trice géné­rale du Grou­pe­ment Hos­pi­ta­lier Ter­ri­to­riale Yve­lines Nord, regrou­pant le CH Fran­çois-Ques­nay, CHI de Meu­lan-Les Mureaux/ CHI de Pois­sy – Saint-Ger­main-en-Laye (Pho­to J2R)

En tant que Direc­trice du GHT des Yve­lines Nord depuis 4 mois, c’est Mme Pet­ter qui a pris la parole en pre­mière pour faire le bilan de l’année écou­lée (réa­li­sa­tions, pro­jets, per­son­nels hos­pi­ta­liers, déve­lop­pe­ment des ser­vices, des coopé­ra­tions…) mais aus­si pour faire le point sur les pro­jets à venir au sein du CHIMM. C’est sa pre­mière céré­mo­nie de vœux de l’année, comme elle l’a pré­ci­sé, et elle a vou­lu com­men­cer par le CHIMM. Elle a fait un point sur une évo­lu­tion, de la situa­tion site par site, posi­tive mal­gré les contraintes en res­sources humaines : « Nous avons tra­vaillé de concert pour conso­li­der nos acti­vi­tés et notre lea­der­ship dans plu­sieurs domaines. »

Effec­ti­ve­ment, le CHIMM est com­po­sé de trois sites : le site de Meu­lan-en-Yve­lines sur l’île du Fort (où s’est tenue la céré­mo­nie), le site de Béche­ville aux Mureaux et l’Établissement d’Hébergement pour Per­sonnes Âgées Dépen­dantes (EHPAD) Châ­te­lain-Guillet.

Sur le site de Meu­lan-en-Yve­lines, un nou­veau ser­vice de court séjour géria­trique a fait l’objet de tra­vaux de réno­va­tions pour amé­lio­rer le confort des patients mais aus­si les condi­tions de tra­vail des pro­fes­sion­nels. Une nou­velle uni­té va ouvrir en 2023. Il y a eu un ren­for­ce­ment du ser­vice de méde­cine poly­va­lente en pas­sant de 7 lits à 15 lits. L’Objectif sui­vant est de 22 lits en mars 2023. Dans le cadre de la lutte contre la dou­leur, le CHIMM a eu l’autorisation d’ouvrir un nou­vel hôpi­tal de jour, qui est recon­nu régio­na­le­ment. Le dépar­te­ment de San­té Publique, très actif au CHIMM, a rem­por­té un appel à pro­jet pour La Per­ma­nence d’Accès aux Soins, ou PAS, Dépar­te­men­tale des Yve­lines. De ce fait, le CHIMM a obte­nu un finan­ce­ment pour un camion mobile pour par­cou­rir le dépar­te­ment des Yve­lines dans une démarche d’aller vers les plus dému­nies.
Sur le site des Mureaux, Béche­ville est pour Madame la Direc­trice un posi­tion­ne­ment stra­té­gique. Avec le FAM, ou Foyer d’Accueil Médi­ca­li­sé, inter­dé­par­te­men­tal « Patrick-Deved­jian » inau­gu­ré le 16 sep­tembre 2021, le site de Béche­ville accueille un pro­jet très inno­vant por­té par le dépar­te­ment, l’université et l’hôpital de Garches. Stra­té­gique éga­le­ment avec l’institut du Sport Para-san­té connec­té qui est à venir et qui sera un centre expert des­ti­né à accueillir une acti­vi­té d’excellence pour les spor­tifs tra­di­tion­nels ou souf­frants d’handicaps majeurs dans le cadre d’activités de réédu­ca­tion. Il doit ouvrir ses portes en 2026. Cela est por­teur d’une dyna­mique que le GHT veut encou­ra­ger.
Les orien­ta­tions stra­té­giques com­munes pour les soins de suite et de réadap­ta­tion, qui vont deve­nir les soins médi­caux de réédu­ca­tion, ont été vali­dées par les trois éta­blis­se­ments gérés par la direc­tion com­mune, afin de confor­ter sur le site de Béche­ville une offre de soin spé­cia­li­sée. Le Sché­ma Direc­teur Immo­bi­lier est en cour d’élaboration et d’autres pro­jets des­ti­nés à com­plé­ter l’offre sur ce site, dont le futur Cam­pus des Métiers du Sani­taire et du Social de l’Ouest Pari­sien avec la région Île-de-France, le dépar­te­ment des Yve­lines et la com­mune des Mureaux, vont offrir de nom­breuses pers­pec­tives d’avenir. Il y a eu éga­le­ment une amé­lio­ra­tion de la voi­rie et la mise en place d’une ligne de Bus aux Mureaux pour aller au FAM de Béche­ville active 7 jours sur 7. Les équipes sur le site de Béche­ville ont rem­por­té, aus­si, un appel à pro­jet autour de la pro­mo­tion de la sécu­ri­té rou­tière, per­met­tant de moder­ni­ser le pla­teau tech­nique, « déjà de bon niveau » sou­ligne t‑elle, sur ce qui est simu­la­teur de conduite et par­cours de mobi­li­tés exté­rieurs.

