Actualités

Une équipe mobile pour suivre et traiter la précarité

par | 11 mai 2022 | Meu­lan, Socié­té

L’é­quipe Lits Halte Soins San­té (LHSS) a son QG à Meu­lan-en-Yve­lines ; la plu­part du temps l’é­quipe sera sur le ter­rain au nord des Yve­lines. (J2R)

Depuis quelques mois, une équipe mobile dans les Yve­lines a été consti­tuée et sera finan­cée, sur la durée, pour diag­nos­ti­quer, suivre et trai­ter la pré­ca­ri­té « invi­sible ». Avec un réseau ados­sé à la fon­da­tion L’E­lan retrou­vé de Meu­lan-en-Yve­lines, cette équipe de pro­fes­sion­nels aura la tâche de réduire la double frac­ture social et médi­cale.

Depuis avril 2022, cinq pro­fes­sion­nels com­posent cette équipe pluridisciplinaire(1) qui peut inter­ve­nir du lun­di au ven­dre­di, pen­dant les heures de tra­vail, sur tout le ter­ri­toire des Yve­lines.

Finan­cé sur la durée par une série d’ins­ti­tu­tions et notam­ment l’A­gence régio­nale de San­té, cette équipe se fixe comme mis­sion d’ar­pen­ter le ter­rain afin de suivre et trai­ter la pré­ca­ri­té « invi­sible » : celles et ceux qui vivent dans la rue, SDF, en bidon­villes, qui sont accom­pa­gnées par les réseaux d’in­ser­tion et d’aide sociale (CHU, CHRS, hôtels sociaux, héber­ge­ment tran­si­toires col­lec­tifs…) ou rele­vant du droit d’asile (CAES, CADA, HUDA…) ; les per­sonnes héber­gées dans les Foyers de tra­vailleurs migrants ou rési­dences sociales non trans­for­mées. 

Toutes les membres de l’é­quipe ont une fibre social et sont ani­mées par le ser­vice public. Comme l’a sou­li­gné Sabri­na, cette équipe per­met de « don­ner nais­sance à une solu­tion et à un pro­jet social qui fait sens » dans une socié­té de plus en plus frac­tu­rée.  Pour Lucile, il était temps « d’é­lar­gir le champs d’ac­tion de leur métier avec une approche plu­ri­dis­ci­pli­naire. »

Certes, l’é­ten­due de la tâche déborde géo­gra­phi­que­ment et struc­tu­rel­le­ment : la popu­la­tion cible ne pour­rait être trai­tée à court-terme. Mais il s’a­git de conte­nir la pous­sée de la pré­ca­ri­té. Pour Léa, la coor­di­na­trice de l’é­quipe, « il s’a­git de per­mettre l’ac­cès aux soins au plus grands nombre de per­sonnes dans la grande pré­ca­ri­té et élar­gir notre champ d’ac­tion sur la durée… »  En atten­dant la créa­tion des autres équipes dans les Yve­lines, le nord du dépar­te­ment sera à la pointe de la lutte contre cette pré­ca­ri­té qui nous encercle dans une sorte de fata­li­té sociale. 

En ren­con­trant cette équipe, qui est « héber­gée » au centre Gil­bert Raby de Meu­lan-en-Yve­lines, on com­prend rapi­de­ment que l’op­ti­misme règne avec une cer­taine dose de réa­lisme et de prag­ma­tisme car la pré­ca­ri­té a besoin de plus de moyens et,  a for­tio­ri des poli­tiques publiques de San­té robustes et pérennes.

 

Les LHSS Mobile pro­pose et réa­lise dif­fé­rentes pres­ta­tions :

– L’évaluation ponc­tuelle de l’état de san­té soma­tique et psy­chique des per­sonnes ;
– La déli­vrance de pre­miers soins, appui à l’hospitalisation si néces­saire ;
– Les conseils en matière de réduc­tion des risques et des dom­mages pour les per­sonnes usa­gères de pro­duits psy­choac­tifs, sous réserve d’être for­mées et d’informer et/ou orien­ter vers le sec­teur de l’addictologie pour un accom­pa­gne­ment spé­cia­li­sé ;
– La prise en charge avant recours au sys­tème de san­té de droit com­mun (méde­cin géné­ra­liste ou spé­cia­liste) ou à un dis­po­si­tif spé­cia­li­sé (de type LHSS, LAM, CSAPA, CAARUD, ACT ou autre) ;
– L’orientation vers des bilans de san­té et sui­vi ;
– Par­ti­ci­pa­tion à des pro­grammes de pré­ven­tion indi­vi­duelle – vac­ci­na­tions ou dépis­tage ;
– Le concours à des acti­vi­tés d’éducation à la san­té et à d’éducation thé­ra­peu­tique ;
– La construc­tion d’actions col­lec­tives de pré­ven­tion-pro­mo­tion de la san­té ;
– L’identification des besoins en matière d’accompagnement social, d’ouverture des droits (domi­ci­lia­tion, mini­ma sociaux, papiers d’identité, cou­ver­ture mala­die etc.) ;
– Le recueil des infor­ma­tions sur le sui­vi social, aide à la réa­li­sa­tion de demandes d’hébergement ou de loge­ment (ex SIAO, demande de loge­ment social…). (Source : https://www.elan-retrouve.org/structure/lhss-mobile-78/)

 Lits Halte Soins San­té (LHSS) équipe mobile 78

2 ave­nue du Maré­chal Joffre

78250 Meu­lan-en-Yve­lines Tél 01 78 73 22 56 ou 07 83 09 70 40 cour­riel : equipemobile.lhss@elan-retrouve.org

 

1. Léa (infir­mière), un méde­cin, Dr Sor­ba­ra (coor­di­na­teur), Sabri­na (psy­cho­logue), Jori­cka (tra­vailleur social), Lucile (infir­mière).
Pour en savoir plus : https://www.elan-retrouve.org/structure/lhss-mobile-78/

 

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

RÉSERVEZ VOTRE PANIER DU MARAÎCHER (FERME DE TORCHY) A RETIRER LE VENDREDI OU LE SAMEDI AU RELAIS JOURNAL DES DEUX RIVES 76 RUE PAUL DOUMER À TRIEL !

RÉSERVATION
LES MARDI & MERCREDI
PAR SMS AU 07 67 53 45 63
RENS AU 06 79 69 51 50

Municipales 2020

Share This
Verified by MonsterInsights