Actualités

Le président de la République en visite au musée Dreyfus, à Médan, pour son inauguration

par | 26 octobre 2021 | Poli­tique, Villennes/Médan

Plus de trois cents per­sonnes se sont réunies pour voir le nou­veau musée et écou­ter la parole pré­si­den­tielle (J2R)

Le mar­di 26 octobre 2021, le pré­sident de la Répu­blique, Emma­nuel Macron, a par­ti­ci­pé à l’i­nau­gu­ra­tion du nou­veau musée Drey­fus, à côté de la Mai­son Zola à Médan. C’é­tait l’oc­ca­sion pour lui de réaf­fir­mer les valeurs de la Répu­blique qui cherche tou­jours à se recons­truire sur des piliers qui sont la liber­té, la jus­tice et la recherche de la véri­té (his­to­rique).

La foule a com­men­cé à s’a­gi­ter vers 15 h quand Pas­cal Tho­reau, un acteur pro­fes­sion­nel, a lu un beau texte d’E­mile Zola dédié à la jeu­nesse : La lettre à la jeu­nesse donne le contexte de l’é­poque, domi­né par la haine et la bru­ta­li­té du débat poli­tique. En somme, c’est à la jeu­nesse de prendre le flam­beau et de conti­nuer le tra­vail des anciens « au nom de la jus­tice et de l’a­mour », lit-on dans ce texte de Zola.

Hélas, le débat pour la pré­si­den­tielle de 2022 semble engen­drer une bru­ta­li­té des mots et des actes. Les argu­ments d’un polé­miste qui fait fureur sur les ondes depuis des années et sa croi­sade contre « des enne­mis de la Nation » font pla­ner des doutes sur les fon­da­men­taux de la Répu­blique, une et indivisible.

Le pré­sident Emma­nuel Macron est en déjà en cam­pagne ;  sa visite au musée Drey­fus rap­pelle, sur­tout,  le rôle et la place de Zola dans la vie de la Nation par­mi les écri­vains irrem­pla­çables dans l’i­ma­gi­naire col­lec­tif. « Zola a(vait) pris des risques pour la Répu­blique » afin qu’elle soit conso­li­dée :  la Nation, la Patrie et la Répu­blique sont deve­nus un et indivisible.

Avec le com­bat de Zola (l’af­faire Drey­fus), la Répu­blique est « deve­nue consub­stan­tielle de la Nation ». La Nation fran­çaise et la Répu­blique sont deve­nues insé­pa­rables : « Dans ce musée, on trouve les idéaux, un amour de la langue et un goût pour la véri­té et la jus­tice », a sou­li­gné le pré­sident de la République.

Cette recherche inter­mi­nable pour la jus­tice, pour la véri­té lit­té­raire et pour la  poli­tique, mérite plus qu’un musée. Le peuple fran­çais et,  notam­ment, sa jeu­nesse doivent se sou­ve­nir que les acquis de la Répu­blique ne sont jamais gagnés d’a­vance. Voi­là le mes­sage éter­nel d’E­mile Zola, trans­mis, plus d’un siècle plus tard, par le pré­sident de la Répu­blique, Emma­nuel Macron !

Repor­tage photo

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This