Actualités

Journal des 2r : 1/7/2024(Législatives, Epône, Les Mureaux, Meulan, Triel, Vaux, Verneuil, Vernouillet Olympisme, associations, été 2024)

Edi­tion du 1er juillet 2024 « Jour­nal des 2r » en vidéo, une spé­ciale « été 2024 » et élec­tions légis­la­tives anti­ci­pées, qui a été enre­gis­trée dans la cave du Tré­so­rier de l’association ADAIM en ges­tion…

lire plus

Des habitants de Villennes-sur-Seine se mobilisent contre la bétonite

par | 5 juillet 2022 | Immo­bi­lier, Villennes/Médan

La mobi­li­sa­tion conti­nue depuis décembre 2021 contre la vague de béton­ni­sa­tion du vil­lage de Villennes-sur-Seine. Atten­tion aux effets post-élec­tions. (DR)

Le dimanche 3 juillet, envi­ron 50 habi­tants de Villennes-sur-Seine se sont mobi­li­sés pour dire haut et fort « Construire oui, mais pas n’im­porte com­ment ! ». Ils se sont ras­sem­blés devant le point de vente d’un ensemble immo­bi­lier qui fait débat. Le maire, contac­té, n’a pas don­né suite à nos ques­tions. 

Depuis sept mois la grogne monte dans les col­lines magni­fiques de Villennes-sur-Seine. « Sau­vons Villennes-sur-Seine d’une urba­ni­sa­tion exces­sive » a été le titre d’un tract éla­bo­ré et dif­fu­sé par l’as­so­cia­tion des Rive­rains Foch-Leclerc (RFLV) pen­dant la cam­pagne légis­la­tive de 2022. La dépu­tée sor­tante était à ses côtés ; les élus d’op­po­si­tion se mani­festent éga­le­ment pour encou­ra­ger ces gestes démo­cra­tiques locaux. La ville souf­fri­rait de béto­nite, c’est à dire d’une ten­dance exces­sive à la béton­ni­sa­tion.

C’est le ras-le-bal dans tous les quar­tiers de Villennes : pour l’as­so­cia­tion RFLV, il est urgent de « sau­ve­gar­der l’ar­chi­tec­ture exis­tante du beau vil­lage ». Sous le soleil domi­ni­cal du dimanche 3 juillet, trois asso­cia­tions (RFLV, Marolles et Groux) ont mobi­li­sé des habi­tants devant la bulle de com­mer­cia­li­sa­tion par Quar­tus d’une rési­dence bap­ti­sée Pano­ra­ma, face au Parc de Marolles, à côté du Domaine du Parc, qui avait éga­le­ment sus­ci­té une forte oppo­si­tion. Ce pro­gramme pro­met, comme tous les pro­jets qui se veulent « green », la ver­dure et la nature, tout en la détrui­sant. C’est déjà la contra­dic­tion de notre monde sous l’in­fluence de la loi SRU et de tous les ava­tars qui l’ont sui­vie.

Certes, les mani­fes­tants demandent plus de trans­pa­rence et de cla­ri­fi­ca­tion : veut-on, oui ou non, un cadre natu­rel viable et pérenne dans les années à venir qui s’an­noncent périlleuses en rai­son du chan­ge­ment cli­ma­tique ? Dans une ambiance convi­viale, les mani­fes­tants se sont ren­dus à l’é­vi­dence : « La mul­ti­pli­ca­tion des opé­ra­tions immo­bi­lières ne prend pas compte des fon­da­men­taux envi­ron­ne­men­taux et sociaux ». Le maire Jean-Pierre Lai­gneau, qui n’a pas répon­du à nos ques­tions par cour­riel, était là pour prendre la tem­pé­ra­ture de sa popu­la­tion. Très bien, mais les membres des trois asso­cia­tions ont exi­gé davan­tage : des actes et de la concer­ta­tion avant de lan­cer des opé­ra­tions de grande enver­gure. Selon la publi­ca­tion de l’as­so­cia­tion RFLV dans sa page Face­book , les mani­fes­tants « attendent une vraie dis­cus­sion trans­pa­rente sur ces pro­jets et sur­tout plus de volon­ta­risme pour stop­per ces pro­jets tech­no­cra­tiques. »

En réa­li­té, la pous­sée de béto­nite pro­vient des pro­jets struc­tu­rants comme Eole. Do you remem­ber ? : le 10 décembre 2021, Jean-Pierre Lai­gneau et Pierre Bédier, res­pec­ti­ve­ment maire de Villennes-sur-Seine et pré­sident du dépar­te­ment des Yve­lines, ont pré­sen­té le pro­jet Eole et ses impli­ca­tions sur la zone proche de la gare de Villennes-sur-Seine. Certes, la mul­ti­mo­da­li­té est favo­ri­sée, mais il faut res­ter vigi­lant pour pré­ser­ver le cadre de vie.  Enfin, avant de construire, il est impor­tant d’a­dap­ter les moyens de dépla­ce­ment :  c’est toute la ville qu’il faut adap­ter, sinon elle devien­drait une zone de concen­tra­tion de pol­lu­tion, d’allers et venues au rythme des nou­veaux RER à proxi­mi­té des écoles.

 

Pour en savoir plus :

https://www.facebook.com/RFLVVillennesSurSeine
et https://riverains-villennes.org

RÉSERVEZ VOTRE PANIER DU MARAÎCHER (FERME DE TORCHY) A RETIRER LE VENDREDI OU LE SAMEDI AU RELAIS JOURNAL DES DEUX RIVES 76 RUE PAUL DOUMER À TRIEL !

RÉSERVATION
LES MARDI & MERCREDI
PAR SMS AU 07 67 53 45 63
RENS AU 06 79 69 51 50

Municipales 2020

Share This
Verified by MonsterInsights