Pour l’EHPAD Châ­te­lain-Guillet à Meu­lan, il y a eu une éva­lua­tion interne, impor­tant pour la cer­ti­fi­ca­tion pour des éta­blis­se­ments médi­co-sociaux, et une ins­pec­tion avec la direc­tion dépar­te­men­tale et l’ARS qui s’est bien pas­sée. Il était impor­tant pour elle de sou­li­gner que l’établissement a pu rou­vrir aux familles après les deux der­nières années per­tur­bées par la crise sani­taire.

Comme pour tous les éta­blis­se­ments de san­té, le CHIMM s’est d’abord ses pro­fes­sion­nels « qui s’engagent tous les jours pour servir…en pre­mière ligne ou sur des ser­vices sup­ports » a décla­ré Mme Pet­ter. La direc­tion des res­sources humaines a conduit plu­sieurs actions internes, car le sou­tien aux pro­mo­tions pro­fes­sion­nelles est fon­da­men­tal pour elle. Sept per­sonnes ont été sou­te­nues durant l’année 2022. Des démarches ont été effec­tuées pour amé­lio­rer les condi­tions de tra­vail du per­son­nel et la réduc­tion des risques pro­fes­sion­nels pré­cise t‑elle. Des actions nou­velles ont été mises en place pour répondre aux attentes des pro­fes­sion­nels : des jour­nées « bien-être » et le Noël du per­son­nel com­mun au CHIPS et au CHIMM.
Mal­gré cela, « la Com­mis­sion de Cer­ti­fi­ca­tion de la Haute Auto­ri­té de San­té de cer­ti­fier le CHIMM sous condi­tion n’a pas été la recon­nais­sance atten­due après une mobi­li­sa­tion intense des pro­fes­sion­nels » explique Mme Pet­ter. Il faut pour elle pour­suivre ce qui a été enga­gé réso­lu­ment et en argu­men­tant sur les actions dans le cadre d’une nou­velle can­di­da­ture, qui va être dépo­sée et en pré­pa­rant la pro­chaine visite annon­cée pour fin 2023.
En 2022, l’ARS a sou­te­nu le CHIMM au niveau de sa situa­tion finan­cière très dégra­dée : « 14 mil­lions d’Euros sur 10 ans pour res­tau­rer les marges finan­cières de l’établissement, plus 5 mil­lions d’Euros d’aides à l’investissement ». Le CHIMM a pu ain­si renou­ve­ler une par­tie de son équi­pe­ment. Depuis jan­vier 2022, le CHIMM s’est aus­si rac­cor­dé au réseau de chauf­fage urbain pour le site de Béche­ville avec un par­te­na­riat avec la ville des Mureaux, l’ADEM et le groupe Coriance, pour quit­ter l’utilisation des éner­gies fos­siles comme d’autres éta­blis­se­ments.
Le CHIMM a res­ser­ré les liens de coopé­ra­tion avec d’autres éta­blis­se­ments dans de nom­breuses dis­ci­plines afin de ren­for­cer les équipes et la dyna­mique. Un pre­mier pôle inter-éta­blis­se­ment consa­cré aux urgences a vu le jour et deux autres sont en pré­pa­ra­tion.
Tous les éta­blis­se­ments du GHT des Yve­lines Nord se sont mobi­li­sés pour la semaine du Déve­lop­pe­ment Durable. C’est un élé­ment d’attractivité de pou­voir faire cela dans un éta­blis­se­ment de san­té.
Un pro­jet en san­té men­tale et en péri­na­ta­li­té sont rete­nus au niveau natio­nal. Une filière endo­mé­triose a été label­li­sée et elle est co-por­tée avec le CH de Ver­sailles. Le CHIMM a créé une uni­té ter­ri­to­riale d’éducation thé­ra­peu­tique. Il y a aus­si le déve­lop­pe­ment de for­ma­tion d’infirmière en pra­tique avan­cée, qui est éga­le­ment une dyna­mique ter­ri­to­riale. Il y aus­si des actions pour la prise en charge de l’obésité sur le ter­ri­toire. Le CHIMM a ren­for­cé ses par­te­na­riats avec, par exemple, son uni­ver­si­té de réfé­rence à Saclay, les com­munes de Meu­lan et des Mureaux et les ser­vices publics. Cela ren­force l’efficacité du centre hos­pi­ta­lier. Cette année, il y a eu la mise en place d’une meilleure com­mu­ni­ca­tion pour mettre en avant les ins­ti­tuts de for­ma­tions, per­met­tant au CHIMM de rendre plus visibles auprès des patients.

