Actualités

Léane Bohn (A.S. Natation Sartrouville) se relance aux régionaux franciliens (25−27 juin – Paris)

par | 5 juillet 2021 | Sport

Léane Bohn, socié­taire d’A.S Nata­tion Sar­trou­ville s’est relan­cée pour les com­pé­ti­tions de haut niveau. (DR)

Les cham­pion­nats régio­naux consti­tuent une étape impor­tante pour les spor­tifs de haut niveau afin de reprendre une vie nor­male. Léane Bohn par­tait dans l’in­con­nu sans avoir pu se tes­ter dans une com­pé­ti­tion préalable.

La nata­tion a été par­ti­cu­liè­re­ment tou­chée par la crise sani­taire. Trois confi­ne­ments ont tenu les nageurs éloi­gnés des bas­sins sauf pour les clubs pos­sé­dant des pis­cines exté­rieures, l’entraînement se rédui­sant alors pour les nageurs sar­trou­villois à de la pré­pa­ra­tion phy­sique, un peu de course à pied et de ren­for­ce­ment mus­cu­laire ain­si que quelques séances d’entraînement hors période d’affluence dans les bas­sins exté­rieurs des villes envi­ron­nantes, ce qui pou­vait don­ner lieu à des entraî­ne­ments à 7 h du matin à Cour­be­voie par des tem­pé­ra­tures néga­tives, de quoi rebu­ter plus d’une per­sonne alors que les nageurs s’entraînent d’ordinaire 5 fois par semaine.

Dans ce contexte plus que par­ti­cu­lier, après avoir déjà dû se relan­cer en octobre der­nier au mee­ting d’Olivet (Loi­ret) après un pre­mier long confi­ne­ment, Léane Bohn par­tait cette fois-ci dans l’inconnu sans avoir pu se tes­ter dans une com­pé­ti­tion préa­lable, les cham­pion­nats régio­naux consti­tuant une épreuve par­ti­cu­liè­re­ment rele­vée. La moti­va­tion un peu ébran­lée par cette trop longue période d’incertitude, si la socié­taire du club sar­trou­villois ne bat­tait pas ses meilleurs chro­nos lors des cham­pion­nats d’Île-de-France caté­go­rie juniors, elle par­ve­nait tou­te­fois à se mobi­li­ser et à assu­rer l’essentiel, à savoir faire jeu égal avec d’autres nageuses issues de clubs plus chan­ceux. Elle peut désor­mais envi­sa­ger de se pro­je­ter sur la sai­son prochaine.

Enga­gée sur le 50 m Nage Libre, le 50 m Dos et le 200 m Dos, Léane Bohn appro­chait ses meilleures per­for­mances et réa­li­sait des chro­nos cor­rects sur les deux pre­mières épreuves (30,14 s et 39e sur 61 en 50 m Nage Libre et 33, 61 s et 21ème sur 37 sur le 50 m Dos). Sur le 200 m Dos, la jeune nageuse (16 ans) man­quait encore un peu de séances d’entraînement, elle ter­mi­nait en 2 mn 42,85 s, à 8 secondes de sa meilleure marque réa­li­sée en octobre der­nier (mee­ting d’Olivet – Loi­ret), il faut pré­ci­ser que les régio­naux se nagent en bas­sin de 50 m, ce qui change aus­si un peu la donne sur­tout quand les épreuves sont à huis clos.

Si Léane Bohn se trou­vait un peu déçue de cette der­nière per­for­mance, les diri­geants du club sar­trou­villois sou­li­gnaient l’importance d’avoir pu reve­nir à la com­pé­ti­tion et de trou­ver la force de se remettre à l’entraînement. « Repar­tir de zéro 3 fois en deux ans, dans un contexte de désert de com­pé­ti­tions demande une force de carac­tère peu com­mune ; Léane peut être fière de son par­cours, elle a fait montre de qua­li­tés morales rares dans ce moment dif­fi­cile. Sou­hai­tons que l’avenir lui sou­ri­ra davan­tage, nous savons que les der­niers mois ont été mora­le­ment durs ; il faut saluer sa force de carac­tère de ne pas avoir lâché », ont com­men­té les res­pon­sables de l’Association de Nata­tion de Sar­trou­ville, encore dans l’incertitude sur l’avenir de nom­breux nageurs très impac­tés par ces longues périodes d’arrêt.

 

 

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This