Actualités

La tempête « Aurore » a soufflé durement sur Les Yvelines et Les Mureaux

par | 22 octobre 2021 | Com­mu­ni­qués, Envi­ron­ne­ment, Les Mureaux

Un arbre situé dans le jar­din d’un par­ti­cu­lier s’é­croule sur la clo­ture et les cables à hautes ten­sions. (DR)

Dans la nuit du 20 au 21 octobre, la tem­pête « Aurore » a tou­ché les côtés du Nord-Ouest avant d’entrer dans les terres. Météo France avait émis une alerte Vigi­lance Orange vent violent pour 9 dépar­te­ments du mer­cre­di 20 à 16h au jeu­di 21 à 16h. Le dépar­te­ment des Yve­lines était en vigi­lance jaune. Dans la nuit, le dépar­te­ment est pas­sé en Orange et des rafales de vent sont mon­tées très hauts en termes de vitesse. Il y a eu des dégâts comme aux Mureaux.

A 16h, le mer­cre­di 20 octobre, Météo France avait émis une alerte « Vigi­lance » météo en rai­son de la tem­pête « Aurore » et avait pla­cé en « Vigi­lance Orange » 9 dépar­te­ments des côtes Nord-Ouest de la France jusqu’au jeu­di 21 octobre 16h. Plu­sieurs dépar­te­ments situés en des­sous, comme les Yve­lines, étaient pla­cés en « Vigi­lance Jaune  ».
Mais durant la nuit du 20 au 21, la tem­pête « Aurore », contrai­re­ment à son homo­nyme de conte de fée, ne s’est pas endor­mie 100 ans en pas­sant au-des­sus de la France. A Paris, au niveau de la Tour Eif­fel, la vitesse du vent est mon­tée à 150 km/h.

Météo France mul­ti­plie les alertes durant la nuit 

En rai­son de la vio­lence des vents, Météo France a émis une nou­velle alerte à 1h du matin le 21 octobre pour mettre 11 dépar­te­ments en « Vigi­lance Orange » jusqu’à 16h.

A 4h03, Météo France a émis une nou­velle alerte qui réduit à 9 le nombre de dépar­te­ments concer­nés. 33 minutes plus tard, 17 dépar­te­ments passent en « Vigi­lance Orange » dont Les Yve­lines. Météo France a annon­cé, alors que lors du pas­sage de la tem­pête en Seine-Mari­time à Fécamp, la vitesse du vent était de 175 km/h.
A 6h du matin, 13 dépar­te­ments étaient encore en « Vigi­lance Orange » dont Les Yve­lines. A 7h du matin, Les Yve­lines et 11 autres dépar­te­ments sont tou­jours en Orange. Le pré­fet des Yve­lines a émis un bul­le­tin d’expertise locale d’Alerte Météo­ro­lo­gique concer­nant le dépar­te­ment mais aus­si l’ensemble de la région Île-de-France. Ce bul­le­tin fait réfé­rence aux phé­no­mènes météo­ro­lo­giques dan­ge­reux clas­sés Orange liés à un évé­ne­ment de type Pluie-Inon­da­tion. Cela doit s’abattre sur le dépar­te­ment des Yve­lines et la région cou­rant de l’après-midi ce jeu­di 21 octobre jusqu’au dimanche après-midi.
A 8h13, Météo France a émis une der­nière alerte où seule­ment trois dépar­te­ments res­tés en « Vigi­lance Orange » dans l’Est de la France. Les Yve­lines et le reste de l’Île-de-France redes­cen­daient en « Vigi­lance Jaune ».

Une alerte qui est en vigueur jusqu’au ven­dre­di 22 octobre à 16h. Mais selon les der­nières pré­vi­sions de Météo-France, tout est en train de ren­trer dans l’ordre car la tem­pête est pas­sé et que le temps revient au calme pour le wee­kend. Cepen­dant, il reste les dégâts.

Des dégâts visibles

La Nor­man­die a été la région la plus tou­chée par la tem­pête « Aurore » avec une pointe à 175 km/h au niveau de la ville de Fécamp. Mais l’Île-de-France, Les Yve­lines et les com­munes, comme Les Mureaux, ont subit la tem­pête aus­si. Les trans­ports fer­ro­viaires et les par­ti­cu­liers ont subits les consé­quences de la puis­sance des vents de la tem­pête. Des arbres déra­ci­nés, arra­chés, cas­sés, des vitres cas­sés, des mai­sons endom­ma­gées, des cou­pures élec­triques et des voies fer­rées impra­ti­cables en rai­son de chutes d’arbres font par­tis des nom­breuses consé­quences de cette tem­pête dont la puis­sance des vents a sur­pris beau­coup de per­sonnes.
Les trans­ports ne sont pas encore reve­nus à la nor­mal en Île-de-France comme, par exemple, à la gare Saint-Lazare, où le tra­fic fer­ro­viaire est tou­jours per­tur­bé en ce jeu­di soir. 40 000 foyers sont tou­jours sans élec­tri­ci­té éga­le­ment, contre 250 000 après le pas­sage de la tem­pête.
Aux Mureaux, les habi­tants ont enten­du la puis­sance des vents et ont vu les consé­quences. Des arbres se sont écrou­lés dans plu­sieurs endroits de la ville.
(Pho­to J2r 21/10/2021 à 12h40)
Par exemple rue Aris­tide-Briand, un arbre situé dans le jar­din d’une mai­son s’est écrou­lé sur la clô­ture et sur les fils élec­triques lon­geant la pro­prié­té. Et ce matin, une inter­ven­tion était en cour pour décou­per et reti­rer l’arbre.
(Pho­to J2r 21/10/2021 à 10h)
Un arbre est tom­bé sur l’avenue Paul-Raoult au niveau du Centre Com­mer­cial Espace mais les auto­ri­tés sont inter­ve­nues.
(Pho­to J2r 21/10/2021 à 5h du matin)
De nom­breuses cou­pures élec­triques ont été obser­vées ce matin également.

(Pho­to correspondant)

Le plus impres­sion­nant fut dans le quar­tier des Musi­ciens où les façades de bâti­ments ont souf­fert. Effec­ti­ve­ment, vers 4h du matin, la force du vent a fait s’en voler des plaques de poly­sty­rène qui com­po­saient la façade d’un bâti­ment. Une par­tie de la façade s’est donc retrou­vée sur le trot­toir. Une consé­quence extrê­me­ment impres­sion­nante qui donne une idée de la puis­sance des vents de la tem­pête « Aurore ». Mais elle pose aus­si des ques­tions sur la qua­li­té de la construc­tion. Pour rap­pel, c’est dans ce quar­tier que la pro­chaine réno­va­tion urbaine, qui est pilo­té par la Com­mu­nau­té Urbaine Grand Paris Seine &Oise (GPS&O), va se faire.

Cet épi­sode météo­ro­lo­gique donne la réflé­chir et prouve que l’Homme est encore peu de chose lorsque la Nature se déchaine.

 

Aider notre jour­nal indé­pen­dant en sous­cri­vant à l’a­dresse sui­vante. Par avance mer­ci : https://fr.tipeee.com/les-2-rives-yvelines

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Municipales 2020

Share This