Actualités

Un minibus électrique à Triel, c’est pour bientôt

par | 6 octo­bre 2020 | Société, Triel-sur-Seine

Ce qui nous attend dans les rues de Triel (DR)

Henri Sal­vador a van­té les bien­faits de la marche à pied ; la mode actuelle nous pro­pose la trot­tinette ou le vélo et, pour les rich­es, une sorte de mono-roue bien lourde à porter quand la bat­terie s’est vidée. Triel pro­posera bien­tôt à ses habi­tants le Bluebus.

Enquête, concertation et expérimentation

Une enquête citoyenne est en cours auprès des Triel­lois. Son objet ? L’expérimentation d’un trans­port intra­muros, prévue du 27 novem­bre au 5 décem­bre prochain, sera con­crétisée par un Blue­bus (élec­trique). Effet de mode, engage­ment de cam­pagne ou réponse raison­née au tout voiture qui est devenu le quo­ti­di­en de nom­breux habi­tants ? C’est en tout cas un pre­mier départ vers la mobil­ité douce tant souhaitée.

A Triel, sans voiture on souf­fre, les dis­tances se chiffrent en kilo­mètres, les rues « ont une incli­nai­son très pronon­cée » et les trot­toirs, quand il y en a, sont en mau­vais état ou occupés « tem­po­raire­ment » par les livraisons, sta­tion­nement etc.). Puisque le tout pié­ton ou le tout vélo ne sont pas pos­si­bles pour tous, un pro­jet de trans­port col­lec­tif aurait dû être ini­tié depuis longtemps. De nom­breuses com­munes aus­si éten­dues que Triel en sont équipées depuis longtemps. En 2021, si tout va bien, la sil­hou­ette com­pacte de ce bus élec­trique sil­lon­nera les rues de notre ville. Fabi­en Tan­ti, adjoint au maire (mobil­ité, plan vélo et hand­i­cap) a bien voulu nous éclair­er sur ce pro­jet ambitieux qui parait réalisable.

Faciliter l’accès au centre-ville, aux commerces, aux bus, etc.

« La ville de Triel-sur-Seine qui s’étend sur l’un des ver­sants du mas­sif de l’Hautil subit depuis de nom­breuses années les con­traintes liées à la con­fig­u­ra­tion de son envi­ron­nement. Des rues étroites qui ne favorisent pas l’accessibilité et des déplace­ments entre ses quartiers, ren­dus dif­fi­ciles par le fait que beau­coup de rues ont une incli­nai­son assez pronon­cée. La munic­i­pal­ité entre­prend aujourd’hui de dévelop­per sa mobil­ité, et passe la vitesse supérieure en s’équipant au print­emps prochain d’un minibus élec­trique de 22 places.

L’objectif est de faciliter l’accès en cen­tre-ville et dans les secteurs d’activité com­mer­ciales ou encore vers les divers­es cor­re­spon­dances RER et bus, en pro­posant une alter­na­tive à la voiture par­ti­c­ulière pour laque­lle la capac­ité de sta­tion­nement est insuff­isante. Cette démarche s’inscrit dans l’axe des futurs pro­jets du cœur de ville et sera l’un des vecteurs impor­tants pour le dynamiser. »

Zéro émission sinon rien !

« Le choix de la navette Blue­bus zéro émis­sion a été longue­ment étudié ; il cor­re­spond totale­ment au cahi­er des charges en terme d’autonomie et de gabar­it. De plus, le procédé util­isé par le con­struc­teur français Bol­loré n’utilise pas de pro­duits dan­gereux pour cer­tains com­posants, comme le cobalt ou cer­tains solvants qui restent encore trop présents pour cette tech­nolo­gie récente. »

Enquête citoyenne

« La ville met­tra à dis­po­si­tion des Triel­lois un exem­plaire de cette navette Blue­bus à par­tir du 27 novem­bre et jusqu’au 5 décem­bre ; nul doute qu’ils seront nom­breux à venir essay­er ce nou­veau ser­vice en avant-pre­mière. L’enquête citoyenne qui a démar­ré il y a quelques jours ren­con­tre un vif suc­cès; elle a pour but de cern­er au plus près les attentes des habi­tants de Triel-sur-Seine mais aus­si de véri­fi­er sur le ter­rain l’ensemble des paramètres opéra­tionnels pour que tout soit fonc­tion­nel dès le début de l’exploitation, au print­emps 2021, de cette toute nou­velle ligne de bus élec­trique. La ville s’est portée can­di­date pour obtenir les sub­ven­tions qui accom­pa­g­nent les pro­jets inno­vants pour l’environnement urbain et son éli­gi­bil­ité aux dif­férents critères req­uis per­met aujourd’hui à Triel-sur-Seine de faire un pas en avant pour l’environnement.

Cette navette servi­ra égale­ment, ponctuelle­ment, pour des ser­vices spé­ci­aux sur réser­va­tion pour les asso­ci­a­tions, notam­ment lors de soirées cul­turelles au Théâtre Octave Mir­beau ou pour des déplace­ments pour la jeunesse et les seniors. »

https://www.triel-sur-seine.fr/6118-concertation-triel-mobilite.htm

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020

Share This