Actua­li­tés

La crise sani­taire engendre de la soli­da­ri­té chez les com­mer­çants andrésiens

par | 16 novembre 2020 | André­sy, Éco­no­mie, Socié­té

Mme Beau­fils, pro­prié­taire de la bou­lan­ge­rie d’An­dré­sy, a tou­jours était pré­sente dans des moments dif­fi­ciles. (DR)

La crise de la Covid-19 a du posi­tif, mal­gré tout, car la soli­da­ri­té se mani­feste aus­si dans le tis­su éco­no­mique local. Depuis le 10 novembre, la bou­lan­ge­rie Beau­fils a lan­cé une cagnotte pour aider les com­mer­çants obli­gés de fer­mer leurs com­merces pen­dant la 2e vague de la pandémie.

Une des com­mer­çants frap­pés par la 2e fer­me­ture admi­nis­tra­tive a été sur­prise de l’ac­tion de Mme Beau­fils, pro­prié­taire de la bou­lan­ge­rie du même nom à André­sy. En y allant cher­cher son pain, elle a appris qu’elle avait mis en place « une cagnotte pour aider les com­mer­çants [qui ont fer­mé leur com­merce] pour cause de crise sani­taire. » Ce com­men­taire a été publié dans la page FB André­sy — Notre Ville, qui touche de très nom­breux internautes. 

Le J2R a vou­lu appro­fon­dir le sujet en inter­ro­geant l’i­ni­tia­trice de ce geste soli­daire, Mme Beau­fils elle-même. Le 16 novembre, la bou­lan­ge­rie était ouverte comme d’ha­bi­tude. « Depuis une semaine, a‑t-elle expli­qué, j’ai lan­cé cette cagnotte afin que des clients puissent faire un geste soli­daire envers des com­mer­çants obli­gés de fer­mer en rai­son de la Covid-19″. Selon son récit, la réponse ne s’est pas fait attendre car beau­coup de clients ont don­né de la mon­naie ou, par­fois, des billets qui s’ac­cu­mulent dans une caisse, consti­tuée pour la suite des événements.

A la fin du 2e confi­ne­ment, Mme Beau­fils fera le point avec l’un des com­mer­çants repré­sen­tant les autres : ce sera à eux de pro­cé­der à une répar­ti­tion équi­table afin de les aider à sur­mon­ter cette crise.

Quant à elle, son rôle se ter­mi­ne­ra quand le gou­ver­ne­ment met­tra fin à ce 2e confi­ne­ment, pénible pour les uns et les autres. Il est posi­tif de consta­ter que des acteurs éco­no­miques mènent des actions soli­daires mal­gré un contexte dif­fi­cile pour tout le monde. L’é­quipe de la bou­lan­ge­rie Beau­fils per­pé­tue l’i­dée noble que l’on est capable de faire, même si la nature humaine le pense inimaginable !


L’é­quipe de la Bou­lan­ge­rie Beau­fils agit pour la soli­da­ri­té. (J2R)

Pour en savoir plus, voi­ci le lien vers la page FB de la bou­lan­ge­rie.

Pour aider le jour­na­lisme local,
par­ti­ci­pez à la cagnotte du Jour­nal des deux rives :

https://​fr​.tipeee​.com/​l​e​s​-​2​-​r​i​v​e​s​-​y​v​e​l​i​nes

LE PANIER DU MARCHÉ JOEL PICARD LES MERCREDI ET SAMEDI AU 74 RUE PAUL DOUMER À TRIEL-SUR-SEINE

RÉSERVATION LA VEILLE AVANT 15 HEURES AU
07 67 53 45 63 (cli­quez)

Muni­ci­pales 2020

Share This