Actua­li­tés

Un mini­bus élec­trique à Triel, c’est pour bientôt

par | 6 octobre 2020 | Socié­té, Triel-sur-Seine

Ce qui nous attend dans les rues de Triel (DR)

Henri Sal­va­dor a van­té les bien­faits de la marche à pied ; la mode actuelle nous pro­pose la trot­ti­nette ou le vélo et, pour les riches, une sorte de mono-roue bien lourde à por­ter quand la bat­te­rie s’est vidée. Triel pro­po­se­ra bien­tôt à ses habi­tants le Bluebus.

Enquête, concer­ta­tion et expérimentation

Une enquête citoyenne est en cours auprès des Triel­lois. Son objet ? L’expérimentation d’un trans­port intra­mu­ros, pré­vue du 27 novembre au 5 décembre pro­chain, sera concré­ti­sée par un Blue­bus (élec­trique). Effet de mode, enga­ge­ment de cam­pagne ou réponse rai­son­née au tout voi­ture qui est deve­nu le quo­ti­dien de nom­breux habi­tants ? C’est en tout cas un pre­mier départ vers la mobi­li­té douce tant souhaitée.

A Triel, sans voi­ture on souffre, les dis­tances se chiffrent en kilo­mètres, les rues « ont une incli­nai­son très pro­non­cée » et les trot­toirs, quand il y en a, sont en mau­vais état ou occu­pés « tem­po­rai­re­ment » par les livrai­sons, sta­tion­ne­ment etc.). Puisque le tout pié­ton ou le tout vélo ne sont pas pos­sibles pour tous, un pro­jet de trans­port col­lec­tif aurait dû être ini­tié depuis long­temps. De nom­breuses com­munes aus­si éten­dues que Triel en sont équi­pées depuis long­temps. En 2021, si tout va bien, la sil­houette com­pacte de ce bus élec­trique sillon­ne­ra les rues de notre ville. Fabien Tan­ti, adjoint au maire (mobi­li­té, plan vélo et han­di­cap) a bien vou­lu nous éclai­rer sur ce pro­jet ambi­tieux qui parait réalisable.

Faci­li­ter l’accès au centre-ville, aux com­merces, aux bus, etc.

« La ville de Triel-sur-Seine qui s’étend sur l’un des ver­sants du mas­sif de l’Hautil subit depuis de nom­breuses années les contraintes liées à la confi­gu­ra­tion de son envi­ron­ne­ment. Des rues étroites qui ne favo­risent pas l’accessibilité et des dépla­ce­ments entre ses quar­tiers, ren­dus dif­fi­ciles par le fait que beau­coup de rues ont une incli­nai­son assez pro­non­cée. La muni­ci­pa­li­té entre­prend aujourd’hui de déve­lop­per sa mobi­li­té, et passe la vitesse supé­rieure en s’équipant au prin­temps pro­chain d’un mini­bus élec­trique de 22 places.

L’objectif est de faci­li­ter l’accès en centre-ville et dans les sec­teurs d’activité com­mer­ciales ou encore vers les diverses cor­res­pon­dances RER et bus, en pro­po­sant une alter­na­tive à la voi­ture par­ti­cu­lière pour laquelle la capa­ci­té de sta­tion­ne­ment est insuf­fi­sante. Cette démarche s’inscrit dans l’axe des futurs pro­jets du cœur de ville et sera l’un des vec­teurs impor­tants pour le dyna­mi­ser. »

Zéro émis­sion sinon rien !

« Le choix de la navette Blue­bus zéro émis­sion a été lon­gue­ment étu­dié ; il cor­res­pond tota­le­ment au cahier des charges en terme d’autonomie et de gaba­rit. De plus, le pro­cé­dé uti­li­sé par le construc­teur fran­çais Bol­lo­ré n’utilise pas de pro­duits dan­ge­reux pour cer­tains com­po­sants, comme le cobalt ou cer­tains sol­vants qui res­tent encore trop pré­sents pour cette tech­no­lo­gie récente. »

Enquête citoyenne

« La ville met­tra à dis­po­si­tion des Triel­lois un exem­plaire de cette navette Blue­bus à par­tir du 27 novembre et jusqu’au 5 décembre ; nul doute qu’ils seront nom­breux à venir essayer ce nou­veau ser­vice en avant-pre­mière. L’enquête citoyenne qui a démar­ré il y a quelques jours ren­contre un vif suc­cès ; elle a pour but de cer­ner au plus près les attentes des habi­tants de Triel-sur-Seine mais aus­si de véri­fier sur le ter­rain l’ensemble des para­mètres opé­ra­tion­nels pour que tout soit fonc­tion­nel dès le début de l’exploitation, au prin­temps 2021, de cette toute nou­velle ligne de bus élec­trique. La ville s’est por­tée can­di­date pour obte­nir les sub­ven­tions qui accom­pagnent les pro­jets inno­vants pour l’environnement urbain et son éli­gi­bi­li­té aux dif­fé­rents cri­tères requis per­met aujourd’hui à Triel-sur-Seine de faire un pas en avant pour l’environnement.

Cette navette ser­vi­ra éga­le­ment, ponc­tuel­le­ment, pour des ser­vices spé­ciaux sur réser­va­tion pour les asso­cia­tions, notam­ment lors de soi­rées cultu­relles au Théâtre Octave Mir­beau ou pour des dépla­ce­ments pour la jeu­nesse et les seniors. »

https://​www​.triel​-sur​-seine​.fr/​6​1​1​8​-​c​o​n​c​e​r​t​a​t​i​o​n​-​t​r​i​e​l​-​m​o​b​i​l​i​t​e​.​htm

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Muni­ci­pales 2020

Share This