Actualités

Pose de la première pierre du chantier du groupe Ensis à Verneuil-sur-Seine

par | 28 mai 2022 | Économie, Envi­ron­nement, Verneuil-sur-Seine

Tous les acteurs se sont accordés à dire que ce pro­jet devait être exem­plaire. (J2R)

La pose de la 1ère pierre s’est déroulé le mer­cre­di 25 mai 2022, à Verneuil-sur-Seine, en présence du PDG d’ENSIS Pierre Godil­lon, du Maire de Verneuil-sur-Seine, Fabi­en Aufrechter, et de Hugues Kema­jou, représen­tant de de la Banque Publique d’Investissement (BPI), qui a soutenu finan­cière­ment le pro­jet dans le cadre du plan France relance du Gou­verne­ment, et d’autres personnalités.

D’une manière unanime, selon tous les acteurs présents, le 25 mai à Verneuil-sur-Seine, ce pro­jet est ambitieux à la fois dans sa dimen­sion économique et écologique : par l’implantation de son activ­ité et de son siège social, Ensis veut devenir leader européen dans ce secteur de la tran­si­tion énergé­tique et de la tran­si­tion écologique.
Pierre Godil­lon a présen­té les enjeux économiques de ce pro­jet : Val­oris­er les déchets “en autar­cie”, dévelop­per encore et encore le BTP avec un souci écologique et lancer des opéra­tions qui s’ap­puient sur un “mix énergé­tique” sont des objec­tifs affichés pour la durée de ce pro­jet d’en­ver­gure et financé par la Banque pour l’investissement (BPI-France). S’ajoute à cela la haute néces­sité de com­mu­ni­quer sur un pro­jet inno­vant dans la zone des trois étangs, der­rières la gare des Clair­ières.
Le chantier de con­struc­tion com­prend un bâti­ment de 900 m² de bureaux et une unité de val­ori­sa­tion des déchets de chantier et des travaux publics. Promis et jurés, il n’aura pas de « ter­res inertes du Grand Paris » nous a fait savoir le PDG Pierre Godil­lon. En ter­mes con­crets, il s’agit de mul­ti­pli­er par 10 les capac­ités du groupe de recy­clage des déchets du BTP à l’ouest de la région parisi­enne ; il est égale­ment envis­agé de pro­duire 40 000 tonnes par an de matéri­aux recyclés.

Attrac­tiv­ité et cer­cle vertueux

Pour Fabi­en Aufrechter, maire de Verneuil-sur-Seine, « l’attractivité économique a été large­ment affiché comme pri­or­i­taire dans le pro­gramme de 2020 ; c’est la clé du développe­ment du Verneuil-sur-Seine. Il s’est félic­ité de la future implan­ta­tion car elle va créer 150 emplois et « cela per­me­t­tra de val­oris­er des ter­rains non con­structibles » dans une zone délais­sée depuis quelques décen­nies.
Pour le maire de Verneuil-sur-Seine ce pro­jet devrait être exem­plaire et il a mon­tré une fierté d’accueillir le groupe ENSIS et le finance­ment éta­tique par le biais d’BPI-France. Cette dernière, représen­tée par Hugues Kema­jou, a souligné l’importance de ce pro­jet inno­vant qui per­me­t­tra à la France d’être par­mi les lead­ers dans ce secteur. Ce pro­jet a obtenu le sou­tine financier de l’Etat à tavers la BPI-France, pour un mon­tant de 600 000 € en sub­ven­tion.
Pour le groupe Ensis, qui a égale­ment un site près de Rois­sy, il s’agit de répon­dre à des besoins en matière de con­struc­tion de canal­i­sa­tions partout à l’ouest de Paris ; de ce fait le groupe indus­triel table sur une crois­sance de l’ordre de 15 à 20 mil­lions d’Euros dans les trois ans à venir « grâce à cette instal­la­tion ». Tout est con­cu « pour pro­pos­er un cer­cle vertueux » où on intè­gre les exter­nal­ités du secteur du BTP qui a endom­magé la nature depuis des lus­tres. Espérons que ces paroles ne soient suiv­ies des actes forts et pérennes.

Vidéo :

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020