Actualités

Les élections européennes : un calme plat avant la tempête au nord des Yvelines

par | 5 juin 2024 | Poli­tique

Lors du dépla­ce­ment d’E­li­sa­beth Borne, ancienne pré­miere ministre, à Conflans-Sainte-Hono­rine, le 9 mai, les adhé­rents à Renais­sance ont cru que la cam­pagne allait être une course clas­sique… mais (DR)

Ces élec­tions euro­péennes du 9 juin 2024 ne mar­que­ront peut-être pas l’his­toire du nord des Yve­lines. Aucun grand mee­ting, les anciens mili­tants de l’Eu­rope (unie) ont dis­pa­ru ou sont pas­sés à autre chose. A l’ex­cep­tion du PS/place publique et, un peu, le par­ti du pré­sident Macron, les échos de cam­pagne étaient très faibles. Une cam­pagne sans éclat.

Des cri­tiques fus­tigent pour déni­grer le par­le­ment euro­péen : « En votant pour ces élec­tions, tru­quées de toutes façons, vous cau­tion­nez l’illu­sion de la démo­cra­tie dont ces élec­tions sont le seul but. Le par­le­ment euro­péen n’a AUCUNE FONCTION, sauf celle de bla­bla­ter et de nous piquer encore un peu plus de pognon. La tota­li­té du pou­voir appar­tient à la com­mis­sion euro­péenne qui est une dic­ta­ture auto pro­cla­mée asso­ciée à la Mafia et aux ordres de Washing­ton, avec la com­pli­ci­té cri­mi­nelle de tous les gou­ver­ne­ments euro­péens. »(1)

En tout cas, de l’a­vis de la majo­ri­té de poli­to­logues, ces élec­tions euro­péennes ont été « natio­na­li­sées », c’est-à-dire que les enjeux natio­naux pré­valent dans les échanges entre les 8 têtes de listes sur les 38 can­di­da­tures affi­chées. Quel foi­son­ne­ment de can­di­dats ! Jus­te­ment c’est un bor­del sans nom juste de se retrou­ver pour qui et pour quel enjeu voter ?

Le 13 mai, la Ligue des Droits de l’Homme  a orga­ni­sé une confé­rence sur les élec­tions du 9  juin à l’es­pace Julien-Green d’An­dré­sy. Avec une volon­té péda­go­gique, des ques­tions ont été éla­bo­rées par le public pré­sent afin de com­plé­ter les pro­pos et les ana­lyses de Jan Robert Sues­ser, vice-pré­sident du Forum civique Euro­péen et res­pon­sable Europe à la LDH France.  Quel est le man­dat de l’Union Euro­péenne ? Quels ont été les sec­teurs qui influent sur le quo­ti­dien en France comme dans les 26 autres pays de l’UE ? On se perd dans des conjonc­tures et ana­lyses entre ce qui se passe et ce qu’il fau­dra faire !  En effet, la com­plexi­té du débat n’a pas per­mis de pré­sen­ter le com­ment sans oublier ses dys­fonc­tion­ne­ments inhé­rents à une grande bureau­cra­tie bruxelloise.(2)

Dans un sur­vol rapide du nord des Yve­lines, aucun grand mee­ting n’a eu lieu entre Conflans Sainte-Hono­rine et les Mureaux. La liste PS/Place publique a orga­ni­sé une réunion le 8 mars au Gym­nase Colette-Bes­son :  pour rendre hom­mage aux droits des femmes, le 8 mars 2024,  Raphaël Glucks­mann, tête de liste du Par­ti socialiste/Place publique, était en cam­pagne aux Mureaux. Il est allé à la ren­contre de l’association Espoir de Femmes et des habi­tants lors d’une réunion publique, le soir, à l’Espace des Habi­tants des Mureaux. L’un de ses objec­tifs est d’intéresser les Fran­çais à une élec­tion qui, pour le moment, ne les pas­sionnent pas énor­mé­ment. A la fin de son expo­sé, Raphaël Glucks­mann a deman­dé le vote pour consti­tuer une majo­ri­té de gauche au par­le­ment euro­péen qui per­met­tra de por­ter Nico­las Schmit à la pré­si­dence de la Com­mis­sion Euro­péenne et por­ter la pro­messe d’une « Europe Sociale ».

