Actualités

Débat autour de GPS&O à La Péniche de Triel : “La pression fiscale est-elle une fatalité intercommunale ?” (Webtélé2r)

Jeu­di 17 novem­bre 2022 à 20 h, s’est tenue à La Péniche de Triel-Sur-Seine, à l’initiative du Col­lec­tif Citoyen GPSEO et encadrée par le Jour­nal des Deux Rives, une con­férence-débat autour GPS&O…

lire plus

Muriel Schoumacher du projet COP’O : “nos déchets, nos ressources de demain”

par | 27 févri­er 2022 | Économie, Les Mureaux

Dans une inter­view récente, Muriel Schoumach­er a expliqué les raisons du lance­ment de ce pro­duit inno­vant : la litière ani­male. (J2R)

Muriel Schoumach­er, cheffe du pro­jet de COP’O aux Mureaux, a lancé un pro­duit qui recy­cle nos déchets tout en créant de la valeur dans un cer­cle vertueux de l’é­conomie cir­cu­laire. De belles per­spec­tives en vue !

COP’O est un con­cept glob­al, avec une chaîne de valeurs qui a du sens : la val­ori­sa­tion des déchets par plusieurs phas­es de trans­for­ma­tion, grâce au cer­cle vertueux de l’é­conomie cir­cu­laire. Voilà com­ment Muriel Schoumach­er définit la litière pour des ani­maux, pro­duit déjà com­mer­cial­isé après une péri­ode d’in­cu­ba­tion au sein de l’as­so­ci­a­tion La Gerbe, à Ecquevilly.

Dans l’in­ter­view du 16 févri­er dernier, Muriel Schoumach­er, qui a relancé sa vie pro­fes­sion­nelle suite à la pandémie, a expliqué la nature et les raisons du pro­jet COP’O aux Mureaux. Issu d’une ini­tia­tive de l’é­conomie sociale et sol­idaire, la Gerbe a frap­pé une deux­ième fois avec un pro­jet ambitieux suite à la réus­site sans précé­dent de la ressourcerie Les 2 Rives : il s’ag­it de récupér­er les déchets de car­tons (qui s’ac­cu­mu­lent à la ressourcerie) pour leur don­ner un autre usage et, en même temps, de la valeur, sans oubli­er la créa­tion d’emplois sta­bles pour une pop­u­la­tion cible, des chômeurs sans for­ma­tion ni per­spec­tives à court terme.

L’ob­jec­tif est d’ac­tu­al­ité : traiter un vol­ume énorme de déchets et réduire l’im­pact sur l’en­vi­ron­nement tout en don­nant une valeur économique, “tout en créant des emplois pérennes”. Le proces­sus com­prend la col­lecte, le broy­age et la créa­tion des sacs pour trans­porter ces “biodéchets” pour les ani­maux comme les poneys, les poules, etc. En somme, il s’ag­it de traiter con­ven­able­ment les déchets présents à la ressourcerie et, surtout, de s’in­scrire dans l’é­conomie circulaire.

La péri­ode d’ex­péri­men­ta­tion a été portée par l’as­so­ci­a­tion La Gerbe qui a reçu une sub­ven­tion de six mois pour pré­par­er, véri­fi­er, expéri­menter dans cette phase recherche et développe­ment. Des vis­ites auprès des cen­tres équestres, des fer­mes péd­a­gogiques, des par­ti­c­uliers ont eu lieu pour valid­er le pro­duit, la litière animale.

C’est viable”, selon Mme Schoumach­er avec l’in­té­gra­tion des ser­vices asso­ciés comme le traite­ment du fumi­er. Pour con­solid­er le pro­jet, une entité ad hoc sera créée pour com­mer­cialis­er et dévelop­per l’ac­tiv­ité économique au-delà des la val­lée de la Seine. Les per­spec­tives sont bonnes avec la créa­tion des emplois durables avec un impact socié­tal posi­tif. Pour con­tin­uer, Mme Schoumach­er recherche des parte­naires afin de faire com­mer­cialis­er ce pro­duit qui par­ticipe à la tran­si­tion énergé­tique que l’on sait urgente.

Inter­view :

https://youtu.be/V‑e5nf7ALmw

 

 

 

Aider notre jour­nal indépen­dant en souscrivant à l’adresse suiv­ante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cliquez)

Municipales 2020