Actua­li­tés

L’EFS lance un appel d’ur­gence natio­nal pour la col­lecte de sang

par | 26 août 2020 | Com­mu­ni­qués, Socié­té

L’EFS invite les don­neurs de sangs à se mobi­li­ser. (DR)

La ren­trée risque d’être cri­tique s’il n’y a pas un sur­saut dès main­te­nant. Après des vacances d’été par­ti­cu­lières durant les­quelles les don­neurs ont été moins nom­breux à se pré­sen­ter en col­lecte de sang, l’Établissement fran­çais du sang invite cha­cun à se mobi­li­ser acti­ve­ment afin de rehaus­ser rapi­de­ment les réserves en pro­duits san­guins pour la rentrée. 

Les der­nières semaines, mar­quées par la crise sani­taire, les départs en vacances et des épi­sodes de cani­cule, ont connu une baisse de fré­quen­ta­tion des col­lectes de sang, cau­sant une chute des réserves de sang. Dans le même temps, les besoins des patients sont tou­jours impor­tants et vont conti­nuer d’augmenter avec la reprise de l’activité hos­pi­ta­lière à la rentrée.

Les don­neurs sont ain­si atten­dus dès à pré­sent dans les mai­sons du don de l’Établissement fran­çais du sang et dans les nom­breuses col­lectes mobiles orga­ni­sées par­tout en France.

L’EFS rap­pelle que les dons de sang doivent être régu­liers et constants car la durée de vie des pro­duits san­guins est limi­tée : 7 jours pour les pla­quettes, 42 jours pour les glo­bules rouges. 10 000 dons sont néces­saires chaque jour. Pre­nez 1 heure pour sau­ver 3 vies !

Sur tous ses lieux de col­lecte, l’EFS Île-de-France accueille les don­neurs sur ren­dez-vous pour faci­li­ter les dons. Cela per­met de réduire le temps d’attente et de mieux gérer la prise en charge de chaque don­neur dans le res­pect des mesures de dis­tan­cia­tion.
Pour savoir où don­ner et prendre ren­dez-vous : don​de​sang​.efs​.sante​.fr ou sur l’appli Don de sang.

Infos COVID-19

Toutes les mesures de pré­cau­tion sont mises en œuvre sur les col­lectes de sang pour évi­ter les risques de trans­mis­sion du virus avec le port du masque obli­ga­toire pour tous, accom­pa­gné de mesures de dis­tan­cia­tion et d’hygiène renforcées.

Les per­sonnes ayant pré­sen­té des symp­tômes de Covid doivent attendre 28 jours après dis­pa­ri­tion des symp­tômes pour don­ner leur sang.

À pro­pos de l’EFS

Grâce au don de sang, don­neurs et rece­veurs sont au cœur de l’économie du par­tage. Les 10 000 col­la­bo­ra­trices et col­la­bo­ra­teurs, méde­cins, phar­ma­ciens, bio­lo­gistes, tech­ni­ciens de labo­ra­toire, cher­cheurs, infir­miers, équipes de col­lecte de l’Établissement fran­çais du sang, en lien avec des mil­liers de béné­voles, s’engagent au quo­ti­dien comme dans les cir­cons­tances excep­tion­nelles pour trans­for­mer les dons en vies et soi­gner ain­si un mil­lion de patients par an. Opé­ra­teur civil unique de la trans­fu­sion san­guine en France, l’EFS a pour mis­sion prin­ci­pale l’autosuffisance natio­nale en pro­duits sanguins.

Il s’investit par ailleurs dans de nom­breuses autres acti­vi­tés, comme les ana­lyses de bio­lo­gie médi­cale, la thé­ra­pie cel­lu­laire et tis­su­laire ou la recherche. Au-delà de la qua­li­fi­ca­tion des dons, les labo­ra­toires de l’EFS réa­lisent dif­fé­rents types d’analyses bio­lo­giques, héma­to­lo­giques et immu­no­lo­giques, des exa­mens indis­pen­sables dans le cadre d’une trans­fu­sion mais éga­le­ment d’une greffe d’organe, de tis­sus ou de cel­lules. Avec plus de 500 mil­lions d’actes réa­li­sés par an, l’EFS est le plus grand labo­ra­toire de bio­lo­gie médi­cale de France.

L’Établissement fran­çais du sang est pré­sent sur l’ensemble du ter­ri­toire à tra­vers ses 128 sites pour être au plus près des don­neurs et des patients et por­ter ain­si des valeurs sans équivalent.

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Muni­ci­pales 2020

Share This