Sans beau­coup d’é­clat, mais avec de convic­tion les Macro­nistes se sont mon­trés à Conflans-Sainte-Hono­rine le 9 mai, pour fêter la jour­née de l’Eu­rope. A l’oc­ca­sion, Mme Eli­sa­beth Borne, l’an­cienne pre­mière ministre,  a fait le dépla­ce­ment mal­gré son bras au plâtre… A presque un mois du scru­tin, Mme Borne, can­di­date en der­nière posi­tion sur la liste « Besoin d’Europe » menée par Vale­rie Hayer, a gar­dé le sou­rire de cir­cons­tance.  Aux côtés de la dépu­tée Nadia Hai et de son sup­pléant Mickaël Lit­tiere, élu à Conflans, ils sont allés ren­con­trer et échan­ger avec des habi­tants.
Après un hom­mage à l’an­cien pre­mier ministre de Mit­ter­rand, Michel Rocard à la Mai­son des jeunes et de la Culture (MJC) où se trouve une stèle à sa mémoire, les mili­tants de la majo­ri­té pré­si­den­tielle ont déam­bu­lé dans le Vieux Conflans en fai­sant un porte-à-porte, marque de fabrique des macro­nistes.

Plus clas­sique, la réunion publique d sou­tien à la liste PS/Place publique le 29 mai à Saint-Ger­main-en-Laye a démon­tré que le gauche n’est pas de tout morte au nord des Yve­lines. Ont fait le dépla­ce­ment Oli­vier Faure, pre­mier secré­taire du PS, dépu­té de Seine-et-Marne, Pas­ca­line Lécor­ché, secré­taire géné­rale de Place publique, Anna Pic, dépu­tée de la Manche et Saïd Ben­mouf­fok, direc­teur adjoint de la cam­pagne pour les euro­péennes de la liste PS/Place publique. Plus de 50 per­sonnes sont venus entendre les argu­ments de colis­tiers de M. Raphaël Glucks­mann sur le pou­voir d’a­chat, sur le tra­vail digne, sur l’é­ga­li­té hommes-femmes. Il est pri­mor­dial de rendre l’Eu­rope puis­sante afin de pou­voir comp­ter sur la scène géo­po­li­tique mon­diale.

Dans ce moment où tout peut bous­cu­ler, l’U­nion euro­péenne doit sor­tir de sa période de léthar­gie poli­tique en votant le plus mas­si­ve­ment pos­sible pour tel ou tel liste. De toute façon, les idéo­lo­gies sont de retour et il faut désor­mais débattre entre nous pour pou­voir faire socié­té (à l’é­chelle de l’Eu­rope). Pis, fau­dra-t-il pas­ser par le pur­ga­toire « lépe­niste » pour ensuite recons­truire notre pays ? Il serait utile de citer Denis Fer­ré, les outils de l’actuelle UE ne suf­firent pas à « faire un peuple ». La mon­naie unique a été facile, mais faire un peuple unique… on est là pour « des siècles et bien des péri­pé­ties et des vicis­si­tudes. » (3)

Les élec­tions euro­péennes se dérou­le­ront le 9 juin pro­chain sur un seul tour.  Du calme avant la tem­pête de l’a­près résul­tat.

Pho­to repor­tage :

Notes

1. André Bel­lon, site Inter­net : pourunenouvelleconstituente.fr

2. « Une Europe vacillante » article sur le site Inter­net J2R Lien URL : https://www.journal-deux-rives.com/une-europe-vacillante/

3. Les Fran­çais et l’Europe, de Schu­man à Macron, entre rêves et réa­li­tés, Ed. Eyrolles, 176 pages, 12 €  

Lien URL pour ana­lyse du livre : https://www.journal-deux-rives.com/les-francais-et-leurope-de-schuman-a-macron/

 

 

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

RÉSERVEZ VOTRE PANIER DU MARAÎCHER (FERME DE TORCHY) A RETIRER LE VENDREDI OU LE SAMEDI AU RELAIS JOURNAL DES DEUX RIVES 76 RUE PAUL DOUMER À TRIEL !

RÉSERVATION
LES MARDI & MERCREDI
PAR SMS AU 07 67 53 45 63
RENS AU 06 79 69 51 50

Share This
Verified by MonsterInsights