Il y a des réus­sites, mais il y a aus­si des dif­fi­cul­tés et des inquié­tudes que Mme Pet­ter a abor­dées éga­le­ment. Il y des dif­fi­cul­tés pour recru­ter, fidé­li­ser et assu­rer la conti­nui­té des acti­vi­tés du CHIMM au ser­vice de la popu­la­tion. « C’est un com­bat quo­ti­dien ! »« Inquié­tude sur la capa­ci­té à tenir alors que nous comp­tons trois ans de crise conti­nue ». Le che­min est dif­fi­cile et l’engagement de tous les pro­fes­sion­nels, encore ses der­niers mois : « force le res­pect et nous oblige col­lec­ti­ve­ment. » « Plus que jamais, notre volon­té com­mune est de répondre à nos mis­sions de soin, d’enseignement, de recherches et de pré­ven­tions » a décla­ré Mme Pet­ter. Cette volon­té est, d’après Madame la direc­trice, intacte et son sou­tien au CHIMM est acquis. Elle retient trois prin­cipes fédé­ra­teurs : «  notre soli­da­ri­té…, notre attractivité…et notre effi­ca­ci­té…  »
En 2023, l’ambition du CHIMM est large et touche à de nom­breux domaines : conso­li­der l’activité chi­rur­gi­cale sur trois à quatre salles, ouvrir sept lits sup­plé­men­taires en méde­cine poly­va­lente, déve­lop­per l’activité de l’hôpital de jour, mettre en place une ges­tion des lits effi­cace pour le par­cours de soin et struc­tu­rer des par­cours plus per­ti­nents notam­ment pour les per­sonnes âgées. Au niveau du ter­ri­toire, il y a la construc­tion du pro­jet médi­cal de soins par­ta­gés, la conso­li­da­tion et la mon­tée en puis­sance des col­la­bo­ra­tions sur­tout autour du site de Béche­ville. Le CHIMM a éga­le­ment inves­tir et fina­li­ser le Sché­ma Direc­teur Immo­bi­lier avec l’aide de l’ARS afin d’optimiser un poten­tielle patri­moine impor­tant et construire une tra­jec­toire res­pon­sable et durable. « Nous devons faire des choix de façon col­lec­tives et res­pon­sables pour sou­te­nir nos mis­sions » a décla­ré Mme Pet­ter avant de ter­mi­ner son dis­cours en pré­sen­tant ses vœux à tous les pro­fes­sion­nelles de san­té du CHIMM.

Mer­ci pour vos sou­tiens

Le Doc­teur Serge Loko, qui prit ensuite la parole à la suite de Mme Pet­ter. Il a noté les évo­lu­tions et remer­cié de nom­breuses per­sonnes pour leurs impli­ca­tions. Il a remer­cié sur­tout les deux maires pré­sents pour leurs appuis, qui a per­mis au CHIMM de gar­der ses lits de réani­ma­tions. Un sou­tien impor­tant sur­tout lorsque le Doc­teur Loko sou­ligne qu’ils sont actuel­le­ment biens uti­li­sés.

Le Doc­teur Serge Loko remer­ciant les maires de Meu­lan-en-Yve­lines et des Mureaux (Pho­to J2R)

Puis, c’est le maire des Mureaux, M. Fran­çois Garay, qui a pré­sen­té les vœux du conseil de sur­veillance du CHIMM. Il fut sui­vi par M. Simon Kief­fer, Direc­teur de la délé­ga­tion des Yve­lines de l’ARS Île-de-France qui a pré­sen­té les siens et le sou­tien de sa struc­ture au CHIMM.

Cette céré­mo­nie s’est clô­tu­rée sans la remise des médailles du tra­vail, qui, tra­di­tion­nel­le­ment, ter­mi­nait les vœux du CHIMM. Mais elle fut impor­tante pour les membres du per­son­nel de l’hôpital inter­com­mu­nal, qui ont pu entendre des dis­cours dans les­quelles leurs dif­fi­cul­tés, ain­si que leurs souf­frances, n’étaient pas oubliées.

 

RÉSERVEZ VOTRE PANIER DU MARAÎCHER (FERME DE TORCHY) A RETIRER LE VENDREDI OU LE SAMEDI AU RELAIS JOURNAL DES DEUX RIVES 76 RUE PAUL DOUMER À TRIEL !

RÉSERVATION
LES MARDI & MERCREDI
PAR SMS AU 07 67 53 45 63
RENS AU 06 79 69 51 50

Share This
Verified by MonsterInsights